Chien sourd : la surdité chez le chien

Chien sourd : la surdité chez le chien

Votre chien ne semble plus réagir à vos appels, ou est surpris lorsque vous l'abordez sans qu'il vous ait vu préalablement ? Il convient de vérifier s'il possède une acuité auditive normale ; peut-être souffre-t-il de surdité.

Page 1 :
Causes et identification de la surdité du chien

L'acuité auditive des chiens

Les sons sont des vibrations qui sont captées par le crâne (conduction osseuse) et surtout par l'appareil auditif. Chez le chien, le son est reçu dans le pavillon de l'oreille du chien, qui a une forme parabolique. Une fois dans l'oreille, il se propage dans l'oreille externe, puis dans l'oreille moyenne, et enfin dans l'oreille interne. 

 

Le son, qui est une vibration, se transforme en message électrique au niveau de la cochlée, pour entrer dans le système nerveux et remonter vers le cerveau, via le cortex auditif. Ce dernier est fonctionnel, chez le chiot, entre deux et trois semaines après sa naissance. En effet, c'est à ce moment-là que la myéline, substance permettant de protéger les fibres nerveuses, se forme autour du cortex auditif.

 

L'oreille du chien se différencie de l'oreille humaine sur plusieurs aspects :

  • Le conduit auditif est en forme de « L » qui, dans un premier temps, descend verticalement, pour ensuite former un angle droit qui se dirige vers le tympan.

  • Elle est capable de capter des sons beaucoup plus aigus que l'oreille humaine. Alors qu'un Homme est capable d'entendre des sons allant de 20Hz (son grave) à 20.000Hz (son aigu), le chien peut entendre des sons compris entre 67Hz et 45.000Hz. Le chien est donc capable d'entendre certains ultrasons que l'être humain, lui, ne capte pas. Un sifflet à ultrasons est donc audible par un chien si le son qu'il produit est compris entre 20.000Hz et 45.000Hz. 

  • À l'instar de l'oreille des chats et de celle des chevaux, l'oreille du chien est capable de bouger dans diverses directions. Cela lui permet de repérer le lieu de provenance du son et de déterminer approximativement la distance qui l'en sépare. En outre, le mouvement des oreilles du chien permet aussi la communication entre chiens. En effet, les oreilles légèrement orientées vers l'avant montrent toute la concentration dont fait preuve l'animal, alors que les oreilles écartées légèrement ramenées en arrière témoignent d'une inquiétude, d'un soupçon, d'une méfiance.
  • Chez le chien, le son est réceptionné avec une légère différence de temps entre les deux oreilles. Ceci permet une meilleure triangulation pour localiser la source d'émission.
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

Les causes de la surdité du chien

Lorsque votre ami vieillit, il peut voir son acuité auditive diminuer du fait du vieillissement de son oreille interne, ce qui peut évoluer jusqu'à une surdité totale. Ceci est lié à la sénescence, qui correspond au ralentissement de l'activité vitale chez les individus âgés. La surdité du chien peut être unilatérale (une seule oreille touchée) ou bilatérale (les deux oreilles touchées).

 

De nombreuses autres causes peuvent expliquer la surdité d'un chien. L'une des principales est la présence d'une otite chez le chien, externe ou moyenne. Celle-ci entraîne l'obstruction de l'oreille du chien ainsi que le développement de polypes, tumeurs au niveau du conduit auditif, et donc la surdité.

 

Une autre cause de nombreux cas de surdité chez le chien est un entretien des oreilles du chien effectué de manière inappropriée. En effet, de nombreux maîtres nettoient trop souvent les oreilles de leur chien, et ce avec des produits pouvant s'avérer nocifs à force d'être utilisés. L'utilisation répétée et trop fréquente de ces produits peut endommager irrémédiablement le système auditif du chien et le rendre sourd.

 

Dans le même ordre d'idées, la toxicité de certains médicaments est à surveiller, puisqu'elle peut être à l'origine de la surdité chez le chien.

 

Le maître doit aussi être vigilant aux baignades du chien. En effet, au-delà des risques de la baignade pour un chien, des bains répétés provoquent des inflammations au niveau de l'oreille. Dans le pire des cas, ces dernières peuvent aboutir à une surdité.

 

Enfin, certaines races de chiens sont malheureusement victimes d'une surdité d'origine génétique. Par exemple, parmi les Dalmatiens, 5% soufrent de surdité des deux oreilles, et 15% d’une seule oreille. Plus précisément, on rencontre deux cas de surdité d'origine génétique :

 

La surdité d'origine génétique est un problème irréversible. Considérée comme un vice rédhibitoire lors de l'achat d'un chien, elle peut donner lieu à l'annulation de la vente si elle est diagnostiquée assez tôt. Cependant, avant de rechercher une cause génétique, il est nécessaire d'éliminer au préalable les possibles causes pathologiques.

Reconnaître la surdité chez le chien

La surdité chez les chiens n’est facilement détectable que lorsqu’elle est bilatérale. Lorsqu’une seule oreille est concernée, l’anomalie n’est parfois détectée qu’à l’aide d’examens spéciaux.

 

Avant l’âge de trois semaines, votre chiot n’entend pas les sons de son environnement, et cela est tout à fait normal. Ce n'est donc qu'au terme de ces trois semaines que la surdité congénitale est détectable. Plusieurs constatations peuvent vous mettre la puce à l'oreille :

  • le chien a du mal à se réveiller, même en présence de bruit ou lorsqu'on l'appelle ;
  • il ne répond pas aux stimulations auditives qui ont lieu autour de lui. Il ne bouge pas ses oreilles pour capter le lieu de provenance du son ;
  • il joue peu et n'est pas intéressé par le jeu. Lorsqu'il joue, il peut faire preuve d'agressivité, car il n'entend pas les cris de ses congénères lorsqu'il les mordille ;
  • il peut faire preuve d'agressivité s'il est surpris par un contact ;
  • le chien aboie souvent ;
  • les bruits familiers, tels que votre voix ou le bruit de la voiture, le laissent sans réaction (pour un chien adulte).


Si vous vous remarquez ces comportements, certains moyens sont à votre disposition pour confirmer ou infirmer vos soupçons. Vous pouvez, par exemple, tester sa capacité auditive en tapant des mains lorsqu’il est assoupi. S'il n'a aucun problème auditif, il sursautera ou réagira. Vous pouvez aussi effectuer une tentative de rappel, lorsqu'il a le dos tourné. Sans réaction de sa part, il est nécessaire de se poser des questions. N'a-t-il pas envie de répondre par manque d'éducation, ou bien est-il victime de surdité ? 

 

Médicalement, il est impossible de faire passer un audiogramme à son chien. Cependant, le vétérinaire peut pratiquer un examen autoscopique, pour observer par exemple le conduit auditif. D'autres outils sont à disposition du vétérinaire, comme la radiographie ou l'IRM, permettant d'avoir une image en 2D ou 3D de l'oreille interne. Enfin, sous anesthésie générale, un PEA (Potentiel Évoqué Auditif) permet d'enregistrer l'influx nerveux des voies auditives de l'oreille du chien et du cerveau. Cette méthode permet de mettre en évidence de façon précise la surdité du chien et sa localisation.
Là aussi, ces différents examens médicaux n'ont de sens qu'à partir de l'âge de 3 semaines.

Page 1 :
Causes et identification de la surdité du chien
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Commentaires sur cet article

J'ai un colley croisé border collie. Depuis quelques mois il devient sourd, alors qu'il n'a pas eu de problèmes aux oreilles. Dans votre article, vous dites que le border collie a un risque génétique de surdité. C'est peut etre un problème lié à la vieillesse, car il a 13 ans. En tout cas, merci pour vos renseignements.

   
Par armarjo
Rédiger un commentaire

Sommaire de l'article

Auteur

Vétérinaire

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème