Le diabète sucré chez le chien

Le diabète sucré chez le chien

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Le diabète sucré se caractérise par une hyperglycémie chronique, c'est-à-dire une concentration sanguine en glucose trop élevée, du fait d'une mauvaise utilisation du glucose par les cellules du corps, à cause d'une sécrétion d'insuline en quantité insuffisante. 

 

Tout comme chez l'être humain, il existe trois types de diabète sucré chez le chien : le diabète de type I, ou diabète insulinodépendant, le diabète de type II, appelé aussi diabète non insulinodépendant, et le diabète transitoire, ou type III.

 

Le diabète de type I est le plus commun chez le chien. Il est la conséquence d'une interruption de la sécrétion d'insuline par le pancréas. Le diabète de type II est la conséquence d'un défaut d'action de l'insuline, et son taux dans le sang est normal ou augmenté. Ce type est souvent rencontré chez les chiens obèses. Le diabète de type III découle d'un faible taux d'insuline dans le sang. Le plus souvent, il est la conséquence d'un diabète de type II non soigné, mais il peut aussi être la conséquence d'une maladie du pancréas, comme une inflammation ou une fibrose

 

Certaines races de chiens, comme le Beagle, le Caniche ou encore le Teckel, sont dites prédisposées au diabète sucré. Il est également plus fréquent chez les femelles que chez les mâles, et touche souvent les animaux qui ont entre 6 et 10 ans. 

 

Le diabète sucré peut être causé par l'obésité du chien ou encore la prise de certains médicaments (corticoïdes, hormones diverses...). 

 

Les symptômes sont une augmentation de la soif, de la faim et de la production d'urines, que des urines « collantes », parce que riches en sucre, et un amaigrissement du chien. La maladie peut également être accompagnée de nombreuses complications, comme une cataracte, une augmentation des graisses dans le sang, ou encore une propension aux affections (urinaires, pulmonaires, buccales...). Le chien peut également perdre son appétit, être abattu et souffrir de problèmes digestifs (vomissements, diarrhées...). 

 

Le traitement du diabète sucré du chien est médicamenteux et alimentaire. La mise en place d'un régime alimentaire qui limite les fluctuations du taux de glycémie dans le sang après les repas et qui maintient le poids du chien limite les risques de complications du diabète. Le traitement médical fait appel à des injections d'insuline.

Dernière modification : 08/08/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet