La myopathie dystrophique héréditaire liée au chromosome X chez le chien

La myopathie dystrophique héréditaire liée au chromosome X chez le chien

Fréquence : Fréquente
Gravité :  Mortelle à terme
Maladie héréditaire : Oui
Vice rédhibitoire : Non

 

La myopathie dystrophique héréditaire liée au chromosome X est la plus fréquente des myopathies héréditaires chez le chien. Cette affection génétique découle d'une mutation d'un gène, le gène codant la dystrophine (protéine présente sous la membrane cellulaire de toutes les fibres musculaires), ou de son absence. Les muscles dégénèrent, c'est-à-dire qu'ils perdent leur volume et leur force, et une fibrose s'installe.

 

Cette maladie est héréditaire et liée au sexe de l'animal. En effet, la mutation étant portée par le chromosome X, ce sont les mâles qui sont généralement les plus touchés, puisqu'ils n'ont qu'un seul chromosome X. Les chiennes sont porteuses du gène muté et peuvent le transmettre, mais il est en revanche très rare qu'elles développent la maladie, et elles ne souffrent en général que de faiblesse musculaire. 

 

Certaines races de chiens sont prédisposées à cette mutation génétique, comme le Cavalier King Charles, le Rottweiler ou encore le Samoyède

 

Dans les cas les plus aigus de myopathie dystrophique héréditaire, les chiots meurent à la naissance du fait de troubles respiratoires. Dans les autres cas, les symptômes apparaissent sur les chiots âgés de 2 à 3 mois. Ces derniers présentent alors une faiblesse musculaire générale, des difficultés pour se déplacer (démarche raide, avance des deux pattes arrière en même temps, comme un lapin) et pour ouvrir la gueule. Les symptômes évoluent ensuite progressivement : écartement des coudes et des genoux du corps, hyperextension des carpes et des tarses (petits os des poignets et des chevilles), difficulté à s'alimenter... Si la maladie atteint le myocarde, une insuffisance cardiaque peut entraîner rapidement le décès de l'animal. Une stabilisation des symptômes s'observe souvent vers les 6 mois de l'animal, avant que la maladie n'évolue de nouveau. 

 

Malheureusement, il n'existe pas de traitement spécifique pour soigner la myopathie dystrophique héréditaire liée au chromosome X. Les chiens atteints meurent généralement vers 2 à 3 ans, à la suite de problèmes cardiaques, respiratoires ou digestifs. 

Dernière modification : 01/06/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet