L'arthrose chez le chien

L'arthrose chez le chien - Les maladies de l'appareil locomoteur chez le chien

Fréquence : Commune
Maladie héréditaire : Non
Vice rédhibitoire : Non

 

L'arthrose du chien est une affection chronique qui est causée par l'usure progressive du cartilage et de l'ensemble de l'articulation, engendrant des douleurs persistantes. Les membres concernés sont les genoux, les coudes, les épaules et les hanches du chien.

 

L'arthrose peut être de deux types : primitive ou secondaire. L'arthrose primitive touche surtout les chiens âgés, et est due à l'usure normale des articulations. Pour autant, les chiens qui ont une activité physique intense, et qui sollicitent en permanence leurs articulations, peuvent également en souffrir. C'est le cas aussi pour les chiens obèses, puisque le surpoids amène une usure inhabituelle des articulations, celles-ci n'étant pas adaptées pour supporter un poids trop lourd. L'arthrose secondaire concerne quant à elle des chiens de tous âges, et résulte d'une malformation articulaire, comme une dysplasie de la hanche.

 

Dans les débuts de la maladie, un chien qui souffre d'arthrose aura tendance, pour soulager le membre malade, à s'appuyer sur ses autres membres et à boiter. Il évitera également certaines activités physiques, comme sauter ou courir, et peut souffrir de raideurs après une période d'inactivité.

 

Au fur et à mesure que la douleur devient plus intense, le chien peut se mettre à gémir et à boiter de plus en plus. Le simple fait de le bousculer peut également le faire réagir, et même si ce n'est pas dans son caractère, il peut se mettre à mordre.

 

Enfin, quand l'arthrose est trop présente, le membre touché se bloque. Même si le chien souffre moins, il ne peut plus effectuer certains mouvements. 

 

L'arthrose est incurable, et le traitement médical, composé principalement d'anti-inflammatoires, vise surtout à supprimer les douleurs et à limiter l'évolution de la maladie.

Dernière modification : 04/11/2021.

Discussions sur ce sujet