La salmonellose chez le chien : symptômes, traitement, prévention...

Un chien Corgi boit de l'eau croupie dans une flaque

Comme les humains, les chiens peuvent souffrir d'un certain nombre de problèmes digestifs - d'autant qu'ils ont tendance à manger un peu tout et n'importe quoi, et ne sont pas très à cheval sur l'hygiène...


La salmonellose est une des maladies digestives auxquelles les deux espèces sont exposés. Elle n'est guère agréable mais demeure assez rare chez nos compagnons, car ils sont mieux équipés pour y résister. En outre, elle n'est généralement pas très grave, même si elle peut s'avérer problématique pour les sujets sensibles.


Comment un chien se fait-il contaminer par des salmonelles ? Quels sont les symptômes possibles de la salmonellose ? Quels traitements existe-t-il ? Y-a-t-il un moyen de la prévenir ?

Qu'est-ce que la salmonellose ?

Vue au microscope de salmonelles

La salmonellose est une infection bactérienne causant essentiellement des troubles d'ordre digestif : il s'agit donc d'une maladie digestive.

 

Elle est causée par des salmonelles, des bactéries appartenant au genre Salmonella qui ont la particularité de se loger dans les intestins des espèces qu'elles colonisent. Elles ont été découvertes en 1884 par un vétérinaire américain du nom de Danier Elmer Salmon (1850-1914), et lui doivent d'ailleurs leur nom.

 

La salmonellose touche l'Homme ainsi qu'un grand nombre d'animaux sauvages comme domestiques : le chien bien sûr, mais aussi le chat, les oiseaux, les rongeurs...

 

Il s'agit d'ailleurs d'une maladie qu'un chien peut transmettre à un humain (zoonose). Il faut donc prendre des précautions quand on s'occupe d'un animal malade, pour ne pas le devenir soi-même - d'autant que l'humain y résiste moins bien que les autres espèces.

Comment se transmet la salmonellose chez le chien ?

Un Labrador boit de l'eau croupie

La salmonellose étant une maladie digestive, elle ne se transmet pas directement d'un animal à l'autre, même si elle est contagieuse. Elle s'attrape en fait généralement de manière indirecte via par des aliments et/ou de l'eau contaminés par des salmonelles.

 

En effet, quelle soit l'espèce à laquelle il appartient, un individu malade excrète des salmonelles dans ses déjections. Si un autre animal ingère ces excréments, les bactéries entrent dans son appareil digestif et le colonisent. C'est d'ailleurs un des principaux risques que court un chien qui mange des crottes.

 

Les salmonelles se retrouvent aussi dans l'alimentation, notamment dans les fruits et légumes contaminés par des excréments d'animaux malades, ainsi que dans la viande, le poisson et les oeufs mal conservés. La cuisson permet de tuer les bactéries et d'éviter la contamination, mais si ces aliments sont consommés crus, ils peuvent causer une salmonellose. Une étude intitulée « Salmonella and Campylobacter in United Kingdom retail raw chicken in 2005 » et publiée en 2007 dans le Journal of food protection a ainsi révélé que sur 877 échantillons de poulets crus vendus au Pays de Galles et en Irlande du Nord, 4% étaient infectés par des salmonelles. Un chien nourri au BARF, un régime alimentaire à base d'aliments crus, est donc davantage susceptible de contracter cette maladie.

 

Enfin, un animal carnivore peut être contaminé en avalant une proie (ou une charogne) elle-même porteuse de salmonelles. Le meilleur ami de l'Homme est toutefois moins concerné par ce mode de transmission que le chat, qui passe une grande partie de son temps à chasser et manger des oiseaux ou des rongeurs. Ce sont surtout les chiens de chasse qui sont touchés, compte tenu de leurs contacts répétés avec des animaux sauvages.

Les symptômes de la salmonellose chez le chien

Chez un chien en bonne santé, la salmonellose engendre généralement très peu voire pas du tout de symptômes. Les complications concernent surtout les sujets fragiles et/ou affaiblis.

Les symptômes chez un chien en bonne santé

Un chien Beagle mange dans sa gamelle

On trouve parmi les chiens adultes et en bonne santé beaucoup de porteurs sains de la salmonellose, c'est-à-dire d'individus qui sont contaminés par des salmonelles mais ne développent aucun symptôme et ne sont pas malades. Ils peuvent toutefois transmettre la maladie, car ils excrètent des bactéries pathogènes dans leurs excréments.

 

Lorsque symptômes il y a, le principal d'entre eux - et souvent le seul - est une diarrhée persistante, sans fièvre ni perte d'appétit particulière. La guérison se fait de manière spontanée : le chien se rétablit de lui-même en quelques jours, même si on ne fait rien. Les complications et les décès sont rarissimes.

Les symptômes chez un chien fragile

Un chien malade couché dans le jardin

Chez un sujet fragile (un chiot, un chien âgé ou affaibli par une maladie, etc.), la salmonellose ressemble beaucoup à une gastro-entérite.

 

Les principaux symptômes sont en effet un manque d'appétit, des vomissements, des douleurs abdominales, ainsi que des diarrhées pouvant entraîner une déshydratation sévère. Il est courant de voir aussi de la fièvre et/ou une léthargie. Ce sont des symptômes qu'on retrouve dans un grand nombre de maladies digestives : la salmonellose n'est donc pas simple à reconnaître.

 

La guérison peut survenir spontanément, en quelques jours à quelques semaines, mais le risque de complications et de décès est plus élevé. La cause la plus fréquente de décès est la déshydratation causée par les diarrhées et vomissements. Toutefois, il existe aussi un risque d'infection généralisée (septicémie) si les salmonelles parviennent à se répandre dans l'organisme et se mettent à attaquer d'autres organes en plus de ceux de l'appareil digestif.

Le traitement de la salmonellose chez le chien

La nécessité de mettre en place un traitement lorsqu'un chien est atteint par la salmonellose dépend fortement de la gravité des symptômes. En effet, on peut s'en dispenser dans le cas d'un animal adulte et en bonne santé, mais il est en revanche recommandé - voire indispensable - d'agir dans les autres cas.

Le traitement d'un chien en bonne santé

Un chien boit de l'eau dans une tasse

Chez un chien en bonne santé, la salmonellose ne nécessite généralement pas la mise en place d'un traitement, car la guérison survient spontanément en quelques jours. Il arrive d'ailleurs que le problème ne soit même pas diagnostiqué, car les symptômes - lorsqu'il y en a - restent discrets et peuvent faire penser à une simple indigestion passagère.

 

Il faut simplement penser à bien donner à boire à son chien s'il a la diarrhée, pour compenser les pertes en eau et éviter la déshydratation.

 

Toutefois, si son état se dégrade ou si d'autres symptômes apparaissent, mieux vaut se tourner vers un vétérinaire. Ce dernier se charge d'établir s'il s'agit véritablement d'une salmonellose, et de définir quoi qu'il en soit le meilleur traitement à mettre en place.

Le traitement d'un chien fragile

Une vétérinaire place un chien sous perfusion

Un traitement est vivement recommandé si des symptômes de gastro-entérite apparaissent, en particulier dans le cas d'un sujet fragile. Il vise d'une part à faciliter l'élimination des salmonelles pour accélérer la guérison, et d'autre part à éviter la déshydratation causée par les diarrhées et vomissements.

 

En général, le vétérinaire préconise de :

  • mettre l'animal au repos pendant quelques jours ;
  • ne lui donner que des aliments particulièrement digestes et en petites quantités, ce pendant 2 à 3 jours ;
  • lui donner des médicaments contre les diarrhées et vomissements ;
  • lui administrer des fluides pour le réhydrater, ce qui peut nécessiter une mise sous perfusion.

 

En revanche, contrairement à ce qui se produit pour d'autres infections bactériennes, les antibiotiques pour chien sont en général déconseillés dans un premier temps. En effet, ils détruisent les bactéries constituant la flore intestinale, celles-là même qui aident l'organisme à lutter contre les salmonelles. Autrement dit, ils pourraient aggraver le problème au lieu de le résoudre. Ils ne sont donc utilisés qu'en cas de risque élevé d'infection généralisée.

Comment éviter qu'un chien contracte des salmonelles ?

Un Corgi renifle un poisson mort sur une plage

Les salmonelles étant présentes un peu partout dans la nature, le seul moyen infaillible d'empêcher un chien d'en contracter serait de le garder enfermé toute la journée au domicile. Évidemment, cette solution n'est pas compatible avec son besoin de sorties, promenades et activités en extérieur, et ne peut donc être retenue.

 

Quelques précautions permettent toutefois de limiter les risques de contamination lors des sorties. Ainsi, il est recommandé de :

  • lui interdire de boire de l'eau croupie ou stagnante (flaques, mare...) ;
  • l'empêcher de manger des petits animaux ou des charognes ;
  • l'empêcher de renifler de trop près des crottes d'autres animaux, ni bien sûr les manger.

 

Si l'on possède un jardin, il ne faut pas oublier que le risque de contamination existe aussi au domicile. Il est donc conseillé d'en faire le tour de temps en temps pour enlever les éventuelles crottes et charognes, et de ne pas laisser des points d'eau stagnante - ou de lui en interdire l'accès, si on ne souhaite pas les assécher.

 

Dans le cas d'un chien nourri au BARF (c'est-à-dire avec des aliments crus), il faut impérativement se renseigner sur la provenance des ingrédients utilisés et sur la façon dont ils sont conservés. En cas de doute sur la qualité de certains aliments (notamment ceux d'origine animale, comme la viande ou le poisson), mieux vaut les cuire pour détruire les éventuels microbes qu'ils contiennent.

 

Tous ces conseils sont d'autant plus intéressants qu'ils ne permettent pas de prévenir uniquement la salmonellose : il protège aussi le chien d'autres problèmes de santé - dont certains sont d'ailleurs beaucoup plus graves que cette dernière.

 

Enfin, si jamais un animal du foyer est malade, il n'est pas forcément utile de l'isoler, car la contamination ne se fait pas de manière directe. Il convient simplement de bien nettoyer ses excréments et ne pas laisser les éventuels autres animaux s'approcher de ces derniers, car ils risqueraient sinon d'être contaminés à leur tour. Et bien évidemment, mieux vaut porter des gants et bien se laver les mains quand on ramasse ses crottes, pour ne pas tomber malade soi-même.

Conclusion

La salmonellose est une maladie digestive d'origine bactérienne qu'un chien attrape le plus souvent par le biais d'eau croupie, d'aliments contaminés ou de crottes d'animaux malades. Elle est généralement sans gravité, mais peut parfois causer une déshydratation ou dégénérer en infection généralisée, et mettre alors sa vie en danger. Les sujets vraiment à risque sont ceux qui sont fragiles du fait de leur âge et/ou de leur état de santé.

 

Dans la plupart des cas, la guérison survient de manière spontanée en quelques jours ou semaines, et aucun traitement n'est nécessaire. Néanmoins, dans le cas d'un animal fragile, des médicaments peuvent être utiles pour soulager ses symptômes et éviter les complications.

 

Quoi qu'il en soit, en cas de doute ou de signes inquiétants, mieux vaut se tourner vers un vétérinaire sans attendre.

Par Aurélia A. - Dernière modification : 09/20/2022.