L'hyperplasie glandulo-kystique chez la chienne

L'hyperplasie glandulo-kystique chez la chienne

Fréquence : Répandue
Maladie héréditaire :  Non
Vice rédhibitoire :

Non

 

L'hyperplasie glandulo-kystique de l'utérus est une maladie hormonale due à un épaississement de la paroi utérine, avec un développement de kystes. Cette anomalie peut être causée par une sécrétion en quantité normale ou trop importante d'oestrogènes, souvent en lien par exemple avec des médicaments inadéquats ou un dérèglement des ovaires. 

 

Les premiers symptômes de l'hyperplasie glandulo-kystique apparaissent environ deux mois après les chaleurs de la chienne. Elle souffre alors de pertes vulvaires de quantité variable, et sa vulve est gonflée. Les mâles sont également attirés par la chienne, comme en période de chaleur

 

Le traitement médicamenteux contre l'hyperplasie glandulo-kystique de l'utérus peut altérer la fertilité de la chienne, et causer des troubles pour la reproduction. Malheureusement, en l'absence de traitement, la maladie évolue en métrite (inflammation de l'utérus) ou en pyomètre (forme particulière de métrite, dans laquelle l'inflammation s'accompagne de pus au sein de l'utérus) : mieux vaut donc soigner la chienne que de ne rien faire. 

Dernière modification : 21/09/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Santé de votre chien : agissez avant qu'il ne soit trop tard

Ne laissez pas la santé de votre compagnon entre les mains du hasard : assurez-le !

Service de comparaison des offres d'assurances et mutuelles.
Gratuit & sans engagement !

Discussions sur ce sujet