La luxation du cristallin chez le chien

La luxation du cristallin chez le chien

La luxation du cristallin fait partie de ces maladies dont il est difficile de venir à bout, et qui pourtant peuvent littéralement pourrir la vie d'un chien et de son maître lorsqu'elles se déclarent. Elle peut avoir différentes causes et prendre plusieurs formes, mais dans tous les cas, elle aboutit immanquablement à une dégradation drastique de la vision.


À quoi est due la luxation du cristallin chez le chien ? Comment peut-on la reconnaître ? Est-il possible de la soigner, voire de s'en prémunir ?

Les meilleures croquettes pour la santé de votre chien
Les meilleures croquettes pour la santé de votre chien
Les meilleures croquettes, ce sont celles conçues sur mesure pour lui par des nutritionnistes canins professionnels !

Offre d’essai sans engagement.
Plus de 20.000 avis clients positifs !
Cliquez ici
Partager
 

Qu'est-ce que la luxation du cristallin ?

Le cristallin ressemble à une lentille de contact
Le cristallin ressemble à une lentille de contact

Le cristallin est un petit organe transparent et ressemblant à une lentille, situé à l'intérieur du globe oculaire, derrière la cornée et l'iris. Il a pour fonction de concentrer les rayons lumineux sur la rétine afin de produire une information visuelle, qui sera ensuite transmise au cerveau. Il possède la capacité de modifier sa courbure dans une certaine mesure, de façon à produire une image la plus nette possible, quelle que soit la distance qui sépare l'observateur et l'objet de son attention : c'est ce que l'on appelle l'accommodation.


En situation normale, cette lentille est maintenue en place par des fibres dites zonulaires, qui forment une capsule autour d’elle et la rattachent à la couche de l'oeil. Dans certains cas, ces fibres peuvent se distendre, se détériorer, voire même se rompre. Le cristallin n'étant plus maintenu figé, il dévie plus ou moins de sa position normale : c'est ce phénomène que l'on nomme luxation du cristallin.

Les formes de luxation du cristallin

Les formes de luxation du cristallin

Il existe trois formes différentes de luxation du cristallin chez le chien, en fonction de la façon dont l'organe se déplace à l'intérieur du globe oculaire :

 

  • la sub-luxation, lorsque les fibres ne sont pas rompues mais seulement distendues. Le cristallin reste donc globalement derrière l'iris, mais se colle à lui et le pousse vers l'avant, c'est-à-dire vers la cornée ;

 

  • la luxation antérieure, lorsqu'il se déplace vers l'avant de l'oeil, entre la cornée et l'iris. Il s'agit du cas le plus fréquent chez le chien  ;

 

  • la luxation postérieure, lorsqu'il se déplace vers l'arrière de l'oeil, dans le corps vitré.

 

En l’absence de traitement, une sub-luxation évolue généralement vers une des deux formes de luxation en quelques mois. En effet, les fibres continuent de se dégrader de plus en plus au fil des mouvements aléatoires du cristallin, et ce jusqu’à leur rupture.

Les causes de la luxation du cristallin

Les causes possibles de la luxation du cristallin chez le chien sont variées : selon leur type, la maladie est dite primaire ou secondaire.

La luxation primaire

La luxation primaire

Le cas le plus fréquent chez le chien est la luxation du cristallin primaire. Elle est la conséquence d'une anomalie génétique héréditaire qui provoque une malformation congénitale ou un vieillissement prématuré des fibres zonulaires maintenant le cristallin en place. Les deux yeux sont généralement touchés, mais pas forcément en même temps : plusieurs semaines à plusieurs mois peuvent séparer les deux atteintes.


Le gène responsable de la luxation primaire est dit récessif, c’est-à-dire qu’il faut que les deux parents le transmettent à leurs petits pour que ces derniers soient atteints. Si un seul des deux géniteurs transmet le gène muté à sa descendance, les petits ne développent pas la maladie : ils sont ce qu’on appelle des porteurs sains. Malgré tout, ils peuvent à leur tour transmettre le gène à leur descendance.

 

Un Mini Bull Terrier
Un Mini Bull Terrier

La luxation primaire concerne autant les mâles que les femelles. Les premiers symptômes se manifestent relativement tard, entre 3 et 7 ans en moyenne : malheureusement, à cet âge, les sujets malades ont déjà eu l’occasion de se reproduire (en particulier s’ils font partie d’un programme d’élevage) et donc potentiellement de transmettre l’anomalie à leurs petits. C’est une des raisons pour lesquelles il est difficile d’endiguer la maladie.


Les races prédisposées à la luxation primaire sont celles appartenant au groupe des chiens de terrier. On peut citer parmi elles le Jack Russel, le Bedlington Terrier ou encore le Bull Terrier Miniature, mais il en existe beaucoup d'autres. D'autres races n'appartenant pas à ce groupe y sont également prédisposées, comme l'Epagneul Breton ou le Chien Chinois à Crête.

La luxation secondaire

La cataracte peut dégénérer en luxation du cristallin
La cataracte peut dégénérer en luxation du cristallin

Lorsque la maladie n'est pas la conséquence d'une anomalie génétique mais d'un choc, d'un traumatisme ou d'une autre affection oculaire (uvéite, cataracte, tumeur de l'oeil...), on parle alors de luxation du cristallin secondaire. Dans ce cas, elle n'est pas héréditaire et peut toucher n'importe quelle race. Mais naturellement, les individus prédisposés à des problèmes oculaires ont davantage de chances de souffrir d'une luxation du cristallin que les autres.


Il n'existe pas de règle concernant l'âge d'apparition des symptômes ou le nombre d'yeux atteints par une luxation secondaire, car cela dépend essentiellement de la cause sous-jacente. Par exemple, si le chien souffre d'une tumeur intra-oculaire, les symptômes apparaissent seulement au niveau de l'oeil concernée par cette dernière.

Les symptômes de la luxation du cristallin chez le chien

Les symptômes de la luxation du cristallin chez le chien

Les symptômes causés par la luxation du cristallin chez le chien apparaissent généralement entre 3 et 7 ans dans le cas d’une luxation primaire, et à n’importe quel âge dans les autres cas. Le déplacement du cristallin provoque divers dysfonctionnements au niveau de l’œil, en fonction de la forme de la maladie.


La sub-luxation est généralement peu symptomatique à ce stade pour le maître non averti. Quelques signes discrets peuvent tout de même mettre la puce à l’oreille : par exemple, le bord du cristallin peut être visible à travers une pupille complètement dilatée.


Les symptômes de la luxation sont quant à eux bien plus notables. En effet, les fibres déchirées autour du cristallin ne constituent plus une barrière imperméable capable de contenir le corps vitré, c’est-à-dire la masse gélatineuse au fond de l’œil. Ce dernier vient donc se loger dans les fissures et peut même atteindre la partie antérieure du globe, où sa présence gêne l’évacuation de l’humeur aqueuse. Au fil des semaines, celle-ci s’accumule et entraîne l’apparition d’un glaucome, c’est-à-dire une augmentation de la pression dans le globe oculaire. Cette affection est très douloureuse et occasionne une dégradation irréversible de la vision si elle n’est pas traitée à temps. L'oeil rougit, et la cornée prend une couleur blanche ou bleutée caractéristique. Le chien atteint pleure beaucoup, se frotte souvent et gémit de douleur. Il peut aussi se montrer moins actif que d'ordinaire, voire apathique.

 

Dans le cas d’une luxation antérieure, il arrive que l’augmentation de la pression soit extrêmement rapide, car le déplacement du cristallin vers l’avant de l’œil peut provoquer un blocage brutal des canaux lacrymaux chargés de l’évacuation de l’humeur aqueuse. Le glaucome apparaît alors en seulement quelques jours et nécessite une intervention vétérinaire d’urgence.


Dans le cas d’une luxation postérieure, le déplacement du cristallin vers l'arrière de l'oeil provoque une liquéfaction du corps vitré, ce qui peut occasionner des hémorragies locales et un décollement de la rétine, en plus du glaucome. Là encore, la vue du chien est généralement atteinte de manière irréversible en l’absence d’intervention rapide.

Diagnostiquer une luxation du cristallin chez le chien

Diagnostiquer une luxation du cristallin chez le chien

Il est crucial de diagnostiquer rapidement une luxation du cristallin chez son chien, car non seulement l’affection est douloureuse, mais en plus, elle peut conduire rapidement à une dégradation irréversible de la vue.


Dans la majorité des cas, le maître est alerté de la situation par les signes de gêne et de douleur exprimés par son animal : gémissements, frottements de l’œil, larmoiement excessif, apathie… Le vétérinaire pratique alors un examen ophtalmologique, après avoir injecté au chien une substance provoquant une dilatation de sa pupille afin de pouvoir observer l’intérieur de son globe.


Le diagnostic de la luxation repose sur l’examen des différents composants de l’œil. Si le cristallin tremble légèrement quand le chien remue la tête, il est probable que les fibres zonulaires soient seulement distendues, et qu’il s’agisse donc « uniquement » d’une sub-luxation. En revanche, la mise en évidence d’une iridodonèse, c’est-à-dire d’un tremblement de l’iris lors d’un mouvement de l’œil, est clairement un signe du déchirement des fibres et donc d’une luxation. D’autres symptômes peuvent être visibles, comme de petites tâches blanches à l’intérieur de la pupille, signe du passage du corps vitré vers l’avant de l’œil.


En cas de luxation diagnostiquée, la date d’apparition et l’intensité des symptômes, ainsi que d’éventuels examens complémentaires plus approfondis permettent d’estimer la probabilité que la vue du chien soit déjà dégradée. En fonction des conclusions du vétérinaire, le traitement à mettre en place peut différer, ce qui implique donc de réaliser un diagnostic fiable.

Traiter la luxation du cristallin chez le chien

Traiter la luxation du cristallin chez le chien

Le traitement de la luxation du cristallin chez le chien a deux objectifs principaux : stopper la dégradation de la vision si celle-ci n’est pas encore trop affectée, et limiter les éventuelles douleurs pour les cas avancés.

 

Le traitement de la luxation secondaire est généralement pris en charge par les assurances santé pour chien, si le maître a pris soin d'en souscrire une avant l'apparition de l'accident ou de la maladie oculaire qui en est à l'origine. En revanche, la luxation primaire est très rarement couverte par les mutuelles, comme d'ailleurs la majorité des maladies génétiques. Par conséquent, si le maître possède un individu d'une race à risque, il a tout intérêt à opter pour une formule intégrant ce type de dépenses, s'il souhaite bien sûr souscrire une assurance pour son chien.

Traiter une sub-luxation du cristallin

Traiter une sub-luxation du cristallin

Le traitement de la sub-luxation du cristallin peut dans certains cas prendre la forme d'une intervention chirurgicale.

 

Cette dernière consiste à retirer le cristallin, les fibres qui l'englobent, et éventuellement une partie du corps vitré, tout cela sous anesthésie générale. Si elle est réalisée dès l'apparition des premiers signes, elle est la méthode la plus efficace pour espérer conserver la vue en bon état, car en l'absence d'intervention, la sub-luxation évolue nécessairement vers une luxation en quelques mois.

Traiter une luxation du cristallin

Le traitement d'une luxation du cristallin peut prendre différentes formes, selon qu'elle est récente ou non.

Traiter une luxation récente

Traiter une luxation récente

Le traitement d'une luxation récente consiste à diminuer la pression de l'oeil pour éviter l’apparition d’un glaucome et la détérioration de la vue.

 

Des collyres (c'est-à-dire des gouttes à placer directement dans l'oeil) et/ou des médicaments oraux peuvent être donnés au chien à cet effet. Ce traitement doit être effectué sur du long-terme et un contrôle régulier est indispensable afin de contrôler l'évolution de la situation.

 

Il est malheureusement courant que les médicaments ne soient pas suffisants pour empêcher totalement l'aggravation des symptômes.

Traiter une luxation avancée

L'énucléation est parfois la seule solution pour calmer la douleur
L'énucléation est parfois la seule solution pour calmer la douleur

Dans le cas d'une luxation plus ancienne, il est généralement à ce stade trop tard pour espérer préserver la vue du chien. L'enjeu consiste donc surtout à faire cesser les douleurs, si douleurs il y a. Différents médicaments peuvent aussi être prescrits afin de réduire la pression intra-oculaire et empêcher une aggravation de la maladie.

 

Si le traitement médical ne s'avère pas suffisant pour calmer la douleur, l'énucléation devient la seule option envisageable pour mettre fin aux souffrances du pauvre animal, le simple retrait du cristallin ne suffisant plus à ce niveau. Cette solution peut paraître radicale voire extrême aux yeux du maître ; toutefois, il faut savoir qu'un chien vit beaucoup mieux avec un oeil en moins qu'un être humain dans la même situation. De toute façon, il est fort probable qu'à ce stade de la maladie, l'oeil en question soit déjà quasiment voire totalement aveugle, et ne soit donc plus d'une grande utilité...

Prévenir la luxation du cristallin chez le chien

Prévenir la luxation du cristallin chez le chien n'est pas chose aisée, car elle peut avoir des causes assez diverses.

Prévenir la luxation primaire

Prévenir la luxation primaire

En théorie, le moyen le plus efficace de prévenir la luxation du cristallin primaire est d'éviter de faire se reproduire ensemble deux chiens porteurs du gène défectueux, cette forme étant héréditaire. Mais dans la pratique, les éleveurs se heurtent à deux problèmes majeurs :

 

  • il est difficile d'identifier les malades avant de les faire se reproduire, car les premiers symptômes peuvent mettre 6 ans voire plus à se manifester ;

 

  • il existe des porteurs sains, qui peuvent transmettre l'anomalie alors qu'eux-mêmes n'ont et n'auront jamais aucun signe de maladie.

 

Ainsi, faire se reproduire deux chiens asymptomatiques ne suffit pas à garantir que leurs petits seront sains.

 

Pour ces raisons, un test génétique pour la luxation du cristallin a été mis au point en 2009 pour plusieurs races concernées par la maladie, telles que le Jack Russel, le Fox Terrier ou le Terrier Tibétain. Il permet de rechercher dans le patrimoine génétique d'un individu les éventuels allèles mutés, et donc de savoir à l'avance s'il s'agit d'un sujet sain, d'un porteur asymptomatique ou d'un futur malade.

 

Il nécessite simplement de faire faire une prise de sang à son chien et d'envoyer les échantillons dans un laboratoire compétent. Si l'animal est effectivement malade, il est recommandé de l'exclure tout bonnement des programmes de reproduction. S'il s'agit d'un porteur sain, il est vivement conseillé de ne le faire se reproduire qu'avec un animal dépourvu de tout allèle muté.

 

Le prix pour faire tester génétiquement son chien pour la luxation du cristallin est d'environ 75 euros. Les résultats sont généralement disponibles dans un délai d'une semaine.

Prévenir la luxation secondaire

Prévenir la luxation secondaire

La prévention de la luxation secondaire est beaucoup plus délicate à mettre en place que celle pour la luxation primaire, car il n'est pas possible de savoir en avance quels sont les individus qui développeront la maladie. En effet, plusieurs affections oculaires relativement fréquentes pouvant aboutir à une luxation, beaucoup de chiens sont susceptibles d'en développer une un jour ou l'autre.

 

Par conséquent, la meilleure chose à faire pour protéger son chien de la luxation du cristallin est de vérifier et entretenir correctement ses yeux à intervalle régulier. Il s'agit en effet d'un moyen efficace pour détecter rapidement tout éventuel problème oculaire qui surviendrait, et donc d'un bon conseil pour prendre soin de son animal.

Le mot de la fin

La luxation du cristallin est une maladie sournoise, qui peut mettre plusieurs années à se manifester, et qui une fois apparue a des conséquences désastreuses sur la vision du chien. Même si elle est principalement d'origine génétique, elle peut aussi avoir d'autres causes bien plus communes : par conséquent, aucun chien n'est totalement à l'abri.

 

Une fois les premiers symptômes apparus, différents traitements peuvent être tentés pour préserver la vue du chien et soulager ses éventuelles douleurs. Mais aucun d'eux n'étant totalement satisfaisant, la meilleure option consiste d'une part à faire tester tous les individus des races à risques pour exclure les malades de la reproduction, et d'autre part à prendre soin des yeux de son chien au quotidien afin de détecter tout éventuel problème oculaire le plus tôt possible.

Dernière modification : 09/12/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

ma chiene est un bichon frise elle a ce problème agée de 14 ans elle va etre opere à 1 er fevrier par un specialite veterinaire a asniers.
j'espere qu'apres elle fera un peu.
cordialement
labat a courbevoie

   
Par labat

Discussions sur ce sujet