Démangeaisons : pourquoi mon chien se gratte, et comment y remédier ?

Démangeaisons : pourquoi mon chien se gratte, et comment y remédier ?

Le grattement effectué de manière occasionnelle ne représente pas un phénomène anormal chez le chien. En effet, l'animal s'y adonne par exemple afin de procéder à sa toilette.


Cependant, des démangeaisons récurrentes peuvent trahir une agression du derme ou du pelage, nécessitant parfois une prise en charge médicale. 


Le prurit est un terme scientifique désignant toute forme de grattements, de démangeaisons, de mordillage ou de léchage réalisés de façon excessive chez le chien. Ce phénomène sensitif, très désagréable pour l'animal, peut avoir plusieurs origines. 


Quelles sont les causes sous-jacentes des démangeaisons chez le chien, et comment le traiter ?

Page 1 :
Le grattement chez le chien

Le prurit représente une sensation désagréable entraînant le désir de se gratter. Il s'agit d'un symptôme subjectif qui correspond à une sensation complexe, différente de la douleur, faisant intervenir des facteurs ayant plusieurs origines :

  • des médiateurs solubles présents dans la peau, soit à l'état normal, soit relargués par les cellules de l'inflammation ;
  • des cellules qui favorisent son apparition ou au contraire s'y opposent ;
  • des nerfs.

 

Cette pathologie peut se manifester sous différentes formes chez le chien. Souvent, l'animal procède à des mouvements de grattement avec les pattes, à des mordillements, à des frottements le long de murs ou encore à du léchage. Mais d'autres comportements sont également possibles, comme des secouements de tête, des ébrouements, une irritabilité ou de l'agressivité. Ainsi, chez certaines races de chiens prédisposées à développer une affection dermatologique, les premiers signes de démangeaison doivent inciter à rechercher une dermatose prurigineuse.

 

En outre, les mouvements de défense de l'animal, qui apaisent momentanément la sensation désagréable, ont tendance à altérer la peau. Ainsi, cette sensation de soulagement n'est que de courte durée : elle laisse rapidement la place à une augmentation rapide du prurit. Autrement dit, il s'agit d'un véritable cercle vicieux : les démangeaisons deviennent encore plus fortes après le grattage, ce qui donne encore plus envie au chien de se gratter.

 

D'autre part, toutes les dermatoses anciennes ont tendance à provoquer des remaniements cutanés non spécifiques caractérisés par une élévation de la température de la peau, de la sécheresse et/ou une faible humidité cutanées, qui peuvent participer à l'aggravation du phénomène.

 

Par ailleurs, il est nécessaire de prendre en considération les phénomènes de seuil et de sommation des effets. En effet, un animal ne se gratte que lorsqu'il passe au-dessus d'un certain niveau de démangeaisons, appelé "seuil du prurit". En outre, plusieurs dermatoses peuvent se superposer. Isolées, ces affections ne sont pas responsables du prurit. Mais leur association en revanche peut créer des démangeaisons : on parle alors de la "sommation des effets".

 

En outre, le prurit représente seulement une manifestation de dermatose chez le chien parmi d'autres. En effet, il peut être associé ou non à des lésions locales spécifiques.

 

Enfin, le prurit aigu, caractérisé par une apparition brutale et soudaine, se distingue d'emblée par une intensité importante. Quant au prurit chronique, il apparaît progressivement et ses symptômes sont initialement peu marqués, mais s'aggravent avec le temps.

Page 1 :
Le grattement chez le chien
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

Dr Vétérinaire, spécialiste en dermatologie

DIP ECVD, DESV Dermatologie, CES Dermatologie, DU Allergologie - Consultant en dermatologie

Chargé d'enseignement vacataire à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris)

Voir le site

Discussions sur ce sujet