La giardiose chez le chien : symptômes, traitement, transmission...

La giardiose chez le chien : symptômes, traitement, transmission...

La giardiose est une infection intestinale causée par le parasite protozoaire giardia, qui est le parasite intestinal le plus répandu chez l'Homme.


Les chiens développent l'infection en ingérant les excréments contaminés d'un autre animal. Une fois ingérés, les organismes se frayent un chemin dans l'intestin, causant souvent de la diarrhée.

Qu'est-ce que la giardiose ?

Qu'est-ce que la giardiose ?

La giardiose est une infection intestinale touchant à la fois l'Homme et l'animal, causée par un parasite protozoaire, le giardia (également connu sous le nom de giardia intestinalis ou giardia lamblia).


Le giardia est unicellulaire ; il ne s'agit donc ni d'un ver parasite, ni d'une bactérie ou d'un virus. Présent dans le monde entier, il est une cause fréquente de "diarrhée du voyageur" chez l'Homme. Les amateurs de plein air qui consomment par inadvertance de l'eau contaminée peuvent aussi développer la "fièvre du castor", un autre nom pour la giardiose humaine.


Seuls le chien, le chat et l'Homme peuvent être contaminés par la giardiose, en raison d’une disposition génétique. Les deux premiers peuvent toutefois contaminer le troisième : il s'agit d'une maladie transmissible d'une espèce à l'autre.

La transmission de la giardiose chez le chien

La transmission de la giardiose chez le chien

Un chien peut être infecté par la giardiose lorsqu'il avale le parasite, ce qui peut survenir de nombreuses manières. Cela fait donc partie des risques auxquels s'expose un chien qui mange des crottes, mais le simple fait de boire de l'eau contaminée suffit également.

 
Lorsque des giardia sont trouvés dans les selles d'un chien adulte en bonne santé sans diarrhée, ils sont généralement considérés comme une découverte transitoire et insignifiante. Cependant, chez les chiots et les chiens adultes affaiblis, ils peuvent déclencher différents symptômes, voire être fatals si la maladie n'est pas traitée.


La probabilité de développer la maladie augmente lorsque le chien, même peu sensible, évolue dans un environnement déjà contaminé, et présentant donc un nombre élevé de parasites. Ainsi, la giardiose est fréquente dans les environnements densément peuplés, comme les pensions pour chiens, les animaleries ou les refuges.

 

La transmission d'un chien à l'autre ou d'un chien à un représentant d'une autre espèce est d'autant plus facile que de nombreux chiens et chats sont porteurs asymptomatiques, c’est-à-dire qu’ils sont atteints par la giardiose, mais ne développent jamais de signes de maladie. Or, ils n'en restent alors pas moins susceptibles de la transmettre à leurs congénères ou leurs maîtres.

Les symptômes de la giardiose chez le chien

Les symptômes de la giardiose chez le chien

Lorsqu'ils passent dans les intestins du chien, les giardia avalés se fixent à la paroi intestinale pour se nourrir, se transformant alors en trophozoïtes.

 

Les dégâts qui en résultent (perforation de la paroi intestinale, irritations, saignements...) provoquent souvent une diarrhée aigüe, soudaine et nauséabonde. Les selles peuvent être molles ou aqueuses, ont souvent une teinte verdâtre, et contiennent parfois du sang. Les chiens infectés ont en outre tendance à avoir un excès de mucus dans les selles. Des vomissements peuvent également se produire dans certains cas. Enfin, la plupart des sujets touchés n'ont pas de fièvre, mais peuvent se montrer moins actifs.


En l’absence de traitement, ces signes peuvent persister pendant plusieurs semaines, et le chien risque de se mettre à perdre du poids.

 

Toutefois, si la diarrhée est le généralement le principal symptôme d'une gardiose, elle peut non seulement être intermittente, mais même purement et simplement absente. En effet, tant chez les animaux que chez les humains, la majorité des individus infectés par la maladie ne présentent que peu de symptômes - d’où la difficulté de la diagnostiquer. 

 

Que des symptômes se manifestent ou non, la giardiose ne met généralement pas la vie du chien en danger, à moins que son système immunitaire ne soit immature (comme c’est le cas pour un chiot) ou affaibli par une maladie chronique ou l’âge.

Le diagnostic de la giardiose chez le chien

Le diagnostic de la giardiose chez le chien

Un test de flottation fécale peut échouer à détecter les giardia, qui sont perdus de façon irrégulière dans les fèces et qui nécessitent souvent une solution spéciale de flottation à base de sulfate de zinc pour être détectés. Occasionnellement, ils peuvent être vus sur un frottis direct des excréments.


Si le vétérinaire soupçonne une giardiose, un échantillon de selles peut être analysé pour détecter la présence d'antigènes spécifiques de giardia (des molécules sécrétées exclusivement par ce parasite, et qui signalent sa présence dans l’intestin du chien). Certains tests de détection des giardia sont disponibles pour une utilisation chez le vétérinaire, tandis que d'autres nécessitent une analyse en laboratoire.

 

Cela dit, un test n'est pas toujours nécessaire : de nombreux cas sont simplement diagnostiqués sur la base des antécédents médicaux et des signes cliniques suggérant une giardiose, en particulier si le chien vit au contact d'autres animaux dont l'infection est avérée.

Le traitement de la giardiose chez le chien

Le traitement de la giardiose chez le chien

Les médicaments les plus couramment utilisés pour tuer le giardia sont le fenbendazole et le métronidazole. Pour traiter la maladie, ces médicaments sont normalement administrés pendant trois à dix jours. Si nécessaire, ils peuvent même l’être en association.


Un traitement de soutien avec d'autres médicaments peut être nécessaire comme thérapie complémentaire en cas de déshydratation ou de diarrhée grave. Par ailleurs, une alimentation faible en résidus et hautement digestible peut aider à réduire les selles molles pendant le traitement : il peut donc être nécessaire par exemple de changer temporairement de croquettes pour chien.

 

En fonction de leur état et de la gravité de l’infection, certains sujets peuvent avoir besoin de tests de suivi et de traitements spécifiques à un ou plusieurs symptômes. Par exemple, si la présence du vers a entraîné une perforation de l’estomac, une intervention chirurgicale est nécessaire, suivie de plusieurs échographies destinées à surveiller la guérison.

 

Dans tous les cas, tous les animaux de compagnie infectés doivent être testés de nouveau deux à quatre semaines après la fin du traitement.

 

Le pronostic est bon dans la plupart des cas. Toutefois, les individus affaiblis ou âgés, et ceux dont le système immunitaire est déficient (par exemple du fait d’une autre maladie en parallèle) courent un risque accru de complications, y compris létales, si la giardiose n’est pas traitée.

La transmission de la giardiose à l'Homme

La transmission de la giardiose à l'Homme

La giardiose est une zoonose, c'est-à-dire une maladie que le chien peut transmettre à l'Homme. Dans le passé, on supposait que les chats et les chiens, ainsi que les animaux sauvages, constituaient une source importante d'infection pour les humains.

 

Toutefois, des études ont montré depuis lors que le giarda est présent à l’état naturel dans l’environnement, et ce dans tous les pays du monde, qu’il touche davantage les humains que les animaux, et que l’ingestion d’eau contaminée est la cause de plus de 90% des cas chez l’humain.

 

Le risque de transmission aux membres du foyer n'en est pas moins réel si le chien de la famille contracte la giardiose. Pour s'en prémunir, il faut désinfecter tout son environnement, c'est-à-dire l'ensemble des objets qu'il utilise ou est susceptible d'avoir touché : gamelle, jouets, peluches, cage de transport... Une vigilance toute particulière s'impose au niveau de ses déjections, qu'il convient de ramasser et de jeter. Bien évidemment, de façon générale, une bonne hygiène personnelle (en particulier le fait de bien se laver les mains après avoir touché le chien) est indispensable pour prévenir toute contamination par le parasite. Le problème se pose tout particulièrement pour les personnes les plus fragiles : jeunes enfants, personnes âgées ou déjà affaiblies par une maladie, etc.

 

Enfin, si le foyer compte d'autres chiens ou un chat, il peut être utile de les traiter eux aussi contre la giardiose, après avoir obtenu le feu vert du vétérinaire.

Le mot de la fin

La giardiose est une maladie courante, et qui s'avère dans l'immense majorité des cas sans gravités - une bonne partie des sujets ne développe d'ailleurs pas le moindre symptôme.

 

Toutefois, la menace qu'elle représente vient du fait qu'elle est facilement transmissible entre chiens, mais aussi du chien à l'Homme. Des individus fragiles peuvent donc finir par être infestés à leur tour, avec parfois de lourdes conséquences. En cas de diarrhée du chien qui se prolonge plusieurs jours, il est donc primordial de se rendre chez un vétérinaire afin qu'il tire les choses au clair : cela permet non seulement de guérir le chien, mais aussi de prendre les mesures qui s'imposent pour protéger son entourage...

Dernière modification : 06/29/2020.

Discussions sur ce sujet