La balano-posthite chez le chien

La balano-posthite chez le chien

Fréquence : Répandue
Maladie héréditaire :  Non
Vice rédhibitoire : Non

 

L'inflammation du pénis du chien, nommée balanite, est presque toujours associée à l'inflammation du prépuce, appelée posthite. La balano-posthite est généralement due à une infection, mais peut également être la conséquence ou la complication d'une autre affection, comme la présence d'un corps étranger (épillet...), d'une tumeur de la cavité du prépuce, d'une malformation... 

 

La balano-posthite a pour symptôme principal la présence permanente de pus à l'extrémité du prépuce. Par la suite, en fonction de la forme de la maladie (aiguë ou chronique), les symptômes diffèrent. Durant une balano-posthite aiguë, forme surtout présente chez les jeunes chiens et apparentée à la vaginite aiguë chez les chiennes impubères, le chien souffre d'infiltrations et d'oedèmes à la surface de la peau. Durant une balano-posthite chronique, on peut observer des adhérences au niveau du pénis et de son fourreau, et également des zones de nécrose. Le chien peut également présenter une excitation sexuelle plus fréquente. 

 

Le traitement instauré par le vétérinaire consiste à détruire les adhérences qui peuvent exister durant une balano-posthite chronique, faire des irrigations locales de l'intérieur du fourreau à l'aide d'un antiseptique tiède, plusieurs fois par jour durant deux semaines, et prescrire un traitement antibiotique en cas d'affection plus lourde. 

Dernière modification : 21/09/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet