L'ectropion du chien

Page précédente :
La conjonctivite chez le chien
Page suivante :
L'entropion du chien
L'ectropion du chien - Les maladies de l'oeil chez le chien

Fréquence : Répandue
Maladie héréditaire :  Oui
Vice rédhibitoire : Non

 

Au contraire de l'entropion du chien, l'ectropion du chien, aussi appelé anomalie palpébrale, est une inversion de la paupière inférieure vers l'extérieur de l'oeil du chien. La paupière inférieure est tombante et décolée, ce qui favorise l'exposition des tissus conjonctifs de l'organe (le tissu rose sous la paupière), qui devraient normalement être recouverts et protégés.

 

L'exposition à l'air libre de ce tissu implique une plus grande fragilité de l'oeil et favorise donc les problèmes oculaires, comme des conjonctivites, des larmoiements ou, au contraire, une sécheresse oculaire.

 

Comme pour les entropions, il existe deux catégories d'ectropions : les ectropions primaires (ou congénitaux), présents depuis la naissance du chien, et les secondaires, acquis au cours de sa vie.

 

Le Bull Mastiff ou le Chow-Chow font partie des races de chiens prédisposées à cette anomalie.  

 

Tout comme l'entropion, l'ectropion ne se traite qu'à l'aide d'une opération chirurgicale. La paupière tombante sera alors retendue, comme un lifting. 

Page précédente :
La conjonctivite chez le chien
Page suivante :
L'entropion du chien
Dernière modification : 06/26/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Discussions sur ce sujet