L'allergie chez le chien : symptômes et traitements

L'allergie chez le chien : symptômes et traitements

Tout comme les humains, les chiens peuvent avoir des allergies qui, de par leurs origines variées, sont souvent sources de problèmes et peuvent carrément empoisonner la vie de ceux qui en souffrent.


En plus d'être difficiles à diagnostiquer, les allergies ne se soignent pas vraiment : si leurs symptômes peuvent éventuellement être atténués avec certains médicaments, il est rare qu'ils disparaissent totalement. Les individus restent donc allergiques le plus souvent à vie.


Quelles sont les différentes allergies du chien ? Quels sont les symptômes possibles ? Comment peut-on les traiter ? Est-il possible de désensibiliser un chien allergique ?

Qu'est-ce qu'une allergie ?

Un jeune chiot se mordille la patte

Une allergie désigne une réponse inappropriée ou exagérée du système immunitaire d'un individu (humain ou animal) à la présence d'une molécule qu'il n'est normalement pas supposé combattre.

 

Les défenses immunitaires ont pour rôle de combattre les éléments susceptibles de constituer une menace pour l'organisme : des bactéries, des virus... Mais dans le cas d'une allergie, elles se dérèglent et attaquent de manière disproportionnée des molécules pourtant « inoffensives » - voire même parfois des cellules de l'organisme lui-même. C'est cette attaque qui cause l'apparition de symptômes.

 

Les molécules susceptibles d'entraîner une réaction allergique sont appelées « allergènes ». Il en existe de très nombreuses sortes : pollen, poussière, acarien, certaines protéines...

Pourquoi un chien devient-il allergique ?

Comme chez l'humain, les allergies du chien sont des phénomènes assez mal connus, aux causes sans doute multiples. Cela explique qu'il est difficile de comprendre pourquoi certains individus sont concernés et d'autres non.

 

L'apparition d'une allergie semble dépendre surtout de deux facteurs :

  • la fréquence des contacts avec des allergènes divers ;
  • l'éducation du système immunitaire pendant la gestation puis dans les mois suivant la naissance.

 

Des études ont en effet montré chez l'humain que les enfants très jeunes (moins d'un an) qui sont exposés à certains allergènes ont moins de chances de développer une allergie que les autres, toutes choses égales par ailleurs. C'est le cas par exemple de l'étude intitulée « Prévention des allergies alimentaires par l’introduction précoce d’aliments » et publiée dans la National Library of Medecine en 2021. La recherche manque encore chez le chien pour affirmer si le même phénomène est à l'oeuvre, mais il y a des chances que ce soit effectivement le cas.

 

On retrouve souvent aussi une prédisposition familiale, dans le sens où certaines familles sont davantage touchées par les allergies que d'autres. Cela suggère l'existence d'une composante génétique aux allergies, qui pourrait impliquer que certains systèmes immunitaires ont plus de chances de « dysfonctionner » que d'autres.

À quel âge apparaît une allergie chez un chien ?

Un gros vieux chien se gratte la patte

Même si elle apparaît souvent tôt dans la vie, une allergie peut théoriquement apparaître à n'importe quel âge - y compris parfois assez tard. Ainsi, un chien peut soudainement devenir allergique à une molécule au cours de sa vie, sans jamais avoir eu de symptômes à son contact par le passé.

 

La seule condition est que l'organisme ait été en contact avec l'allergène correspondant (ou un allergène proche) à au moins deux reprises. Le premier contact est ce que l'on appelle la phase d'hypersensibilisation : le système immunitaire identifie la molécule comme étant problématique et se prépare à y répondre.

 

Ce processus peut être très court ou au contraire s'étaler sur plusieurs mois voire années : cela explique par exemple que certains chiens deviennent soudainement allergiques à un aliment ou une substance, alors qu'ils ont été à son contact par le passé sans éprouver le moindre problème.

Les différents types d'allergies chez le chien

Les différents types d'allergies chez le chien

Comme chez l'humain, il existe un grand nombre d'allergies différentes chez le chien, causées par divers allergènes.

 

Les allergènes, les agents provocateurs d'allergies, sont tout aussi nombreux chez le chien que chez l'être humain : un chien peut ainsi être allergique au pollen, aux acariens ou aux squames par exemple.

 

L'allergie canine la plus courante concerne les puces : nombre de chiens sont en effet allergiques à la piqûre et à la salive de la puce.

 

En outre, si l'animal est en contact fréquent avec des produits ménagers, chimiques ou industriels, ceux-ci peuvent provoquer des usures et des inflammations, notamment au niveau des pattes du chien, ce qui entraîne des dermatoses des pieds du chien (ou pododermatites).

 

Par ailleurs, les chiens peuvent également avoir des allergies alimentaires et ne pas tolérer certaines céréales ou viandes. Provoquées par les allergènes contenus dans l'alimentation, ces allergies peuvent être difficiles à diagnostiquer.

 

Enfin, l'atopie semble assez répandue chez le chien. Cette prédisposition génétique rend hypersensible à tous les allergènes qui l'entourent.

Les symptômes de l'allergie chez le chien

Les symptômes de l'allergie chez le chien

Les symptômes des allergies canines apparaissent souvent à l'âge adulte, bien que les chiots puissent souffrir eux aussi d'allergies alimentaires, et que la dermatite atopique chez le chien se déclare dès les premiers mois de sa vie.

 

Des boutons ou des plaques apparaissent de façon plus ou moins évidente (parfois seul un examen régulier permet de les déceler), allant de la simple gêne au grattage frénétique et régulier. En évoluant, l'allergie peut se traduire par la formation de croûtes ainsi que par des surinfections, et peut parfois provoquer des troubles digestifs.

 

Certaines allergies se manifestent de façon épisodique ou permanente, dans des zones types : les babines, les oreilles et le contour de ses yeux. Les pattes du chien sont également des endroits particulièrement sensibles, de même que la croupe.

 

Les allergies de contact, quant à elles, se manifestent le plus souvent sur les babines, l'appareil génital ou le ventre du chien.

 

Tout d’abord, les symptômes peuvent être cutanés : démangeaisons accompagnées ou non de perte de poils, de rougeurs voire de croûtes ou de petites plaies. Ces symptômes peuvent s’accompagner de troubles digestifs : diarrhées, flatulences…, et parfois de vomissements.

 

Traiter les allergies de son chien

Traiter les allergies de son chien

Lorsque l'on souhaite soigner les allergies de son chien, il convient en premier lieu de traiter les infections à l'aide de shampoings spécifiques ou d'autres produits, en prenant l'avis du vétérinaire. Un régime à base de croquettes hypoallergéniques peut également être conseillé. Enfin, en cas de crises graves, il existe aussi des médicaments que pourra prescrire le vétérinaire.

 

Il est ensuite essentiel de faire des analyses afin de déterminer la nature de l'allergène. On peut ainsi procéder à des dosages sanguins ou des tests cutanés, qui consistent à introduire de petites doses d'allergènes dans le derme, ce qui permet d'analyser les réactions de la peau.

 

Il existe aussi la méthode dite du régime sélectif : les aliments habituels sont réintroduits au fur et à mesure de l'identification des allergènes. On peut également procéder à une désensibilisation. Cette méthode, aujourd'hui bien maîtrisée, semble donner d'excellents résultats.

 

L'identification des allergies du chien reste cependant souvent longue et laborieuse, et demande un véritable travail d'équipe entre le maître et son vétérinaire. Un chien allergique restant sensible aux allergènes même après les différents traitements, il convient d'éviter par la suite le contact ou l'ingestion des facteurs responsables.

Les aliments pour chiens allergiques

De nombreux acteurs se sont positionnés sur le marché. On peut citer notamment le cas de Pets Deli, qui propose une gamme de produits hypoallergéniques à base de viande de cerf ou de kangourou accompagnés de légumes ou de fruits frais.

 

Il est possible de les retrouver sous forme de BARF, ce sont les Menus Fraîcheurs à base de viande crue, ou encore sous forme de pâtées.

 

On trouve également des snacks et de la viande séchée hypoallergéniques afin de satisfaire les envies gourmandes de votre boule de poils sans être restreint par les contraintes d'allergie. Autant dire qu'une fois qu'on connaît ce type de produits, il devient nettement plus facile de prendre soin de son chien allergique ou intolérant alimentaire !

Dernière modification : 07/12/2022.

Commentaires sur cet article

pour donnée une premiere idée
c'est tres bien résumer

   
Par duhain

Discussions sur ce sujet

Les poils de chien causent une allergie chez un enfant?

Bonjour à tous, Est-ce que les poils de chien peuvent rendre un enfant allergique? Mon petit cousin va passer...

Mon frère a une allergie

Bonjour tout le monde, Mon petit frère et notre chien sont inséparables. Ils dorment ensemble, jouent ensemble,...

Mon chien souffre d'allergies alimentaires

Bonjour ! Mon chien souffre d'allergies alimentaires, comment faire ? Il a des démangeaisons sur la peau et des...

Petits boutons rouges : allergie ?

Bonsoir à vous, J’ai un bull terrier de 2 ans, j'ai remarqué depuis une semaine que ma chienne avait choppé...

Allergie du museau chez un Berger Blanc Suisse

Bonjour à tous, Je possède un adorable Berger Blanc Suisse qui aura 9 ans en Janvier. Je voudrais savoir s...