La sténose naso-pharyngée chez le chien

La sténose naso-pharyngée chez le chien

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Une sténose est un rétrécissement allant jusqu'à obstruer un conduit. Ainsi, la sténose naso-pharyngée chez le chien est une affection congénitale qui découle d'un épaississement anormal des muscles palatopharyngiens (muscles situés au bord intérieur du voile du palais, qui viennent se terminer sur l'épiglotte). Même si elles sont moins fréquentes, certaines formes peuvent aussi être acquises, c'est-à-dire apparaître pendant la vie de l'animal. Elles sont généralement la conséquence de reflux acides, de la présence d'un corps étranger ou encore du passage d'un comprimé dans le naso-pharynx (partie supérieure des voies respiratoires située juste après les cavités nasales). 

 

Certaines races de chien, comme le Teckel, présentent des prédispositions pour la forme congénitale de la sténose naso-pharyngée. 

 

Les symptômes de la sténose naso-pharyngée sont une respiration bruyante et difficile, surtout quand le chien a la gueule fermée, le bruit pouvant s'estomper quand elle est ouverte. Des crises d'éternuement inversé (reverse sneezing) ou des difficultés pour avaler de l'eau ou de la nourriture sont également possibles. 

 

Le traitement peut être chirurgical si la sténose se situe au niveau des structures osseuses. Si elle se situe au niveau des tissus mous du naso-pharynx, la pose d'un stent ou une dilatation par ballonnet peuvent être mises en place. 

Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Discussions sur ce sujet