Gale auriculaire : la gale des oreilles chez le chien

La gale auriculaire est une maladie de peau du chien d'origine parasitaire causée par Otodectes cynotis, un acarien. Installé dans le conduit auditif, ce dernier provoque des lésions de la peau.


Elle correspond à l'un des trois types de gales rencontrées chez le chien, avec la gale démodécique et la gale sarcoptique.


Très contagieuse, elle touche toutes les races de chiens. On la rencontre fréquemment chez les chiens et chiots vivant en meute ou en collectivité, ainsi que ceux côtoyant des chats porteurs de cette maladie. 

Partager :  

Les symptômes de la gale auriculaire

Les démangeaisons provoquées par la gale auriculaire poussent le chien à se gratter régulièrement ainsi qu'à secouer la tête. En outre, l'énervement liée à cette situation rend souvent l'animal nerveux.

 

Par ailleurs, elle se caractérise souvent par la présence de cérumen noirâtre et très odorant sur le plat interne de l’oreille. Si le chien secoue la tête en permanence, un othématome peut apparaître, rendant l'oreille pendante et gonflée.

 

Enfin, les cas les plus sévères de gale auriculaire peuvent conduire à l'apparition d'une otite prurigineuse avec d'épaisses croûtes rouge brunâtre mêlées à du cérumen. Si aucun traitement n'est mis en place, cela peut entraîner des dommages irréversibles au niveau de l'oreille, pouvant eux-mêmes être par exemple à l'origine de troubles de l'équilibre, si l'oreille interne est touchée.

Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

La gale auriculaire du chien

Caractéristiques de cette maladie du chien

Fréquence : Répandue
Gravité : Très contagieuse, mais non mortelle
Transmissible à l'Homme : Oui, mais généralement innofensive
Vice rédhibitoire : Non

Plus d'informations sur la gale auriculaire

La gale auriculaire affecte les chiens adultes, mais également les chiots, notamment s'ils ont été élevés en compagnie de chats, qui abritent souvent de nombreux parasites. Ces derniers provoquent de fortes irritations et démangeaisons au niveau des oreilles, desquelles les maîtres pourront apercevoir peut-être un écoulement noir. Il faudra prévoir plusieurs traitements pour détruire tous les oeufs.

 

Les chiots peuvent également être atteints de gales qui entraînent une chute des poils, notamment au niveau de la tête et des pattes. La gale sarcoptique provoque des démangeaisons intenses et est transmissible à l'homme.

Les causes de la gale auriculaire

Le responsable de la gale auriculaire est un acarien répondant au nom de Otodectes cynotis. Il passe toute sa vie sur l'animal qu'il parasite, vivant en surface du conduit auditif. Ses repas sont constitués de débris d'épiderme et de cérumen. A leur tour, ses larves pondent des oeufs, qui produisent d'autres adultes, et ainsi de suite. C’est cette prolifération du parasite qui provoque des inflammations.

 

La gale auriculaire est très contagieuse, le parasite se transmettant par contact direct entre un animal sain et un autre infecté. En outre, des contaminations inter-espèces sont possibles. D'ailleurs, cette parasitose est assez fréquente chez les chiens entrés en contact avec un chat atteint de la gale des oreilles.

Détection et traitement de la gale auriculaire

L’absence de cérumen ne permet pas de conclure à l'absence de cette maladie canine parasitaire. En effet, ce dernier n'est pas toujours présent, et il faut parfois effectuer un prélèvement assez profond pour mettre en évidence le parasite. Le vétérinaire pourra le détecter au microscope.

 

L'objectif du traitement de la gale auriculaire sera d'exterminer le parasite présent dans l'oreille du chien. Pour ce faire, le vétérinaire pourra prescrire :

  • des pommades auriculaires spécifiquement conçues pour détruire Otodectes cynotis ;
  • un nettoyage des oreilles bi-hebdomadaire à l'aide d'un nettoyant adapté. L'objectif sera de décoller le cérumen présent dans les conduits auditifs et d'éliminer mécaniquement une quantité importante de parasites ;
  • un traitement en spot-on, contenant de la sélamectine ou de la moxidectine. Ces produits seront appliqués au minimum deux fois à 15 jours d'intervalle.

 

Au vu de l'importante contagiosité de la maladie, il est primordial de traiter l'ensemble des individus du foyer, et ce même en l'absence de signe clinique.

Comment protéger son chien de la gale auriculaire ?

L'arrivée d'un nouveau congénère ou d'un autre animal au sein du foyer doit nécessiter toute votre attention. Un examen de ses conduits auditifs est à réaliser afin de s'assurer de l'absence d'acariens responsables de la gale auriculaire.

 

De plus, dans le cas d'élevages canins ou autres lieux susceptibles d'accueillir un important nombre de chiens, il est judicieux de nettoyer les surfaces potentiellement en contact avec un chien à l'aide de produits anti-acariens.

 

Enfin, passer fréquemment l'aspirateur permet, en règle générale, d'assainir suffisamment l'environnement pour ne pas véhiculer de tels parasites.

Reproduction interdite sans autorisation.

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer