La parvovirose du chien

La parvovirose du chien - Les maladies de l'appareil digestif du chien

Fréquence : Commune
Incubation : 4 à 7 jours après la contamination
Gravité : Gravissime chez les chiots
Transmissible à l'Homme : Non
Vice rédhibitoire : Oui

 

En 1978, une nouvelle maladie appelée parvovirose a été dépistée simultanément en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et en Australie. Elle provoquait des attaques cardiaques chez les chiots ainsi que de graves vomissements, une déshydratation et des diarrhées sanguinolentes chez les chiots plus âgés et les adultes. Le taux de mortalité était alors très élevé. Il s'avéra que le virus était identique à celui provoquant la maladie féline infectieuse la plus grave, le typhus du chat, et nombreux étaient ceux qui pensaient que le virus qui s'attaquait au chien était en fait une mutation de cette maladie virale des chats.

 

La plupart des chiens adultes étant désormais immunisés, les très jeunes chiots sont presque tous protégés par leur mère. Le type provoquant des lésions cardiaques a donc disparu, mais la forme intestinale réapparaît de temps à autre dans différentes régions. 

 

Il existe un vaccin contre la parovirose, à inoculer à partir des 6 semaines de l'animal, ou vers les 7 à 8 semaines dans la plupart des cas. Le premier rappel est à effectuer un mois plus tard et un troisième rappel est éventuellement à prévoir après les 3 mois du chien. Des rappels sont à faire ensuite tous les deux ans.

Dernière modification : 12/19/2020.