Alopécie : les maladies pouvant entraîner la perte de poils chez le chien

Alopécie : les maladies pouvant entraîner la perte de poils chez le chien

Si votre chien perd ses poils en grande quantité en dehors des périodes de mue, alors peut-être est-il atteint d'une maladie entraînant une alopécie.


Les problèmes de peau sont malheureusement fréquents chez le chien et nombreuses sont les maladies possibles avec des conséquences pouvant être assez graves.


C'est pourquoi, si vous pensez que la perte de poils de votre chien est anormale, il faut consulter rapidement votre vétérinaire afin qu'il puisse établir un diagnostic et prescrire un traitement adapté.

Page 1 :
Les différents types d'alopécie chez le chien

Toute altération de la structure qui produit le poil, le follicule pileux, toute anomalie au niveau du poil lui-même, tout dérèglement des facteurs qui dirigent le cycle de pousse du poil peuvent être responsables de la chute ou d'une absence de pousse de poil et donc d'une alopécie.

 

Ces éléments expliquent la grande fréquence de ce syndrome chez le chien. 

 

On distingue différents types d'alopécie :

 

  • Les alopécies acquises, qui peuvent avoir des conséquences importantes sur le plan médical, et parfois conduire à la mort de l'animal.

 

  • Les alopécies génétiques, que l'éleveur se doit de connaître afin d'éviter la sélection de lignées malades.

 

  • Les alopécies liées à une destruction de la tige pilaire, c'est-à-dire du poil lui-même.

 

  • Les alopécies liées à une anomalie de la structure qui synthétise les poils, les follicules pileux.
Si vous aimez votre chat, vous devez l'assurer !
Si vous aimez votre chien, vous devez l'assurer !

Pourrez-vous faire face si votre chien tombe gravement malade ?

Comparateur des offres d'assurances et mutuelles : gratuit & sans engagement.

L'hypotrichose congénitale, anomalie génétique chez le chien

Cette maladie est présente à la naissance. Il s'agit d'une anomalie génétique qui est recherchée dans les races canines nues. Plusieurs chiots d'une même portée peuvent être atteints.

Les chiots présentent des zones alopéciques de plus ou moins grande taille, au niveau desquelles aucun poil n'est présent. Ces zones alopéciques sont le plus souvent localisées au niveau de la face et de la tête.

D'autres chiens naissent avec un poil anormal, qui tombe rapidement, pour laisser place à de larges plaques sans poil. Aucun traitement n'est disponible. Il semble que dans certains cas les poils poussent spontanément après quelques semaines d'évolution.

Les alopécies par anomalie de la tige pilaire

La tige pilaire peut être cassée à cause d'un traumatisme ou être détruite par un agent infectieux.

L'alopécie traumatique

Les alopécies traumatiques sont liées aux lésions que l'animal s'inflige en se mordillant, en se léchant ou en se grattant. Elles sont le plus souvent rencontrées chez des chiens allergiques ou qui souffrent d'une ectoparasitose (gale sarcoptique, cheyletiellose par exemple).

 

Il existe une forme rare d'alopécie traumatique liée à l'action directe de l'homme : l'alopécie de traction. Dans ce cas de figure, c'est le propriétaire qui, en tirant trop souvent les poils, les arrache et les casse. On rencontre cette maladie chez des chiens qui portent des barrettes ou qui font l'objet d'un toilettage trop fréquent et/ou trop énergétique.

L'alopécie infectieuse

Les alopécies infectieuses sont liées à la présence dans le follicule pileux de micro-organismes ou de parasites qui prolifèrent dans cet environnement humide et chaud et qui synthétisent des substances détruisant le poil. Il s'agit principalement des démodex, des staphylocoques et des dermatophytes, agents des teignes.

Page 1 :
Les différents types d'alopécie chez le chien
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager :  

Besoin d'aide ?

Réagir à cet article

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer

Auteur

E. Bensignor -Dr Vétérinaire, spécialiste en dermatologie
DIP ECVD, DESV Dermatologie, CES Dermatologie, DU Allergologie - Consultant en dermatologie
Chargé d'enseignement vacataire à l'Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (Oniris)

Discussions sur ce sujet