L'anémie du chien : causes, symptômes, traitement...

L'anémie du chien : causes, symptômes, traitement...

L'anémie est bien connue chez l'Homme, mais elle peut aussi toucher les animaux, dont le chien. Si les causes ne sont pas nécessairement les mêmes chez les deux espèces, les symptômes sont en revanche relativement similaires, si bien que cette affection peut rapidement mettre sa vie en danger. Il est donc important de savoir la reconnaître, et qu'elle soit dès lors traitée au plus vite.


Quelles sont les causes de l'anémie chez le chien ? Quels en sont les symptômes, et comment peut-on la soigner ?

Partager
 

Qu'est-ce que l'anémie ?

Qu'est-ce que l'anémie ?

L'anémie est une maladie du sang qui se caractérise par une diminution de la quantité d'hémoglobine dans l'organisme. Cette dernière est une protéine qui présente la particularité de fixer l'oxygène : elle est l'un des composants des globules rouges, à qui elle donne d'ailleurs leur couleur.

 

Lorsque sa quantité diminue, généralement parce que le nombre de globules rouges lui-même diminue, l'oxygène est moins bien transporté : par conséquent, les organes, tissus et muscles sont moins bien oxygénés. C'est ce qui cause l'apparition de symptômes.

 

Il existe deux types d'anémie chez le chien :

  • l'anémie régénérative, ou anémie hémolytique, qui est due à la destruction importante de globules rouges (phénomène que l'on appelle hémolyse). Elle a pour origine une malformation qui affecte leur durée de vie normale (120 jours en moyenne) ou une cause extérieure (maladie, saignement, etc.) ;

 

  • l'anémie non régénérative, aussi appelée anémie arégénérative ou anémie centrale, qui est due à un dysfonctionnement de la moelle osseuse du chien : cette dernière ne produit pas suffisamment de globules rouges pour remplacer ceux qui arrivent en fin de vie.

Les causes de l'anémie chez le chien

Selon qu'elle est ou non régénérative, l'anémie peut avoir des causes très variées.

Les causes de l'anémie régénérative

Les causes de l'anémie régénérative

Chez le chien, l'anémie régénérative est le plus souvent causée par :

 

 

 

  • un ulcère de l'intestin ;

 

  • une inflammation du système urinaire, telle qu'une prostatite ;

 

  • une maladie auto-immune, c'est-à-dire un dysfonctionnement du système immunitaire qui se met à attaquer les globules rouges comme s'il s'agissait de microbes ;

 

Les causes de l'anémie non régénérative

Les causes de l'anémie non régénérative

L'anémie non régénérative survient lorsque la moelle osseuse ne joue correctement son rôle essentiel de production des globules rouges.

 

Plusieurs raisons peuvent être à l'origine de ce dysfonctionnement :

 

  • une carence alimentaire en fer, cuivre ou vitamine B12, par exemple en cas d'utilisation de patée ou croquettes pour chien non adaptées à ses besoins  ;

 

  • la présence sur une longue période d'une grande quantité d'œstrogènes dans le sang ;

 

  • une tumeur au niveau de la moelle osseuse ;

 

Reconnaître un chien anémique

Reconnaître un chien anémique

Quelle que soit la cause de l'anémie, les symptômes dont souffre l'animal sont globalement les mêmes, car ils sont liés au mauvais transport de l'oxygène dans son organisme.

 

Ainsi, on constate généralement chez un chien anémique :

 

  • des muqueuses pâles voire blanches au niveau des gencives, des parties génitales et des yeux, alors qu'elles sont habituellement rose vif ;

 

 

  • une fatigue générale, voire de l'apathie ;

 

  • une tachycardie et des palpitations ;

 

  • une accélération ou un ralentissement de la fréquence respiratoire.

 

D'autres symptômes "secondaires" peuvent également être présents, en fonction de l'affection responsable de l'anémie. Par exemple, s'il s'agit d'un empoisonnement, il y a de très fortes chances que le chien souffre également de diarrhées, qu'il vomisse et/ou bave de manière excessive. Dans le cas d'un problème de reins, il peut boire plus qu'à l'accoutumée ou avoir du mal à uriner.

 

Comme l'organisme est mal oxygéné, une anémie peut rapidement devenir une urgence vitale. Par conséquent, tout maître qui soupçonne son animal d'être anémique doit contacter un vétérinaire sans attendre, afin que ce dernier établisse un diagnostic précis.

Diagnostiquer une anémie chez le chien

Diagnostiquer une anémie chez le chien

L'anémie est d'autant plus difficile à reconnaître qu'aucun de ses symptômes ne lui est spécifique : de nombreuses maladies du chien peuvent provoquer des signes similaires. De plus, il peut y avoir des symptômes supplémentaires qui ne sont pas liés à l'anémie elle-même, mais à l'affection qui l'a provoquée (empoisonnement, tumeur, parasites, etc.).

 

Pour effectuer un diagnostic fiable, il faut donc faire faire une prise de sang à son chien pour mesurer le taux d'hémoglobine et le volume de globules rouges dans son sang. Si ce dernier contient moins de 10 grammes d'hémoglobine par volume de 100 mL, on considère que le chien est anémique.

 

L'intérêt de ces tests en laboratoire est aussi de déterminer la cause et le type d'anémie, ce qui est indispensable pour pouvoir la soigner efficacement. Ainsi :

 

  • dans le cas d'une anémie régénérative, le sang contient beaucoup de réticulocytes  : ce sont des nouveaux globules rouges que la moelle osseuse a créés en nombre pour tenter de compenser le manque d'hémoglobine. Ils se reconnaissent à leur taille plus importante que celle de leurs homologues plus anciens. L'anémie régénérative est caractérisée chez le chien à partir de 100.000 réticulocytes par mm³ de sang ;

 

  • dans le cas d'une anémie non régénérative, le nombre de ces réticulocytes est beaucoup plus faible : moins de 50.000 par mm³, ce qui traduit un défaut de régénération du sang.

 

Des examens complémentaires peuvent ensuite être réalisés pour déterminer avec précision la cause de l'anémie, si la prise de sang n'est pas suffisante. Par exemple, dans le cas d'une tumeur ou d'un empoisonnement du chien aux médicaments, une biopsie de la moelle osseuse peut être nécessaire afin de confirmer le diagnostic.

Soigner un chien anémique

Si l'anémie peut être très grave chez le chien, elle n'en demeure pas moins un "simple" symptôme d'un problème plus profond. C'est donc celui-ci qu'il faut résoudre en priorité. En parallèle, un traitement symptomatique peut être mis en place pour soutenir l'animal s'il se trouve en mauvais état.

Traiter la cause de l'anémie du chien

Traiter la cause de l'anémie du chien

Le traitement de l'anémie consistant principalement à soigner la maladie sous-jacente qui l'a provoquée, les soins à apporter dépendent de cette dernière :

 

  • si elle est d'origine parasitaire, un traitement antiparasitaire externe et/ou interne doit être mis en place pour débarrasser le chien des vers et autres bestioles qui l'ont envahi ;

 

 

 

  • si elle est liée à un problème rénal, un traitement de soutien des reins s'impose ;

 

  • si elle est due à une maladie ou une tumeur cancéreuse, il faut prodiguer au chien le traitement correspondant, s'il existe ;

 

  • si elle est la conséquence d'un empoisonnement, il faut soit débarrasser le sang du chien des toxines grâce à des antidotes ou une transfusion, soit traiter les symptômes en attendant que l'organisme expulse le poison de lui-même.

 

Il peut arriver toutefois que la cause de l'anémie ne soit pas soignable : ce peut être le cas par exemple s'il s'agit d'une tumeur de la moelle épinière, d'une maladie auto-immune ou d'une insuffisance rénale. Dans ces cas-là, le traitement est alors exclusivement symptomatique.

Traiter les symptômes de l'anémie

Traiter les symptômes de l'anémie

Si l'anémie est conséquente et/ou si la cause sous-jacente n'est pas soignable, un traitement symptomatique peut être mis en place. Comme son nom l'indique, son rôle n'est pas de soigner l'anémie en elle-même, mais d'en atténuer les symptômes.

 

La plupart du temps, il consiste à faire faire une transfusion sanguine à son chien pour compenser la perte conséquente d'hémoglobine et permettre ainsi au sang de continuer à oxygéner correctement les organes. Il faut donc trouver un congénère dont le sang est compatible avec celui du malade, pour limiter le risque de rejet. Comme il y a 9 groupes sanguins différents chez le chien, dont un qui n'existe que chez certains Dalmatiens, cette étape n'est pas toujours évidente, d'autant qu'il n'existe quasiment aucune banque de sang pour les animaux. Heureusement, les rejets de don de sang sont très rares chez les chiens, en particulier chez ceux qui n'ont encore jamais été transfusés.

 

Si l'anémie n'est pas importante au point de nécessiter une transfusion sanguine, un régime alimentaire spécial de type « animal en croissance », constitué par exemple de croquettes de très bonne qualité et renforcées en nutriments, peut aider l'animal à reprendre du poil de la bête.

Le mot de la fin

L'anémie est un problème de santé grave qui peut conduire à la mort du chien s'il n'est pas traité rapidement. Il faut donc apprendre à la reconnaître, ce qui n'est pas toujours évident, car ses symptômes sont communs à beaucoup d'autres maladies.

 

Dans le cas où le chien souffre effectivement d'anémie, un traitement visant à régler le problème sous-jacent doit être mis en place - si tant est qu'il en existe un. En parallèle, un traitement symptomatique (alimentation renforcée et/ou transfusion sanguine) peut l'aider à se rétablir.

Dernière modification : 03/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

je vous conseille pour une transfusion sanguine sur un chien le SIAMU de MARCY L'ETOILE, à coté de LYON. En cas d'urgence, cette falculté est d'une conscience professionelle inegalé.

   
Par BOUCHUT

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème