L'intoxication du chien au cannabis

Un Bull Terrier renifle une feuille de cannabis

Le cannabis est apprécié par beaucoup de personnes pour ses effets psychotropes temporaires, mais reste une substance dangereuse. C'est vrai non seulement pour un humain, mais aussi pour un chien qui aurait le malheur d'en avaler et/ou d'en respirer les vapeurs.


Par conséquent, si l'on est un consommateur occasionnel ou régulier de cannabis, mieux vaut faire attention aux accidents dans le cas où l'on possède également un chien.

Le cannabis, une drogue dangereuse pour le chien

Une feuille de marijuana posée sur un tas de croquettes pour chien

Si les drogues ont des effets néfastes sur la santé des humains, elles sont encore plus dangereuses sur les animaux de compagnie, qui ont un gabarit plus petit et un métabolisme différent. Les chiens sont très exposés, car ils sont souvent un peu trop gourmands et n'hésitent pas à aller se servir dans les affaires de leur maître, ne serait-ce que pour goûter ces produits qui les intriguent avec leur odeur bizarre...

 

Le cas le plus fréquent est celui de l'intoxication du chien au cannabis. Cette drogue connue pour ses effets psychotropes est largement répandue à l'échelle mondiale (y compris dans des pays où son usage à titre récréatif n'est pas autorisé), de sorte qu'un accident peut vite arriver.

 

Une bonne partie des empoisonnements sont causés par des « space cakes », ces gâteaux fourrés au cannabis que le chien peut trouver appétissants et être tenté de manger. Toutefois, l'intoxication peut aussi survenir lors d'une ingestion de résine, de feuilles, de fleurs séchées (marijuana)... Les vapeurs de cannabis (par exemple si le maître fume à côté de son animal) sont également nocives, un peu comme le tabagisme passif quand on fume une cigarette à côté de son chien.

Pourquoi le cannabis est-il nocif pour les chiens ?

Un chien Pitbull regarde une feuille de cannabis

Si le cannabis est toxique, c'est parce qu'il contient du tétrahydrocannabinol (THC), une substance aux propriétés psychoactives qui agit sur le système cérébral du chien et peut altérer certaines fonctions essentielles, comme le rythme cardiaque ou la thermorégulation.

 

La dose toxique de cannabis pour un chien est de l'ordre de 50 mg / kg de masse corporelle : pour un petit gabarit comme le Yorkshire, qui pèse moins de 3 kg à l'âge adulte, cela correspond à 150 milligrammes de cannabis - c'est-à-dire très peu. La dose létale est quant à elle d'environ 3 g / kg de masse de corporelle, soit à peine une dizaine de grammes pour les plus petites races.

 

Pour ce qui est de l'huile de cannabidiol (CBD) en revanche, elle n'est quant à elle pas dangereuse : elle est fabriquée à partir d'une autre substance active du cannabis, et ne contient donc pas de THC (ou extrêmement peu). Donner de l'huile de CBD à son chien a même des vertus bénéfiques pour soulager certains maux, comme les douleurs liées à l'arthrite.

Les symptômes de l'intoxication d'un chien au cannabis

Un homme montre une feuille de marijuana à son chien

Un chien empoisonné au cannabis présente surtout des symptômes neurologiques, qui sont d'ailleurs assez proches de ceux qu'on observe chez les humains : changement brusque de comportement, désorientation, dilatation des pupilles, démarche incertaine, tremblements, excitation...

 

Il peut également y avoir une hypersalivation, des vomissements, une modification des rythmes cardiaques et respiratoires, une chute de tension, une hypothermie ou au contraire une hyperthermie, etc.

Dans les cas graves, le chien est susceptible d'avoir des convulsions, de tomber dans le coma, voire même de mourir.

 

Les symptômes peuvent perdurer jusqu'à deux à trois jours après l'absorption du cannabis, avant de finalement s'estomper progressivement si l'intoxication n'est pas trop sévère et qu'il n'y a pas de complications. Dans le cas contraire, la mort peut survenir en seulement quelques heures...

Chien intoxiqué au cannabis : que faire ?

Un maître tient une feuille de cannabis devant son chien

Si on observe plusieurs symptômes de l'intoxication d'un chien au cannabis ou qu'on le soupçonne d'avoir croqué dans un « space cake » ou tout autre produit cannabidoïdé (c'est-à-dire contenant du cannabis), il est très important de contacter un vétérinaire sans tarder. En effet, si la dose ingérée est conséquente, l'état de santé de l'animal peut rapidement se dégrader.

 

Le professionnel met alors en place un traitement visant à éliminer le THC de son organisme. En fonction des symptômes, il peut aussi décider de garder le chien en observation pendant quelques jours afin de s'assurer que son état s'améliore (voire simplement ne se dégrade pas, s'il n'avait aucun symptôme). Dans la plupart des cas, l'intoxication au cannabis reste néanmoins sans grande conséquence du moment que la prise en charge est rapide.

Prévenir les intoxications au cannabis

Des gâteaux contenant du cannabis

Bien évidemment, la meilleure solution pour protéger son chien des méfaits des drogues en général et du cannabis en particulier est de tout faire pour éviter les accidents bêtes.

 

Cela suppose de stocker hors de sa portée tous les produits contenant du cannabis - en particulier les gâteaux, qui sont le plus susceptibles de finir dans son estomac.

 

De plus, il est préférable d'éviter d'en fumer en sa présence ou dans les pièces où il passe le plus de temps, afin de ne pas l'exposer à des vapeurs toxiques. De fait, même si un empoisonnement grave a plus de chances de se produire par ingestion que par inhalation, il n'est pas bon pour autant de lui faire respirer des fumées contenant du cannabis...

Dernière modification : 10/11/2021.