L'hépatite de Rubarth du chien

Page précédente :
La gastrite chez le chien
L'hépatite de Rubarth du chien

Fréquence : Rare
Délai de suspicion :

6 jours

Incubation :

3 à 9 jours après la contamination

Gravité : Mortelle
Transmissible à l'Homme : Non
Vice rédhibitoire : Oui

 

L'hépatite de Rubarth est une hépatite contagieuse du chien. Elle est causée par un virus, l'adénovirus canin de type 1, aussi appelé CAV-1. La contagion, directe ou indirecte, peut se faire via l'urine, la salive ou les selles d'un chien infecté.

 

La maladie peut apparaître sous une forme foudroyante (le chien meurt dans les 72 heures, après un état de choc), une forme grave, une forme clinique légère et une forme inapparente (début de la pathologie, avant que les symptômes n'apparaissent). Peu fréquente de nos jours sons sa forme grave, elle peut quand même être fatale. 

 

Les symptômes de cette maladie sont une température élevée, de forts vomissements provoquant une déshydratation, des diarrhées noires et des douleurs abdominales. Si I'animal survit, il risque de développer une opacité oculaire temporaire, et présente un brunissement de la cornée.

 

Il existe un vaccin contre l'hépatite de Rubarth à inoculer en deux injections, à un mois d'intervalle, dès les 6 semaines de l'animal, même s'il se fait le plus souvent autour des 7 à 8 semaines. Le rappel du vaccin est à faire tous les deux ans. Généralement, ce vaccin est couplé avec le vaccin contre la maladie de Carré.

Page précédente :
La gastrite chez le chien
Dernière modification : 12/19/2020.