L'épilepsie chez le chien

L'épilepsie chez le chien - Les maladies du système nerveux du chien

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

Chez le chien, l'épilepsie se présente souvent sous forme de crises convulsives généralisées et récidivantes. Elles découlent d'une anomalie électrique neuronale. 

 

Les crises d'épilepsie associent, en plus de mouvements violents, désordonnés et involontaires (tremblements...), la perte totale ou l'altération de la conscience et l'émission incontrôlable d'urines ou de selles. Le chien salive également abondamment. Le retour à la normale après une crise est progressif. 

 

Selon leur origine, il existe trois formes d'épilepsie : l'épilepsie structurelle, l'épilepsie réactionnelle et l'épilepsie idiopathique. 

 

L'épilepsie structurelle, aussi appelée épilepsie secondaire, intracrânienne ou symptomatique, découle d'une lésion cérébrale causée par un accident vasculaire cérébral ou des malformations congénitales, une tumeur, une encéphalite (parasitaire, virale...) ou encore une lésion cérébrale suite à un traumatisme. 

 

L'épilepsie réactionnelle, aussi appelée épilepsie extracrânienne ou encéphalopathie réactive, est provoquée par une anomalie sanguine, comme une hypoglycémie, la présence d'un produit toxique dans le sang (chocolat, ibuprofène...), une insuffisance rénale ou une insuffisance hépatique

 

L'épilepsie idiopathique, aussi appelée épilepsie primaire ou essentielle, est caractérisée par son absence d'origine connue ou identifiable. En effet, elle ne résulte d'aucune lésion cérébrale ni d'anomalie sanguine, mais seulement d'un fonctionnement anormal du cerveau. C'est la forme d'épilepsie la plus fréquente chez le chien, puisqu'elle toucherait plus de 5% de la population canine. Bien que la cause exacte soit indéterminée, l'origine héréditaire est probable et est même prouvée chez certaines races, comme le Berger Allemand, le Golden Retriever, le Beagle ou encore le Tervueren

 

L'épilepsie primaire ne se guérit pas, mais le traitement, qui se fait par médicaments antiépileptiques, vise à diminuer la fréquence et l'intensité des crises. Cependant, le chien reste épileptique à vie, et le traitement ne sera jamais supprimé. L'épilepsie structurelle et l'épilepsie réactionnelle peuvent être soignées en traitant leurs causes. 

Dernière modification : 09/20/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami
Vous tenez à la santé de votre chien ?
Vous tenez à la santé de votre chien ?
Les dépenses vétérinaires peuvent être énormes...

N’attendez pas qu'il soit trop tard pour l'assurer !
Remboursement sous 48h
Cliquez ici

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet