La pododermatite chez le chien

Page précédente :
Le mastocytome du chien
La pododermatite chez le chien

Le terme pododermatite désigne l'ensemble des maladies qui touchent les doigts, les espaces interdigités, les coussinets et les griffes du chien. Elles peuvent toucher un seul pied, les deux, voire s'étendre à d'autres zones. 

 

Les symptômes diffèrent selon les pododermatites. Certaines peuvent provoquer des rougeurs de la peau, des démangeaisons, une chute de poils, une boiterie, des ulcères, des nodules, des fistules ou même des érosions. De plus, comme la pododermatite gêne le chien et lui cause de la douleur, il est habituel que l'animal se lèche les pattes, ce qui provoque souvent un granulome de léchage et des complications infectieuses.

 

Les pododermatites d'origine interne

Fréquence : Répandue
Vice rédhibitoire :

Non

Maladie héréditaire :  Oui et Non

 

Il existe de nombreuses pododermatites d'origine interne chez le chien

  • Les pododermatites infectieuses : ce sont les principales pododermatites du chien. Elles touchent fréquemment les quatre pattes de l'animal en même temps et sont causées par des bactéries, des levures ou des parasites

 

  • Les pododermatites allergiques : les allergies sont la deuxième cause de lésions du pied chez le chien. Ces pododermatites peuvent faire leur apparition si l'animal est atteint de dermatite atopique, de dermatite liée à une intolérance ou une allergie alimentaire, mais elles peuvent aussi être liées à une allergie aux piqûres de puces.

 

 

  • Les pododermatites auto-immunes : ces pododermatites sont rares et regroupent plusieurs infections dues à la destruction par l'organisme de l'animal de ses propres constituants cutanés. Les pieds du chien sont alors la zone la plus touchée, voire quelquefois la seule.
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chien : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Les pododermatites d'origine externe

Fréquence : Répandue
Vice rédhibitoire :

Non

Maladie héréditaire :  Non

 

L'une des premières causes de pododermatites chez le chien est environnementale. Certaines substances comme des engrais, des herbicides ou des hydrocarbures peuvent provoquer des irritations au niveau des pieds du chien.

 

Les pododermatites peuvent également être dues à des brûlures ou des gelures causées par le froid, mais aussi à des lésions provoquées par un corps étranger, comme des épillets de graminées.

 

Enfin, les pododermites peuvent également être d'origine comportementale. En effet, les chiens anxieux peuvent parfois se lécher les pattes sans arrêt, compulsivement, jusqu'à s'auto-mutiler, parce que cela les apaise. On parle alors de pododermatite psychogène.

Les traitements pour les pododermatites du chien

Le traitement des pododermatites du chien dépend évidemment de la cause.

 

Par exemple, dans le cas d'une pododermatite causée par un corps étranger, une chirurgie pourra traiter l'affection, alors que dans le cas des pododermatites d'origine environnementale, le traitement consistera en un nettoyage soigneux des plaies durant quelques jours.

 

Dans le cas d'un problème de comportement, même si des traitements médicamenteux pourront être donnés à l'animal, une thérapie comportementale auprès d'un comportementaliste canin pourra mettre fin à cette activité de substitution. 

 

En tout état de cause, seul un vétérinaire, au cours d'une consultation dermatologique, pourra déterminer l'origine du problème, et donner le traitement adapté à l'animal et à son état de santé.

Page précédente :
Le mastocytome du chien
Dernière modification : 08/09/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Discussions sur ce sujet