Le coronavirus canin

Le coronavirus canin - Les maladies de l'appareil digestif du chien

Type de maladie Virale (transmise par un coronavirus)
Maladie contagieuse ? Très contagieuse entre chiens, inoffensive pour l'Homme
Prédispositions Chiens vivant en groupe (chenils, élevages...)
Pronostic Bon

 

Contrairement au coronavirus qui provoque le Covid-19 chez l'être humain et est apparu fin 2019, le coronavirus canin existe depuis longtemps, puisque sa découverte remonte à 1971 en Allemagne.

 

Il est responsable d’une maladie digestive très contagieuse, qui touche principalement les sujets vivant en groupe dans des espaces restreints, comme les élevages ou les refuges. La transmission se fait principalement par contact direct ou indirect avec des matières fécales d’un congénère malade ou récemment guéri. Il ne s’agit pas d’une zoonose canine (maladie que le chien peut transmettre à l'Homme) : seule la gent canine est concernée par le coronavirus canin.

 

Une fois qu’il a pénétré dans l’organisme, le virus se multiplie dans l'appareil digestif, plus précisément dans l'intestin grêle. Les symptômes apparaissent au bout d’un à trois jours et ressemblent à ceux d’une gastro-entérite : diarrhées, vomissements et perte d’appétit du chien, accompagnés parfois de fatigue et de fièvre.

 

Toutefois, la maladie est bénigne dans la plupart des cas - d’ailleurs, nombre de sujets contaminés ne présentent pas le moindre symptôme. Le plus grand danger vient en fait de la déshydratation engendrée par les diarrhées à répétition, en particulier chez les plus jeunes. Des complications peuvent également survenir si l'animal a un système immunitaire défaillant ou s’il souffre d’une autre maladie intestinale, en particulier la parvovirose canine.

 

Comme pour beaucoup d'affections virales, il n’existe pas de traitement à proprement parler contre le coronavirus du chien : il faut simplement attendre que son organisme élimine le virus et traiter les symptômes en attendant, notamment la déshydratation.

 

Toutefois, un maître souhaitant protéger son chien contre le coronavirus canin a la possibilité de le faire vacciner. Bien que l’efficacité de ce vaccin contre le coronavirus canin soit controversée, il reste généralement conseillé pour les sujets les plus fragiles et/ou exposés. Dans tous les cas, des mesures d’hygiène doivent être prises pour empêcher la contamination d’un individu à l’autre, comme le fait de ramasser les selles et de s’en débarrasser pour éviter qu’elles ne souillent par exemple le sol ou l’eau à proximité.

 

Quoi qu'il en soit, le coronavirus canin n'a rien à voir avec celui qui cause le Covid-19, même si les deux virus appartiennent à la même famille. Un chien atteint de coronavirus canin ne peut donc pas contaminer son maître et le rendre malade.

Dernière modification : 12/19/2020.