La dirofilariose cardiaque chez le chien

La dirofilariose cardiaque chez le chien

Fréquence : Commune
Gravité :  Mortelle, mais soignable prise à temps
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

La dirofilariose cardiaque, ou vers du coeur, est une maladie parasitaire liée à la présence de vers de la famille des filaires dans les vaisseaux ou les cavités cardiaques du chien. Le parasite se transmet par certains moustiques, et l'affection sévit dans plusieurs régions du globe, comme l'Amérique du Nord, l'Australie, l'Amérique Centrale, mais aussi en Europe, sur le pourtour méditerranéen et dans les DOM-TOM.

 

Les symptômes apparaissent généralement des mois, voire des années, après la piqûre infectante. Il s'agit de toux, de difficultés respiratoires, de fatigue, de perte de poids et de muscles, de syncopes (surtout après un effort), d'épanchements abdominaux ou thoraciques, de problèmes rénaux... Lors d'une infestation massive, on parle de syndrome « veine cave », qui se traduit par de l'anorexie, un affaiblissement de l'animal, de la léthargie, un ictère, des urines sombres et de la tachycardie

 

Si les signes sont déjà très avancés, les séquelles peuvent être importantes, même en cas de réussite du traitement. De plus, le traitement par injections pour éliminer ces vers du coeur entraîne, en plus de douleurs, diverses réactions de l'organisme, comme de la fatigue, de l'anorexie, de la fièvre ou encore de la toux.

Dernière modification : 11/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet