La gale sarcoptique du chien : symptômes, causes, traitement...

La gale sarcoptique du chien : symptômes, causes, traitement...

La gale sarcoptique du chien est une maladie de la peau très contagieuse, causée par l'acarien Sarcoptes scabiei. Ce dernier creuse la peau, provoquant des démangeaisons et des irritations intenses. Le grattage qui en résulte est à l'origine de la chute des poils de l'animal.


La gale sarcoptique correspond à l'un des trois types de gales rencontrées chez le chien, avec la gale démodécique et la gale auriculaire.

Partager
 

Qu'est-ce que la gale sarcoptique ?

Qu'est-ce que la gale sarcoptique ?

Relativement fréquente et sous-estimée, la gale sarcoptique est une maladie de la peau du chien extrêmement contagieuse due à Sarcoptes scabiei, un acarien de quelques millimètres de long, qui parasite l'animal et creuse des sillons dans son épiderme pour y pondre ses oeufs. Sarcoptes scabiei ne peut survivre que quelques jours dans le milieu extérieur, et a donc besoin d'un hôte en permanence.

 

La cause la plus fréquente de la gale sarcoptique chez les chiens est le contact direct avec un animal infecté (qu'il soit ou non de la même espèce), car les acariens se déplacent rapidement d'un individu à l'autre. Les chenils, les refuges pour chiens, les parcs pour chiens, les toiletteurs canins et les cliniques vétérinaires présentent un risque élevé d'exposition à la gale, du fait de la concentration des animaux.

 

La gale sarcoptique est une zoonose canine, c'est-à-dire une maladie que le chien peut transmettre à l'Homme. Il peut également contaminer les félins, mais ceci reste assez rare, et concerne surtout les chats vivant avec des chiens. La gale du chat est en effet traditionnellement causée par un parasite différent de celle du chien.

 

Parfois, la gale sarcoptique se développe en réaction à une allergie du chien, avec des symptômes cutanés. En effet, en se grattant, il crée un milieu propice à la prolifération des acariens responsables de la gale.

Les symptômes de la gale sarcoptique chez le chien

Les symptômes de la gale sarcoptique chez le chien

La gale sarcoptique canine se manifeste par :

 

Ces symptômes sont en réalité le fait du système immunitaire du chien qui identifie les acariens sous la peau comme des intrus et les combat, un peu comme dans le cas d'une réaction allergique canine.

 

Les premiers symptômes apparaissent généralement entre deux et six semaines après la contamination, le temps que l'organisme du chien produise les anticorps correspondants. Lors d'une rechute, les symptômes apparaissent beaucoup plus rapidement, au bout de seulement quelques jours, car le système immunitaire du chien est déjà "sensibilisé" et donc beaucoup plus réactif.

 

En fin de compte, la gale sarcoptique n'est pas une maladie dangereuse en tant que telle, le seul risque étant celui d'infection des lésions et des croûtes. Il convient toutefois de la traiter rapidement, car elle est particulièrement désagréable pour les individus atteints, en plus d'être très contagieuse.

Le traitement de la gale sarcoptique du chien

Le traitement de la gale sarcoptique du chien

Les chiens qui ont une gale sarcoptique sont traités avec un acaricide, c'est-à-dire un médicament qui tue les acariens. Ce dernier peut être administré sous différentes formes, selon l'étendue des symptômes et de l'état général de santé du chien.

 

Lorsque la gale sarcoptique reste localisée (c'est-à-dire dans la majorité des cas), le traitement prend la forme de pipettes (comme les pipettes antipuces pour chien), de comprimés ou de pommades.


Lorsque la maladie touche la totalité de son corps, le vétérinaire prescrit généralement un shampoing acaricide pour tuer l'ensemble des acariens vivant dans sa peau. Ce traitement doit être effectué sous surveillance vétérinaire et pendant 6 semaines en moyenne. Une certaine durée est en effet nécessaire pour tuer tous les acariens, y compris les œufs, qui peuvent résister plusieurs semaines sur la peau. 


Enfin, d’autres traitements peuvent être utilisés pour traiter la gale sarcoptique, notamment lorsque les acariens ont développé une résistance à certains médicaments. Ils peuvent inclure des injections d’acaricides.


Au final, la gale sarcoptique est une pathologie qui se traite très bien, mais elle est très contagieuse pour les humains et les autres animaux.

La gale sarcoptique canine chez l'Homme

La gale sarcoptique canine chez l'Homme

La gale sarcoptique est une zoonose, une maladie transmissible du chien à l'Homme. Cette infection est toutefois différente de la maladie communément appelée "gale de l'Homme", qui est causée par un parasite voisin du nom de Sarcoptes scabiei var. hominis. La gale sarcoptique de l'Homme est donc appelée pseudo-gale, pour la différencier de la gale classique.

 

La contamination d'un être humain se fait par contact avec un chien malade, le parasite Sarcoptes scabiei se déplaçant facilement d'un animal à l'autre, quelle que soit son espèce. On estime d'ailleurs qu'un propriétaire de chien galeux a entre 20 et 40% de chances d'être contaminé à son tour. Toutefois, par rapport au chien, l'être humain n'est pas un hôte de qualité pour Sarcoptes scabiei : il n'est pas en mesure de s'y reproduire, et y meurt rapidement. On parle donc d'infestation auto-limitée.

 

Les symptômes de la gale sarcoptique canine chez l'Homme sont similaires à ceux observés chez le chien (prurits et démangeaisons), mais restent limités aux zones en contact avec l'animal malade, c'est-à-dire principalement les mains, les bras, le tronc et la ceinture abdominale.

 

Pour traiter la maladie chez l'Homme, il suffit en général de soigner le chien à l'origine de la contamination. En effet, les parasites ne pouvant se développer dans la peau humaine, ils finissent par mourir sans s'être reproduits, et les symptômes disparaissent alors d'eux-mêmes au bout de quelques jours.

La prévention contre la gale sarcoptique

La prévention contre la gale sarcoptique

Il n'existe pour l'heure aucune mesure préventive connue contre la gale sarcoptique. Par contre, certaines mesures permettent de limiter le risque de contagion, qui est particulièrement élevé pour cette maladie.

 

De façon générale, il faut limiter les contacts avec le chien malade. Dans les cas extrêmes, il peut même être nécessaire de le mettre en quarantaine, en particulier s'il y a d'autres animaux ou des enfants dans la maison. En effet, ces derniers peuvent être tentés de caresser malgré tout le chien malade, sans être réellement conscients des conséquences pour leur santé.

 

Par ailleurs, un système immunitaire sain aide à éviter une rechute en cours de traitement. Par conséquent, il est important de garder votre chien en aussi bonne forme que possible tout au long de ce dernier, ce qui implique notamment de lui donner ses repas à horaires réguliers.

 

Enfin, il est nécessaire de lui interdire tout accès aux lits, canapés et autres meubles sur lesquels il a en temps normal l'habitude de s'installer, et de lui aménager un endroit pour dormir loin de ses congénères ou des humains qu’il pourrait côtoyer et contaminer. Toutefois, il faut éviter de l’isoler totalement, car l'isolement est généralement vécu comme une punition du chien.

Le mot de la fin

La gale sarcoptique du chien est une maladie courante, très contagieuse et désagréable, mais qui n'est a priori pas dangereuse.

 

Une fois qu'elle est diagnostiquée, elle se soigne plutôt facilement. Il est toutefois impératif de prendre des mesures drastiques dans la maison pour éviter le risque de rechute et la contamination des autres membres du foyer, humains comme animaux.

Dernière modification : 10/09/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.