L'ostéodystrophie hypertrophique chez le chiot

L'ostéodystrophie hypertrophique chez le chiot

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

L'ostéopathie métaphysaire du chien, ou ostéopathie hypertrophique, est une maladie osseuse dont l'origine est généralement inconnue. Pour autant, plusieurs causes sont possibles, dont une infection virale (maladie de Carré...), une origine alimentaire, immunitaire ou encore bactérienne. Il s'agit ainsi d'une intoxication en vitamine D : des dépôts de calcium peuvent ainsi être visibles sur les os, mais aussi parfois dans les organes (reins, estomac...).

 

Cette affection touche généralement la région de la métaphyse (région intermédiaire des os située entre la diaphyse et les épiphyses) des os longs, comme par exemple le cubitus et le tibia. Les os de la mâchoire ou les métacarpes peuvent aussi être touchés, mais cela est plus rare. 

 

Elle concerne le plus souvent des jeunes chiens de taille grande voire géante. Certaines races de chiens y sont d'ailleurs prédisposées : c'est le cas notamment du Berger Allemand, du Doberman ou encore de l'Irish Wolfhound

 

L'ostéopathie métaphysaire atteint normalement des chiens âgés de 4 à 12 mois. L'état général du jeune animal est alors très souvent altéré par une forte fièvre, une anorexie et un état d'abattement général. Le chiot peut également présenter une boiterie discrète et épisodique, ou plus sévère et continue. Les os touchés sont douloureux et oedématiés. 

 

Dans les formes bénignes de la maladie, le pronostic vital du chien atteint est bon. Malheureusement, lorsque l'atteinte est plus grave, le pronostic est plus réservé. Dans tous les cas, la maladie évolue rapidement.

 

Lorsqu'une ostéopathie métaphysaire est détectée, il est nécessaire d'arrêter immédiatement l'apport en vitamine D et de se reposer sur un traitement palliatif. Le chien doit être mis au repos, avec une prise d'anti-inflammatoires ou d'autres analgésiques en cas de fortes douleurs. Dans les cas les plus graves (surinfection...), le chien est immédiatement hospitalisé et transfusé, et une antibiothérapie peut également être mise en place.

Dernière modification : 10/07/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet