Les maladies de l'appareil génital chez le chien

Les maladies de l'appareil génital chez le chien

L'appareil génital du chien, aussi appelé appareil reproducteur, désigne l'ensemble des organes impliqués dans le système de reproduction.


Cet appareil évolue tout au long de la vie de l'animal et selon son statut de reproducteur. Son fonctionnement dépend de la fonction endocrinienne sexuelle, c'est-à-dire de l'ensemble des activités des glandes endocrines sexuelles (les ovaires pour les femelles, et les testicules pour les mâles).


La gravité d’une maladie génitale chez le chien est très variable, puisque la fonction reproductrice peut se trouver compromise temporairement ou définitivement. Le pronostic vital peut également être engagé dans le cas d’infections ou de tumeurs

Page 1 :
Les origines des maladies de l'appareil génital chez le chien

L'âge et le sexe de l'animal en cause dans les maladies de l'appareil génital du chien

Dès le plus jeune âge du chien, certaines pathologies et malformations peuvent avoir des répercussions sur sa santé et constituer une entrave à une éventuelle future saillie. Chez la femelle, le rétrécissement de la vulve, des anomalies du développement du vagin ou la persistance de l’hymen peuvent en effet causer des difficultés pour la reproduction, en plus de prédisposer la chienne aux infections du vagin.

 

Chez le mâle, l’ectopie testiculaire, soit l'existence d'un testicule en position anormale (en dehors de la bourse), qui n’a pourtant de répercussion que sur l’avenir reproducteur, est inscrite sur la liste des vices rédhibitoires lors de la vente d'un chien, et peut donner lieu à une action légale sous réserve que l'animal ait plus de 6 mois. Le phimosis (réduction de la taille de l’office préputial) est une cause de paraphimosis (blocage du prépuce sur le pénis). Il peut également, s’il est important, gêner l’évacuation de l’urine.

 

L'infertilité et les troubles liés à la gestation chez la chienne peuvent aussi être liés à des maladies de l'appareil génital. En effet, l’infertilité est un phénomène complexe, souvent d’origine génétique, dont les causes sont généralement hormonales, génitales et psychogènes. Les avortements spontanés passent le plus souvent inaperçus et peuvent faire penser à une stérilité pathologique s’ils se répètent trop souvent. Les causes en sont surtout infectieuses et toxiques, plus rarement hormonales, génétiques ou traumatiques. À noter qu’il peut arriver que l’avortement ne soit que partiel et que les autres fœtus arrivent à terme. Enfin, un problème hormonal, comme de l'insuffisance lutéale (absence de sécrétion de progestérone, l'une des hormones sexuelles, qui participe au cycle menstruel et au maintien de la grossesse), ou des infections chroniques (herpèsvirose, brucellose...) provoquent également des avortements à répétition.

 

Pour autant, c’est le chien âgé qui est sans doute le plus touché par les maladies génitales. En effet, la pathologie fonctionnelle, qui peut être d'origine endocrinienne, se manifeste par une baisse de fertilité et des troubles de la libido. De plus, les tumeurs chez le chien, rarement observées avant 7 ans, deviennent plus fréquentes après. Avec l’âge, les maladies infectieuses et dégénératives se multiplient. Chez le mâle, l’organe atteint est le plus souvent la prostate, tandis que chez la femelle, ce sont surtout l’utérus et les ovaires.

 

En outre, en plus des maladies de l'appareil génital, d'autres pathologies génitales liées à des malformations peuvent être listées. En effet, le mâle peut souffrir de hernie inguinale, appelée torsion testiculaire, mais aussi de phimosis (une insuffisance d'ouverture du fourreau) ou encore de paraphimosis (un étranglement du pénis en érection dans l'orifice préputial) qui peuvent compromettre la santé du chien et sa reproduction. Ainsi, les accidents mécaniques, comme les torsions testiculaires ou utérines chez les femelles, ou encore les traumatismes, provoquent une douleur très vive chez l'animal, voire même un état de choc, et tous nécessitent un traitement d’urgence.

Les particularités des appareils génitaux du chien et de la chienne

Les périodes de chaleur de la chienne ont lieu tous les 6 mois. Le profil hormonal de la phase post-ovulatoire est identique pour une chienne en gestation ou non, et signifie que la ménopause n'existe pas, même chez les chiennes âgées. Cette imprégnation prolongée par les hormones sexuelles entraîne d'importantes modifications de l'appareil génital et du tissu mammaire, qui expliquent la fréquence des maladies génitales chez la chienne.

 

Chez le mâle, les testicules, après leur migration durant la vie foetale, sont en position scrotale dès les 10 semaines du chiot. La puberté chez le mâle survient entre ses 6 et 10 ème mois, et il devient apte à féconder entre 8 et 15 mois. Contrairement à l'homme, le chien n'a pas de vésicules séminales contenant le liquide spermatique, et la prostate est la seule glande dont les sécrétions sont indispensables au transport et à la survie des spermatozoïdes.

Les examens vétérinaires de l'appareil génital du chien

Que le chien souffre ou non d'une maladie de l'appareil génital, la palpation de l'abdomen permet au vétérinaire de repérer des malformations ou des modifications de la forme et de la taille des organes génitaux internes. Pour le mâle, la palpation de la prostate se fait par toucher rectal.

 

Les radiographies, et notamment les échographies, peuvent révéler les atteintes des ovaires, de l'utérus ou de la prostate de l'animal. L'échographie du testicule peut également mettre en évidence de possibles lésions tumorales non décelables par palpation.

 

De leur côté, les dosages biologiques, soit la mesure de la concentration d'une substance dans un liquide de l'organisme, servent à contrôler le fonctionnement endocrinien.

 

Enfin, le spermogramme, un examen du sperme effectué au microscope, sert à juger de l'état de la semence et à mesurer les capacités reproductrices du mâle, alors que la cytologie vaginale aide au suivi du cycle de la chienne et au diagnostic des infections vaginales.

Page 1 :
Les origines des maladies de l'appareil génital chez le chien
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet