Chien sourd : la surdité chez le chien

Chien sourd : la surdité chez le chien

Votre chien ne semble plus réagir à vos appels, ou est surpris lorsque vous l'abordez sans qu'il vous ait vu préalablement ? Il souffre peut-être de surdité, et il convient alors de vérifier s'il possède une acuité auditive normale.


S'il s'avère qu'il est effectivement sourd, pas de panique : cet handicap est moins gênant pour lui qu'on pourrait le croire. Il perturbe évidemment la communication avec son compagnon, et certaines choses sont à savoir pour vivre avec un chien sourd, mais il n'y a rien d'insurmontable. D'ailleurs, il est même possible d'éduquer un chien sourd aussi bien qu'un chien capable d'entendre, en ayant recours à des techniques alternatives.

Partager
 

Les différents types de surdité du chien

Les différents types de surdité du chien

La surdité du chien correspond à une diminution de ses capacités auditives du fait d'une détérioration de certains éléments de son oreille. Elle est dite unilatérale si elle ne touche qu'une oreille, ou bilatérale si les deux sont impactées.

 

Par ailleurs, on parle de surdité totale si le chien n'entend plus rien de l'oreille concernée, et de surdité partielle si l'audition est seulement dégradée, et qu'il entend encore.

 

Le type de surdité dépend de ce qui en est à l'origine : facteur génétique, cause accidentelle, etc.

Les causes de la surdité du chien

La surdité congénitale chez le chien

La surdité du chien peut être congénitale, c'est-à-dire présente dès la naissance. Dans ce cas, elle a une origine génétique. On rencontre deux cas de surdité congénitale chez le chien, causés par deux gènes distincts :

 

Les chiens blancs ont plus de chances d'être sourds
Les chiens blancs ont plus de chances d'être sourds

  • Les chiens à robe prédominante blanche
    Les chiens au pelage principalement blanc possèdent dans leur code génétique le gène spotting, aussi appelé gène S. Celui-ci est à l'origine de la couleur de robe du chien, mais il peut aussi provoquer la surdité, car il empêche la migration de certaines cellules à l'origine du renforcement des cils de l'oreille.

    Le Dalmatien, le Bull Terrier, l'Akita Inu ou le Bichon Maltais sont des exemples de races de chiens prédisposées à ce type de surdité génétique.

 

Les chiens au pelage merle sont prédisposés à la surdité
Les chiens au pelage merle sont prédisposés à la surdité

  • Les chiens porteurs du gène merle
    Le gène merle est responsable de la couleur merle du pelage du chien. Il agit de la même manière que le gène S dont l'action a été décrite ci-dessus. Le Colley, le Border Collie, le Shetland et le Berger Australien sont des exemples de races prédisposées à ce type de surdité.

 

Dans un cas comme dans l'autre, la proportion d'individus atteints dépend de la race. Par exemple, chez les Dalmatiens, environ 15% des individus souffrent de surdité d'une seule oreille, et 5% des deux oreilles, d'après une thèse intitulée « La surdité du Dalmatien » réalisée en 2002 par un étudiant de l'Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort (France). En revanche, chez les Dunkers, 75% des individus au pelage blanc sont sourds au moins d'une oreille, du fait du pool génétique très restreint au sein de cette race.

 

La surdité d'origine génétique est un problème irréversible. Considérée comme un vice rédhibitoire lors de l'achat d'un chien, elle peut donner lieu à l'annulation de la vente si elle est diagnostiquée assez tôt.

La surdité liée au vieillissement du chien

La surdité liée au vieillissement du chien

Lorsque le chien vieillit, son oreille vieillit aussi, ce qui peut conduire à une baisse de son acuité auditive, voire dans les cas extrêmes à la surdité totale. Une seule oreille peut être touchée, mais on constate plus souvent une perte d'audition au niveau des deux oreilles.

 

Ce phénomène "normal" est lié à la sénescence, qui correspond au ralentissement de l'activité vitale chez les chiens âgés.

La surdité causée par une maladie

La surdité causée par une maladie

Certaines maladies des oreilles du chien peuvent finir par le rendre sourd à plus ou moins brève échéance.

 

L'une des principales est l'otite, qu'elle soit externe ou moyenne. Elle entraîne l'obstruction de l'oreille ainsi que le développement de polypes (des petites tumeurs au niveau du conduit auditif), qui à terme entraînent une surdité.

 

Une vigilance particulière est de mise si le chien se baigne régulièrement. En effet, au-delà du risque de noyade du chien, des bains répétés peuvent provoquer des otites et des inflammations au niveau de l'oreille. Si elles ne sont pas traitées, elles peuvent causer sa surdité. Pour limiter les risques après une baignade du chien, il faut prendre le temps de bien le sécher avec une serviette et/ou un sèche-cheveux, et surveiller l'état de ses oreilles dans les jours qui suivent, au cas où.

La surdité causée par des produits inappropriés

La surdité causée par des produits inappropriés

Une autre cause de nombreux cas de surdité est un entretien des oreilles du chien effectué de manière inappropriée. En effet, trop de maîtres nettoient les oreilles de leur animal avec des produits pouvant s'avérer nocifs à long terme. L'utilisation répétée et trop fréquente de produits inadaptés peut en effet endommager irrémédiablement le système auditif du chien et le rendre sourd.

 

Dans le même ordre d'idées, certains médicaments utilisés dans le but de soigner des infections de l'oreille peuvent en réalité affecter l'audition : c'est ce qu'on appelle l'ototoxicité. Ce phénomène se produit surtout dans le cas où le tympan du chien est percé ou déchiré : le médicament injecté dans le conduit auditif traverse le tympan, pénètre dans l'oreille interne et attaque les cellules auditives de la cochlée, ce qui peut à terme provoquer une surdité. Il est donc primordial de ne pas tenter l'automédication en cas d'otite ou d'infection, et de se tourner vers un vétérinaire.

La surdité causée par des bruits trop forts

La surdité causée par des bruits trop forts

Ce cas de surdité est très rare dans la vie courante et concerne plutôt les chiens de travail soumis à des conditions particulières, à l'image par exemple des chiens utilisés à la guerre. En effet, comme chez l'Homme, des bruits très forts tels que des détonations ou des explosions peuvent endommager l'oreille du chien et dégrader son audition.

 

Pour pallier ce problème, on trouve désormais des protections auditives, des bouchons d'oreille et même des casques anti-bruit pour chien qui ont pour vocation de protéger les tympans de nos chers toutous. Ils sont toutefois peu répandus dans le commerce et sont surtout utilisés pour les chiens soldats et les chiens d'assaut ou de défense.

Comment savoir si un chien est sourd ?

Comment savoir si un chien est sourd ?

Il n'est pas forcément aisé de reconnaître un chien sourd, car la surdité n’est facilement détectable que lorsqu’elle est bilatérale. Si une seule oreille est concernée, il est souvent nécessaire d'avoir recours à des examens spécifiques afin de tirer les choses au clair.

 

Quels que soient la cause de la surdité et l'âge du chien, plusieurs observations peuvent mettre la puce à l'oreille quant à un éventuel problème d'audition :

 

  • il aboie souvent et fort ;

 

  • il dort beaucoup et a du mal à se réveiller, même en présence de bruit ou lorsqu'on l'appelle ;

 

  • il ne réagit pas aux stimulations auditives qui ont lieu autour de lui : par exemple, il ne bouge pas ses oreilles pour capter le lieu de provenance des sons ;

 

  • il joue peu et n'est pas intéressé par les jeux. Lorsqu'il joue avec des congénères, il leur fait mal en les mordillant trop fort, car il n'entend pas leurs cris de protestation ;

 

  • il est surpris par des contacts de la part de personnes qu'il est censé avoir entendu arriver (par exemple, si son maître s'approche dans son dos et le caresse), et peut alors faire preuve d'agressivité ;

 

  • les bruits familiers, tels que la voix d'une personne du foyer ou le bruit de la voiture, le laissent sans réaction (pour un chien adulte).

 

Si le maître constate de tels comportements et soupçonne une surdité totale ou partielle, il existe des moyens simples pour confirmer ou infirmer le diagnostic, comme taper dans ses mains pour voir s'il réagit, ou l'appeler alors qu'il a le dos tourné. S''il ne réagit pas à ces sollicitations, il peut soit n'avoir pas envie de répondre par manque d'éducation, soit être atteint de surdité.

 

Causes et identification de la surdité du chien

Médicalement, il est impossible de faire passer un audiogramme à un chien. Cependant, le vétérinaire peut pratiquer un examen autoscopique, pour observer par exemple le conduit auditif.

 

D'autres outils sont à sa disposition, comme la radiographie ou même l'IRM, qui permet d'avoir une image en 2D ou 3D de l'oreille interne. Enfin, un PEA (Potentiel Évoqué Auditif) permet d'enregistrer l'influx nerveux des voies auditives de l'oreille et du cerveau du chien. Pratiquée sous anesthésie générale, cette technique permet de mettre en évidence de façon précise la surdité et son ampleur.

 

Dans tous les cas, ces tests et examens médicaux n'ont de sens qu'à partir de l'âge de trois semaines. En effet, avant cela, un chiot n’entend pas les sons de son environnement, et cela est tout à fait normal. Ce n'est donc qu'au terme de ces trois semaines qu'une éventuelle surdité peut être décelée.

Peut-on guérir un chien sourd ?

Peut-on guérir un chien sourd ?

La surdité du chien est la conséquence de la destruction d'une partie plus ou moins importante des cellules et éléments de l'oreille qui traitent les informations sonores. Il s'agit d'un processus irréversible : les éléments détruits ne se régénèrent pas, et il n'est pas possible aujourd'hui de les restaurer artificiellement, même par la chirurgie. Toutefois, plusieurs accessoires ont été mis au point pour tenter de pallier ce problème...

 

Il existe ainsi par exemple des colliers auditifs pour chien, qui se portent comme des colliers classiques mais comportent deux petits amplificateurs de sons, un au niveau de chaque oreille. Ce dispositif relativement simple ne peut toutefois fonctionner qu'en cas de surdité partielle, et son coût est loin d'être négligeable : entre 150 et 600 euros pièce.

 

Des spécialistes ont également mis au point des prothèses auditives pour chien. Il s'agit de petits dispositifs électroniques qui sont posés à l'intérieur de son oreille et ont pour but de "remplacer" les organes défaillants. Ces équipements présentent toutefois plusieurs inconvénients : non seulement leur efficacité n'est pas la même selon les individus, mais en plus leur prix est très élevé (autour de 20.000 euros par implant). Leur utilisation est donc plus que confidentielle.

 

De manière générale, la recherche vétérinaire dans ce domaine n'est pas très avancée, et il est peu probable que cela change dans les années à venir. En effet, la capacité d'un chien à s'adapter aux changements est telle qu'il est beaucoup moins gêné par la surdité qu'un être humain : par conséquent, l'élaboration d'implants auditifs pour chiens n'est probablement pas une priorité pour les chercheurs.

Vivre avec un chien sourd

Les difficultés avec un chien sourd

Les difficultés avec un chien sourd

Si vivre avec un chien sourd est tout à fait possible, il n'en demeure pas moins que cela demande un peu d'adaptation. En effet, le maître se retrouve confronté à plusieurs difficultés :

 

  • la communication avec l'animal ne se fait pas aussi facilement : il lui est impossible par exemple de le rappeler en prononçant son nom, ou de le faire obéir en utilisant des mots. Il faut donc trouver des moyens alternatifs pour se faire comprendre et obéir ;

 

  • le chien peut se montrer plus agressif. C'est le cas notamment lorsqu'une personne s'approche de lui sans qu'il n'ait pu la voir : la réaction de surprise peut rapidement se transformer en un coup de dents ;

 

  • les risques d'accidents et de collision avec un véhicule sont plus élevés. Ceci est particulièrement vrai si le chien devient sourd brutalement : il peut ne pas avoir conscience que la donne a changé et se mettre en danger en continuant à se fier à son ouïe défaillante. À l'inverse, chez un chien qui devient sourd progressivement, le risque est beaucoup moins élevé, car il s'habitue petit à petit à son handicap et compense progressivement avec ses autres sens pour s'orienter.

 

Pour faciliter la vie de son compagnon et la sienne, le propriétaire d'un chien sourd doit donc prendre quelques précautions et habitudes pour que la cohabitation se passe au mieux.

Communiquer avec un chien sourd

Communiquer avec un chien sourd

La première chose à faire pour le maître est de trouver un moyen de communiquer avec son chien sourd. C'est en effet de la qualité de cette communication et de la compréhension mutuelle que découlera tout le reste : il est tout à fait possible de laisser beaucoup de liberté à un chien même malentendant, à condition d'être sûr de pouvoir se faire obéir si le besoin se fait sentir.

 

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe des accessoires alternatifs permettant d'"appeler" un chien sourd, puisqu'il n'est plus possible de le faire par la voix. On peut par exemple utiliser des colliers à vibrations : à la différence du collier électrique anti-aboiement qui est fait pour punir le chien, un collier à vibration est un moyen d'attirer son attention lorsqu'il regarde ailleurs, au moyen d'une petite télécommande. Pour cela, encore faut-il toutefois que le maître prenne le temps d'habituer son compagnon à le regarder lorsque le collier vibre, ce qui peut être fait par exemple via la méthode d'éducation canine positive.

 

Un chien comprend mieux les gestes que les mots
Un chien comprend mieux les gestes que les mots

Ensuite, l'essentiel est de parvenir à remplacer la communication verbale par la communication non verbale. Cela paraît évident, mais dans les faits, il s'avère extrêmement contre-intuitif de ne pas utiliser la voix pour communiquer avec son chien.

 

Pourtant, ce n'est pas si gênant en soi ; la clef est de réussir à associer à la voix un langage corporel tout aussi explicite. Par exemple, un chien sourd est tout de même sensible aux vibrations : il est donc possible par exemple de communiquer avec lui grâce à un tapement du pied sur le sol ou une frappe dans les mains.

 

De la même façon, utiliser des gestes simples et clairs des mains ou des bras est un bon moyen pour se faire comprendre. Il existe d'ailleurs un langage des signes pour chien, qui couvre une centaine de "mots" différents et qui permet de désigner des objets du quotidien : jouets, gamelle, nourriture, panier, etc. L'essentiel est de répéter le même signe plusieurs fois à l'identique et de récompenser son chien chaque fois qu'il comprend. Ce dernier étant plus réceptif aux gestes qu'aux sons, l'apprentissage n'est pas aussi difficile qu'il en a l'air.

Quelques conseils pour vivre avec un chien sourd

L'aspect communicationnel est essentiel, mais il ne règle pas tous les problèmes, loin s'en faut. Voici donc quelques conseils destinés à faciliter la vie aux côtés d'un chien sourd :

Renforcer la relation maître/chien

Renforcer la relation maître/chien

Ce conseil est valable pour n'importe quel toutou, mais c'est encore plus vrai s'il est sourd.

 

En effet, cette relation est la base des réussites à venir. Le maître devient les oreilles et le guide de son chien : ce dernier doit donc pouvoir lui faire confiance et se laisser porter par ses indications et son attitude corporelle, qui sont primordiales pour lui.

Tenir son chien sourd en laisse tant qu'il n'est pas dressé

Tenir son chien sourd en laisse tant qu'il n'est pas dressé

Un chien sourd privé de son audition est beaucoup plus sujet aux accidents, car il n'entend pas venir le danger et peut se laisser surprendre. S'il n'est pas encore habitué à rester au côté de son maître, celui-ci ne peut pas le protéger en cas d'éventuel danger.

 

Pour sa sécurité, il est donc préférable de le garder attaché en laisse lors des promenades - quitte à utiliser une longue longe pour qu'il puisse tout de même s'amuser et se défouler - et de ne le libérer que dans des zones fermées et sans risque pour lui.

Ne jamais s'approcher d'un chien sourd brusquement ou par derrière

Ne jamais s'approcher d'un chien sourd brusquement ou par derrière

Dans la mesure où il ne peut pas entendre la personne arriver, il risque fort d'être surpris et de réagir de manière agressive en se sentant menacé.

 

De la même façon, s'il dort, il ne faut pas le réveiller brutalement : mieux vaut d'abord placer sa main devant sa truffe pour qu'il puisse sentir l'odeur de son maître et le reconnaître, et ensuite seulement le caresser doucement.

Attacher une clochette et un médaillon au collier du chien sourd

Attacher une clochette et un médaillon au collier du chien sourd

Dans le cas où le chien n'est pas tenu en laisse pendant les promenades, mieux vaut prendre soin d'attacher une petite clochette à son cou, ainsi qu'un médaillon indiquant sa surdité.

 

La première permet au maître de retrouver son chien si jamais il s'éloigne un peu trop, le second d'avertir de son handicap les éventuelles personnes qui le recueilleraient, par exemple s'il se perd ou s'il fugue.

Peut-on éduquer un chien sourd ?

Peut-on éduquer un chien sourd ?

Qu'on se le dise : l'éducation d'un chien sourd est tout à fait possible. C'est d'ailleurs même souhaitable, car plus un chien est éduqué et obéissant, plus il est possible de lui laisser de liberté, et moins il est nécessaire de le garder attaché de peur qu'il lui arrive malheur.

 

Pour éduquer un chien sourd, la méthode d'éducation naturelle est à ce jour la plus efficace. Elle a d'ailleurs été mise au point en prenant exemple sur la façon dont les loups éduquent leurs petits sans même avoir besoin d'ouvrir la gueule.

 

De fait, même quand il est capable d'entendre, un chien est davantage sensible à la gestuelle et au fait de pointer les choses et les objets du doigt qu'aux ordres oraux. Les mots ont bien sûr une importance et contribuent à la compréhension des ordres, mais un chien peut tout à fait s'en passer.

 

Pour développer sa réceptivité aux gestes, il faut jouer avec son instinct de survie et de prédation en l'appâtant avec une friandise pour chien ou un jouet auquel il est attaché. Ne lâchant pas l'objet de sa convoitise du regard, il suit les gestes de son maître sans même s'en rendre compte. Si ce dernier réalise souvent et de manière identique la même gestuelle, le chien finit par s'en souvenir et par l'associer à la demande correspondante, de la même façon qu'avec un ordre oral. Pour une efficacité maximale, la gestuelle doit être précise et répétée à l'identique : de fait, la clé pour réussir l'éducation de son chien est la cohérence et la répétition, qu'il soit sourd ou non.

Apprendre les ordres de base à un chien sourd

Apprendre les ordres de base à un chien sourd

Voici quelques exemples de gestes à associer à un ordre pour éduquer efficacement un chien sourd. Il est tout à fait possible d'utiliser d'autres gestes ou postures, l'essentiel étant qu'ils soient suffisamment clairs pour que le chien puisse les comprendre, et de pouvoir les reproduire à l'identique d'une séance à l'autre pendant son éducation, puis par la suite pendant toute sa vie.

 

Soit dit en passant, cette façon d'apprendre les ordres de base à son chien est non seulement la plus efficace pour les maîtres en possession d'un chien sourd, mais elle peut aussi s'appliquer à ceux qui ne souffrent pas de ce problème. C'est même un excellent moyen pour renforcer l'obéissance du chien vis-à-vis de son maître et obtenir un compagnon qui obéit au doigt et à l'oeil.

Apprendre l'ordre « Assis ! » à un chien sourd

Apprendre l'ordre « Assis ! » à un chien sourd

Vous vous trouvez face à votre chien, le plus droit possible. Placez votre main à mi-hauteur vers votre buste, et réalisez un mouvement avec votre bras qui part de sa truffe jusqu'à sa queue. Spontanément, il suit la main du regard et doit s'asseoir pour pouvoir continuer à suivre le mouvement.

 

S'il recule au lieu de s'asseoir, réalisez l'exercice en le plaçant dos à un mur. S'il ne suit pas le mouvement de votre main, n'hésitez pas à vous munir d'une friandise ou de son jouet préféré, afin qu'il soit instantanément captivé.

 

Une fois l'exercice réussi, récompensez-le chaleureusement avec l'objet tenu dans la main et de nombreuses caresses.

Apprendre l'ordre « Couché ! » à un chien sourd

Apprendre l'ordre « Couché ! » à un chien sourd

L'apprentissage de cet ordre par un chien sourd se fait de la même manière que l'ordre « Assis ! ».

 

Au début de l'exercice, il ne doit pas être debout, mais assis. La main se dirige de sa truffe vers ses pattes avant et pas vers sa queue. S'il souhaite suivre votre main, il doit se coucher.

 

Encore une fois, une fois l'exercice réalisé avec succès, il est important de bien récompenser son chien.

Apprendre l'ordre « Au pied ! » à un chien sourd

Apprendre l'ordre « Au pied ! » à un chien sourd

Deux positions peuvent être utilisées pour apprendre cet ordre à votre chien.

 

La première consiste à se mettre debout, le bras le long du corps et le doigt pointé vers vos pieds.

 

Si cette option ne donne pas de résultats, vous pouvez vous baisser à son niveau pour l'attirer vers vous. Pour accroître vos chances de réussite, vous pouvez tapoter sur votre jambe : il n'entend pas, mais est attiré par le mouvement de la main. Enfin, comme pour apprendre cet ordre à un chien non sourd, s'il ne comprend pas, partez dans la direction opposée à lui.

Le mot de la fin

La surdité peut toucher tous les chiens et à tout âge de leur vie. Il existe bien sûr des cas particuliers, tels que la surdité d'origine génétique, mais dans l'ensemble, aucun toutou n'est totalement à l'abri d'une altération de ses capacités auditives.

 

Quoi qu'il en soit, la surdité est loin d'être un handicap insurmontable, et il est tout à fait possible  de vivre avec et d'éduquer un chien sourd en utilisant des gestes à la place des mots et en prenant quelques précautions pour limiter les accidents. Cela demande de la patience, du calme, de la persévérance, et bien évidemment beaucoup d'amour.

Dernière modification : 06/11/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Commentaires sur cet article

Un grand bravo pour cet article très cohérent et très professionnel; le respect de l'animal est clairement mis en avant et les solutions parfaitement viable et réalisable. Très heureuse de pouvoir lire de tels contenus

   
Par Lucie

J'ai un colley croisé border collie. Depuis quelques mois il devient sourd, alors qu'il n'a pas eu de problèmes aux oreilles. Dans votre article, vous dites que le border collie a un risque génétique de surdité. C'est peut etre un problème lié à la vieillesse, car il a 13 ans. En tout cas, merci pour vos renseignements.

0    0
Par armarjo

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet