L'empoisonnement du chien aux pesticides

Un fermier mélange un pesticide dans un bidon

Certains produits utilisés dans la maison ou le jardin pour lutter contre les animaux nuisibles ou les mauvaises herbes présentent une grande toxicité pour les chiens.


C'est le cas notamment des raticides et souricides de type mort-aux-rats, mais aussi des autres pesticides, tels que les insecticides, les herbicides et les fongicides. Une exposition régulière ou brutale est en effet susceptible de causer un empoisonnement potentiellement fatal.


Voici ce qu'il faut savoir pour réduire le risque, et comment réagir en cas d'accident.

Le danger des raticides et morts-aux-rats pour le chien

Les raticides, souricides et rodenticides tels que la mort-aux-rats font partie des produits chimiques les plus toxiques - et donc les plus dangereux - pour le chien.

Les symptômes de l'empoisonnement d'un chien aux raticides

Un homme dépose des cachets raticides dans une boîte

Les raticides contiennent des substances qui provoquent une carence du chien en vitamine K.

 

Cette dernière jouant un rôle prépondérant dans la coagulation du sang, une intoxication aux raticides se traduit par des signes d'hémorragie tels que des hématomes, des saignements multiples, des selles sanglantes ou encore des pertes de sang dans les urines. Ces symptômes apparaissent plusieurs heures à plusieurs jours après l'ingestion.

 

Rapidement après les signes digestifs, des difficultés respiratoires ainsi qu'une anémie apparaissent. Sans traitement, l'intoxication aboutit inéluctablement à la mort de l'animal en seulement quelques heures, même si le produit n'a été consommé qu'en petite quantité.

Que faire en cas d'empoisonnement d'un chien par un raticide ?

Un piège pour empoisonner des souris

En cas d'intoxication d'un chien aux rodenticides, il faut impérativement contacter un vétérinaire. Ce dernier effectue une injection de vitamine K pour amoindrir les symptômes, voire empêcher leur apparition s'ils ne se sont pas encore manifestés.

 

Toutefois, si le maître n'a pas remarqué que son animal a consommé de telles substances, il peut être difficile pour le professionnel d'établir le diagnostic d'empoisonnement aux raticides. En effet, les signes n'apparaissent parfois que plusieurs jours après l'ingestion et ne font pas partie des symptômes classiques d'intoxication chez le chien : il est donc susceptible de partir sur une fausse piste...

Diminuer le risque d'empoisonnement d'un chien aux raticides

Un piège mécanique pour attraper des souris

Si on a recours à des raticides, les stocker hors de portée du chien et s'assurer qu'il ne peut pas en avaler accidentellement lorsqu'on les utilise diminue grandement le risque d'empoisonnement.

 

Pour autant, celui-ci ne peut pas être totalement nul. En effet, aucun chien n'est totalement à l'abri d'un accident : il peut avaler du poison hors de chez lui (par exemple lors d'une promenade, ou tout simplement quand on l'emmène chez des amis qui possèdent un jardin) ou même s'intoxiquer en mangeant une souris ou un rat lui-même mort empoisonné. Par conséquent, lorsqu'on possède un animal de compagnie, il est préférable d'utiliser des produits alternatifs qui ne sont pas toxiques pour lui - par exemple des pièges mécaniques ou des répulsifs naturels à base de menthe ou de citronnelle.

L'intoxication aux autres pesticides

Les souricides et raticides ne sont pas les seuls produits à pouvoir causer du tort à un chien : les autres pesticides sont également très toxiques pour lui.

Les pesticides et autres produits dangereux pour les chiens

Un homme applique un pesticide sur des rosiers

Bon nombre de pesticides et autres produits destinés à détruire les nuisibles sont dangereux pour les chiens. On peut citer notamment :

 

Les engrais contenant une ou plusieurs de ces substances sont eux aussi dangereux.

Les symptômes de l'intoxication d'un chien aux pesticides

Un panneau signalant un épandage dans un champ et interdisant l'accès aux chiens

Les symptômes en cas d'intoxication d'un chien par un pesticide (herbicide, fongicide, insecticide...) dépendent de la substance et de la quantité qui en a été ingérée.

 

On constate toutefois généralement des problèmes digestifs (bave, salivation excessive, vomissements, diarrhées...) ainsi que des troubles neurologiques (tremblements, convulsions...) pouvant entraîner un coma, voire la mort en cas d'empoisonnement très sévère.

 

Certains produits ont aussi une action irritante au contact de la peau ou des yeux.

Que faire en cas d'empoisonnement d'un chien par des pesticides ?

Comme pour les rodenticides, il est impératif de contacter un vétérinaire sans tarder en cas d'intoxication soupçonnée ou avérée aux pesticides, et si possible de se doter de l'étiquette du produit concerné afin de faciliter le diagnostic et la mise en place du traitement.

Réduire le risque d'empoisonnement du chien par un pesticide

Une femme répand de la cendre autour de ses plantations pour éloigner les insectes

Savoir comment réagir en cas d'empoisonnement d'un chien avec des pesticides est une bonne chose, mais le mieux est encore de tout faire pour éviter que la situation se présente. En effet, certaines précautions simples permettent de réduire fortement le risque.

 

Ainsi, on peut notamment :

  • limiter l'utilisation de pesticides quels qu'ils soient ;
  • privilégier les produits naturels et/ou non toxiques pour les chiens, comme la cendre ;
  • ne pas laisser l'animal s'approcher des plantes et fleurs qui viennent d'être traitées avec des produits potentiellement dangereux ;
  • ne pas emmener son chien se promener dans les champs pendant et dans les jours qui suivent les épandages de pesticides.
Dernière modification : 10/11/2021.