L'insuffisance cardiaque chez le chien

L'insuffisance cardiaque chez le chien

Fréquence : Commune
Gravité :  Moyenne
Maladie héréditaire : Oui et non
Vice rédhibitoire : Non

 

L'insuffisance cardiaque n'est pas une maladie à proprement parler. En effet, elle découle de maladies qui causent une fatigue anormale du coeur, comme les atteintes des vulves cardiaques (malformations congénitales, dégénérescence...), les maladies du myocarde (anomalies génétiques, foyer inflammatoire, intoxication, traumatismes, cancer...), ou celles touchant le système nerveux automatique - ou système électrique - du coeur, responsable de sa contraction automatique et régulière. Les maladies qui touchent un autre organe peuvent également avoir des conséquences sur le coeur, de façon chronique ou aiguë.

 

Le premier symptôme de l'insuffisance cardiaque du chien est une fatigue inhabituelle. L'animal peut également faire des malaises, des syncopes, de la tachycardie, mais aussi perdre du poids et du muscle, manquer d'appétit, souffrir d'épanchement abdominal ou encore tousser. 

 

Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien est d'abord celui de la maladie responsable. Malheureusement, si ce traitement n'existe pas, ou si le coeur est trop fatigué, le traitement sera surtout médicamenteux, afin de freiner l'évolution de l'atteinte cardiaque et de limiter les risques d'oedème pulmonaire ou de crise cardiaque. Il nécessite un suivi régulier tout au long de la vie du chien, afin de suivre l'évolution de l'insuffisance cardiaque et d'adapter le traitement en conséquence. 

Dernière modification : 11/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet