L'intoxication du chien aux produits ménagers

Une femme compare des produits ménagers dans une grande surface

Les produits ménagers sont indispensables pour nettoyer son logement et le garder en bon état. Malheureusement, beaucoup d'entre eux contiennent nombre de substances chimiques susceptibles de provoquer une intoxication du chien en cas d'ingestion.


Voici une liste de produits ménagers dangereux pour les chiens, ainsi que des explications sur ce qu'il convient de faire en cas d'empoisonnement et des conseils pour éviter de se retrouver dans une telle situation.

Les produits ménagers dangereux pour les chiens

Des produits de nettoyage posés côte à côte sur une table

Un grand nombre de produits ménagers que nous utilisons parfois sans même y penser représentent en réalité représenter un véritable danger pour les chiens.

 

C'est le cas par exemple de l'eau de javel, de l'antigel (l'éthylène glycol, notamment), de l'antirouille, du détartrant, des tensioactifs (lessives...), des déboucheurs liquides, des produits détachants, de l'essence de térébenthine, des dérivés du pétrole, de la peinture, de la soude, des piles, des solvants ou encore de l'huile de vidange.

 

Il n'y a même pas forcément besoin que le chien ait accès au récipient : l'empoisonnement peut se faire par simple léchage, par exemple dans le cas d'un mur fraîchement repeint ou d'une surface venant d'être nettoyée.

 

En outre, les senteurs de certains de ces produits (par exemple l'antigel) font partie des odeurs que les chiens préfèrent : cela augmente grandement le risque qu'il en boive ou en lèche.

Les symptômes de l'empoisonnement d'un chien aux produits ménagers

Un chien malade allongé dans un lit

Selon le produit ingurgité, différents types de symptômes peuvent apparaître. Les plus fréquents sont des troubles d'ordre digestif (diarrhées, vomissements...) et des problèmes neurologiques (tremblements, agitation...) plus ou moins sévères. Ils apparaissent généralement quelques heures après l'ingestion.

 

Une prise en charge très rapide par un vétérinaire est souvent cruciale pour réduire la probabilité de conséquences graves. L'idéal est de se munir si possible de l'étiquette du ou des produits ménagers ingérés, afin de faciliter l'identification de la ou des substances problématiques et donc de faciliter le diagnostic ainsi que le traitement.

Diminuer le risque d'intoxication d'un chien aux produits ménagers

Des produits ménagers stockés et rangés dans un tiroir

Pour réduire le risque qu'un chien s'intoxique avec des produits ménagers, il est préférable de les stocker bien fermés dans un placard ou une pièce qui lui est inaccessible. Ce conseil vaut d'ailleurs aussi pour les jeunes enfants, dans le cas où le foyer en comporte.

 

Mieux vaut également éviter de laisser traîner au sol des objets tels que des piles, car le chien pourrait être tenté de les mâchouiller en jouant avec - et avalerait ce faisant les substances toxiques qu'elles contiennent.

Dernière modification : 10/11/2021.