Stérilisation, castration... : faire stériliser son chien

Un chien se fait stériliser chez un vétérinaire

La stérilisation des animaux de compagnie est un sujet sensible qui soulève beaucoup de questions, voire qui engendre des débats passionnés.


D'un côté, de nombreux propriétaires de chiens refusent la stérilisation chirurgicale, qu'ils considèrent comme une mutilation. De l'autre, on entend souvent dire que cette opération améliore par bien des aspects à la fois la vie de l'animal et celle de son propriétaire.


Qu'en est-il réellement ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la stérilisation des chiens ? Combien cela coûte-t-il ? Quand faut-il faire stériliser son chien, et quelles sont les différentes options possibles ?

Qu'est-ce que la stérilisation ?

Un Carlin assis sur un canapé

La stérilisation est une opération chirurgicale visant à modifier et/ou retirer tout ou partie de ses organes reproducteurs à un animal afin de le rendre stérile, c'est-à-dire incapable de se reproduire. Il s'agit donc d'une méthode de contraception, qui présente toutefois la particularité de ne pas être réversible.

 

Même si dans la pratique on parle plutôt de castration pour les mâles, la stérilisation concerne en réalité tous les individus, quel que soit leur genre. Ceux qui ne sont pas stérilisés sont qualifiés d'« entiers », puisqu'ils possèdent encore des organes reproducteurs intactes.

 

La stérilisation des animaux de compagnie fait l'objet de débats passionnés dans les sociétés occidentales, entre ceux qui la voient comme une mutilation cruelle, coûteuse et inutile, et ceux qui y voient plutôt une opportunité d'améliorer sur différents plans la vie de nos compagnons et leur cohabitation avec leurs propriétaires.

Pourquoi faire stériliser son chien ?

Faire stériliser un chien présente de nombreux avantages, non seulement pour son maître, mais aussi et surtout pour l'animal lui-même.

Réduire les comportements désagréables

Trois chiens se battent entre eux sur une plage

Pendant la période de reproduction, mâles et femelles adoptent des comportements désagréables pour les humains :

  • ils sont davantage enclins à fuguer afin de trouver un partenaire de reproduction, et ne reviennent parfois qu'au terme de plusieurs jours d'absence ;
  • ils se battent beaucoup plus (en particulier les mâles), dans le but d'écarter leurs rivaux ;
  • ils urinent beaucoup, pour marquer leur territoire ;
  • ils sont très agités et peuvent même devenir agressifs ;
  • ils aboient davantage qu'à l'accoutumée ;
  • les mâles sont souvent en érection et cherchent en permanence à chevaucher les autres chiens.

 

Ces comportements sont problématiques non seulement pour les maîtres eux-mêmes, mais aussi pour les voisins éventuels qui en font souvent aussi les frais. En outre, il sont incompatibles avec certains usages du chien, comme le pistage ou la recherche utilitaire.

Réduire les risques d'accidents

Un Berger Allemand blessé à la patte se fait soigner

Le maître n'est pas le seul à faire les frais des comportements hormonaux du chien : ce dernier est lui-même susceptible d'en pâtir.

 

En effet, comme il a davantage tendance à fuguer, se montrer agressif et se battre, le risque de blessures en tout genre est bien plus élevé que pour un individu stérilisé. De plus, comme il s'éloigne de son domicile pour partir à la recherche de partenaires de reproduction, le risque existe qu'il finisse par se perdre et ne parvienne plus à rentrer chez lui.

 

La stérilisation est donc en quelque sorte une façon de le protéger de lui-même, même si bien évidemment, le risque zéro n'existe pas.

Réduire le risque de maladies

Un chien malade allongé sur un lit

La stérilisation présente un avantage dont les maîtres ne sont pas forcément tous conscients : elle réduit considérablement le risque de certaines maladies causées par l'action des hormones sexuelles.

 

Ainsi, les femelles stérilisées sont protégées des infections utérines (métrite...) et des pyomètres. Ces affections très graves sont difficiles à diagnostiquer et peuvent conduire à une septicémie en très peu de temps. Elles nécessitent une intervention chirurgicale lourde et en urgence. Il en va de même chez les mâles en ce qui concerne les tumeurs testiculaires, qui ne touchent que les individus qui n'ont pas été castrés.

 

Par ailleurs, la stérilisation réduit considérablement le risque de tumeurs mammaires chez les deux sexes, même si elle ne le supprime pas complètement. Elle limite aussi chez les mâles le risque d'hypertrophie bénigne de la prostate, une maladie pouvant occasionner divers problèmes de santé : constipation, infection de la prostate, voire troubles de la fertilité dans les cas les plus graves.

 

Enfin, dans un autre registre, la stérilisation est souvent recommandée pour une chienne diabétique, car les hormones sexuelles femelles influent sur la glycémie et rendent le suivi de la maladie très délicat.

Eviter les naissances non désirées

Une chienne allaite ses petits nouveaux-nés

La stérilisation permet d'éviter de se retrouver face à des gestations imprévues et donc des naissances non désirées.

 

En effet, même si le problème se pose moins chez le chien que chez le chat, il suffit d'un moment d'inattention pour qu'une femelle en chaleur se fasse saillir par un mâle au cours d'une promenade. Cela peut même se produire directement dans le jardin, par exemple si celui-ci n'est pas clôturé et qu'un chien du voisinage s'y faufile. Lorsque cet accouplement découle sur une gestation, on peut ne pas savoir que faire de tous ces chiots, et donc être tenté de les abandonner dans un refuge ou dans la nature si l'on ne parvient pas à tous les garder ou les céder à d'autres personnes...

 

Par conséquent, tout maître possédant une femelle qu'il ne souhaite pas faire reproduire a tout intérêt à la faire stériliser : ainsi, il s'épargne le risque d'une gestation non voulue.

Réduire le risque de dépression

Un chien déprimé allongé sur une couverture

Certains maîtres refusant de faire stériliser leur chien agissent simplement par peur de lui faire du mal, car cet acte chirurgical est parfois vu comme une mutilation cruelle et engendrant une dépression de l'animal.

 

Or, dans la pratique, c'est tout l'inverse. En effet, un chien entier ne parvenant pas à se reproduire accumule un stress important, en particulier si la situation se répète à chaque période de chaleurs. À terme, ce stress peut finir par engendrer divers problèmes comportementaux, comme de l'agressivité envers son entourage ou encore une dépression.

Supprimer les grossesses nerveuses

Une chienne Beagle fait une grossesse nerveuse

La stérilisation supprime le risque de grossesse nerveuse des chiennes, un phénomène hormonal naturel chez les femelles des canidés sauvages vivant en groupe.

 

En effet, dans les meutes, seul le couple dominant a le droit de se reproduire. Les autres femelles jouent alors le rôle de nourrice pour les petits : elles les allaitent et s'en occupent comme si c'était les leurs. Il se produit donc chez elles une réaction hormonale leur permettant de produire du lait sans pour autant avoir mis bas au préalable.

 

Chez les animaux de compagnie, les grossesses nerveuses sont désormais inutiles, mais le processus hormonal a survécu à la domestication et continue donc de se produire. Comme il engendre divers désagréments pour le maître et qu'il peut être à l'origine d'infections mammaires causées par la stagnation de lait non tété dans les mamelles, la stérilisation est généralement préférable pour le faire cesser définitivement.

Stérilisation des chiens : stop aux idées reçues

Si beaucoup de propriétaires hésitent encore à franchir le pas et à faire stériliser leur compagnon, c'est avant tout parce qu'on trouve parmi les idées reçues sur les chiens un certain nombre qui concernent la stérilisation. En voici quelques-unes que l'on entend couramment.

La stérilisation rend le chien obèse

Un chien en surpoids mange des popcorns devant la télévision

L'une des principales craintes des maîtres réfléchissant à faire stériliser leur chien est le risque qu'il devienne obèse. Il s'agit toutefois d'un cliché ayant la peau dure.

 

La réalité est en effet tout autre : on constate effectivement parfois l'apparition d'un surpoids chez les chiens venant d'être stérilisés, mais c'est simplement parce que la stérilisation tend à les rendre moins agités et plus casaniers. Si leur régime alimentaire n'est pas modifié en conséquence, il s'ensuit un déséquilibre nutritionnel entraînant une prise de poids dans les semaines qui suivent l'opération. Un cercle vicieux peut alors s'installer, car un chien en surpoids devient moins actif, et donc continue de grossir...

 

Pour éviter ce problème, il suffit simplement d'ajuster à la baisse la ration alimentaire du chien opéré et/ou de lui proposer suffisamment d'exercice au quotidien.

La stérilisation est inutile pour les mâles

Un beau Jack Russel assis sur un pont en bois

Nombreux sont les maîtres à n'envisager la stérilisation que pour les femelles, pensant que les mâles n'en ont pas besoin.

 

Il est vrai que ces derniers ont peu de chances de ramener des portées non désirées au domicile. Néanmoins, les bénéfices d'une castration sont réels, tant pour eux-mêmes que pour leur propriétaire. En effet, l'opération limite fortement les comportements désagréables pendant les périodes de reproduction et diminue le risque de fugue, de bagarres et d'accidents en tout genre. Elle réduit aussi la probabilité de développer certaines affections génitales, comme les tumeurs mammaires.

 

Par conséquent, tout maître ne souhaitant pas faire reproduire son chien a tout à gagner à le faire opérer, et cela vaut aussi bien pour les femelles que pour les mâles.

Les chiens stérilisés sont malheureux

Une chienne Labrador et son petit

On pensait autrefois que le chien devait absolument avoir l'occasion d'accomplir au moins une fois un acte sexuel voire engendrer au moins une portée dans sa vie pour être heureux. Au 18ème siècle, d'aucuns allaient même jusqu'à dire qu'un chien ou un loup ayant subi une trop longue période d'abstinence sexuelle pouvait par ce simple fait être sujet à la rage. On sait bien sûr aujourd'hui qu'il n'en est rien.

 

En effet, un chien ne se projette pas dans l'avenir et vit uniquement dans le présent. Il n'a donc pas de désir de maternité et ne « souhaite » pas particulièrement avoir des petits, contrairement à ce qui peut être le cas chez un humain : il est en fait uniquement guidé par les hormones sécrétées par ses organes génitaux. Si la production de ces dernières est interrompue par la stérilisation, son instinct de reproduction disparaît, et il ne s'en porte pas plus mal. Il est donc faux d'imaginer qu'un chien a besoin d'être « entier » et d'avoir une activité sexuelle pour être équilibré.

 

De toute façon, beaucoup d'individus non stérilisés vivent sans avoir l'occasion de se reproduire, car leurs maîtres refusent tout accouplement. Par conséquent, plutôt que de leur imposer un stress et une souffrance liés à l'impossibilité pour eux de satisfaire leur instinct de reproduction lorsqu'ils pourraient le faire, il est préférable de les faire stériliser.

Les chiens stérilisés changent de caractère

Un Labrador chocolat court en tenant un jouet dans sa gueule
Un chien stérilisé ne change pas de caractère

Certains maîtres craignent de faire stériliser leur chien de peur que celui-ci change de caractère après l'opération. Il est vrai qu'un animal stérilisé se comporte différemment d'un congénère entier, mais cela est dû uniquement au fait que son instinct reproducteur disparaît subitement : il devient donc plus calme, moins bruyant et moins agressif.

 

En revanche, le tempérament du chien en tant que tel n'est pas modifié par la stérilisation : il reste joueur s'il l'était avant, très affectueux s'il réclamait souvent des câlins, sportif s'il aimait déjà passer du temps à courir, sauter ou nager, etc. Il n'y a donc aucun risque de se retrouver du jour au lendemain avec un animal méconnaissable !

Stériliser un chien déjà adulte ne sert plus à rien

Un vieux Golden Retriver allongé dans l'herbe

Les vétérinaires conseillent généralement de réaliser la stérilisation du chien autour de l'âge de la puberté, car c'est à ce moment que les bienfaits sur sa santé sont les plus importants. Il ne faut pourtant pas croire qu'une fois ce délai passé, il ne sert plus à rien de faire stériliser son compagnon.

 

En effet, contrairement à l'être humain, il n'existe pas de ménopause au sein de la gent canine. Ainsi, une chienne est capable de se reproduire toute sa vie durant, et le risque de naissances indésirables existe donc à tout âge. Or, la gestation est plus difficile à supporter pour une femelle âgée, et le risque de fausse couche ou de chiots morts-nés est alors plus important : une grossesse tardive n'est donc pas souhaitable.

 

De plus, les tumeurs mammaires et des testicules ainsi que les infections utérines sont bien plus fréquentes chez les animaux âgés que chez les jeunes. Or, lorsque ces maladies surviennent, il n'existe pas d'autre option que de pratiquer une intervention chirurgicale d'urgence, qu'un animal déjà vieux ou malade n'est pas forcément en capacité de supporter. Mieux vaut donc anticiper ce risque en faisant stériliser son chien tant qu'il est encore en bonne santé (même s'il n'est déjà plus tout jeune), plutôt que d'attendre de se retrouver au pied du mur et de mettre sa vie en danger.

Une stérilisation précoce engendre un retard de croissance

Les étapes de la croissance d'un chien

Une autre idée reçue à la vie dure veut que la stérilisation freine la croissance du chiot lorsqu'elle est réalisée avant que l'animal ait complètement fini de grandir.

 

En réalité, c'est même plutôt l'inverse qui est recommandé, car une opération précoce (aux alentours des premières chaleurs) réduit considérablement le risque de certaines maladies de l'appareil génital du chien - notamment les tumeurs mammaires et testiculaires ainsi que les infections utérines.

À quel âge faire stériliser son chien ?

Deux chiens emmitoufflés dans une couverture

Il est généralement possible de faire stériliser son chien dès qu'il atteint sa puberté - voire un peu avant.

 

Cela se produit vers 6 mois pour les plus petites races de chiens, vers 10 à 12 mois pour celles qui sont de taille normale à grande, et vers 18 mois pour les races de chiens géantes. À partir de cet âge-là, l'opération peut être pratiquée n'importe quand, selon ce que le maître décide.

 

Cela étant, il est globalement conseillé d'effectuer la stérilisation dès que possible. En effet :

 

  • le risque de développer une tumeur mammaire est considérablement réduit si le chien est stérilisé à peu près au moment où il devient pubère. Une opération plus tardive diminue aussi ce risque, mais dans des proportions moindres ;

 

  • la puberté correspond à l'âge à partir duquel l'animal devient sexuellement actif. Il commence donc à chercher à s'accoupler et n'hésite ni à fuguer, ni à se battre pour cela. Le risque de bagarres et de blessures en tout genre augmente donc considérablement à partir de cet âge ;

 

  • la puberté est aussi l'âge à partir duquel les comportements désagréables commencent (marquages urinaires abondants, aboiements intempestifs, humeur changeante...). Or, plus vite l'activité sexuelle du chien est interrompue grâce à la stérilisation, plus il est facile de le débarrasser de ces mauvaises habitudes qui ne sont pas encore ancrées en lui. À l'inverse, plus l'opération survient tard, plus les comportements jugés gênants par le maître sont durablement installés et donc ont des chances de durer.

 

Par conséquent, une personne qui ne souhaite pas faire reproduire son chien a tout intérêt à le faire stériliser le plus tôt possible, c'est-à-dire autour du moment où il devient pubère. Pour connaître cet âge avec précision, le mieux est de demander conseil à son vétérinaire.

Les techniques de stérilisation d'un chien

Il existe plusieurs techniques d'opération permettant de stériliser un chien, qu'il s'agisse d'un mâle ou d'une femelle. Chacune présente des avantages et des inconvénients.

L'ovariectomie, ou ablation des ovaires d'une chienne

Un vétérinaire pratique une ovariectomie sur une chienne

La technique de stérilisation la plus courante pour une chienne est l'ovariectomie, c'est-à-dire l'ablation des ovaires. Lorsque l'utérus est retiré en même temps que les ovaires (ce qui arrive parfois, par exemple pour pratiquer un avortement ou pour soigner une infection utérine), on parle alors d'ovario-hystérectomie.
 
Cette opération se pratique sous anesthésie générale et à jeun. Les incisions pratiquées pour retirer les ovaires et éventuellement l'utérus sont effectuées soit au niveau de chaque flanc, soit en-dessous du nombril. Les entailles sont ensuite refermées à l'aide de points de suture qui doivent être retirés une dizaine de jours plus tard, une fois la cicatrisation bien avancée.
 
L'ovariectomie est une opération moyennement lourde, car même si elle se pratique sous anesthésie générale, la chienne récupère très vite et reprend rapidement un mode de vie normal. Toutefois, des anti-douleurs et/ou anti-inflammatoires pour chien sont souvent prescrits par le vétérinaire pour calmer les douleurs liées à l'intervention. Par ailleurs, équiper son chien d'une collerette s'avère généralement utile pour l'empêcher d'arracher ses points de suture en se léchant ou en se mordillant la peau.
 
Cette méthode de stérilisation peut être pratiquée dès les premières chaleurs, donc entre 6 et 18 mois selon les races. Elle demeure toutefois réalisable à n'importe quel moment par la suite. En incluant les médicaments et le rendez-vous pour le retrait des points de suture, le prix de l'ovariectomie d'une chienne va en moyenne de 200 à 300 euros.

La ligature des trompes d'une chienne

Un vétérinaire réalise une ligature des trompes sur une chienne

La ligature des trompes est une opération chirurgicale qui, comme son nom l'indique, consiste à nouer voire à sectionner les trompes reliant les ovaires à l'utérus de la chienne, afin d'empêcher les gestations. Elle se fait sous anesthésie générale, mais ne nécessite qu'une petite incision au niveau de l'abdomen. Les organes reproducteurs ne sont pas retirés, ce qui en fait une méthode de stérilisation beaucoup moins lourde que l'ovariectomie.

 

La ligature des trompes est très pratiquée comme moyen de contraception chez les êtres humains, mais présente peu d'intérêt pour les animaux. En effet, comme la vasectomie pour un mâle, elle supprime le risque de gestation mais ne modifie pas la sécrétion des hormones sexuelles. Les femelles conservent donc les mêmes comportements gênants qu'avant la stérilisation. Par ailleurs, cette opération n'est pas réversible chez une chienne : il n'est donc pas possible de "dénouer" les trompes pour lui permettre d'avoir finalement une portée, si le maître change un jour d'avis.

 

Le prix pour ligaturer les trompes d'une chienne est de l'ordre de 200 euros.

La castration, ou ablation des testicules d'un chien mâle

Un vétérinaire effectue une castration sur un chien mâle

La castration du chien mâle (ou ablation des testicules) consiste comme son nom l'indique à lui retirer les testicules.

 

L'opération se déroule sous anesthésie générale. Elle ne nécessite qu'une petite incision au niveau du scrotum, qui est la poche de peau entourant les testicules du chien. Ces derniers sont alors retirés et les vaisseaux attenants ligaturés. L'intervention est simple, rapide, et beaucoup moins invasive que l'ovariectomie chez la femelle, pour qui l'incision de l'abdomen est indispensable. Elle ne nécessite pas de points de suture, et des anti-douleurs sont rarement nécessaires.

 

Le prix de la castration d'un chien est généralement compris entre 150 et 200 euros. L'opération peut être pratiquée dès que le chiot est pubère, donc entre 6 et 18 mois selon les races. Il est toutefois souvent recommandé d'attendre quelques mois de plus afin que l'appareil génital de l'animal soit complètement formé au moment de son opération.

La vasectomie d'un chien mâle

Un vétérinaire effectue une vasectomie sur un chien mâle

La vasectomie est une méthode de stérilisation d'un chien mâle alternative à l'ablation des testicules. Elle consiste à ligaturer les canaux déférents afin d'empêcher l'émission de spermatozoïdes lors de l'accouplement.

 

Cette technique est moins invasive que la castration, puisque les testicules ne sont pas retirés. Elle présente toutefois l'inconvénient de ne pas supprimer la sécrétion des hormones sexuelles et les comportements correspondants. Le chien stérilisé se comporte donc comme un mâle entier : il court après les femelles, marque son territoire, se bagarre avec les autres mâles... Cela explique que cette méthode soit très peu utilisée chez les animaux domestiques.

 

Le prix de la vasectomie d'un chien est compris entre 150 et 200 euros. Cette méthode n'est donc pas plus économique que la castration, mais présente en revanche nettement moins d'avantages.

Quel est le prix de la stérilisation d'un chien ?

Un chien Jack Russel à côté d'une calculatrice

Le prix pour faire stériliser une chienne varie généralement entre 200 et 300 euros, tout compris. Dans l'ensemble, plus l'animal est de grande taille, plus le tarif est élevé. La ligature des trompes est en moyenne 30% moins chère que l'ovariectomie, mais comme elle n'empêche pas les comportements gênants liés à la sexualité, elle est très peu pratiquée chez les animaux de compagnie.

 

Quant au prix pour faire stériliser un chien mâle, il va généralement de 150 à 200 euros. Comme il n'existe pas de grosse différence de coût entre une castration et une vasectomie, les maîtres privilégient plutôt la première option, car elle présente nettement plus d'avantages.

 

Sexe Technique Prix
Femelle Ovariectomie 200-300 €
Ligature trompes ~200 €
Mâle Castration 150-200 €
Vasectomie 150-200 €

 

Le coût de la stérilisation d'un chien est donc loin d'être négligeable, et rares sont les assurances santé pour animaux qui prennent en charge ce type de dépenses. Il convient toutefois de souligner que c'est une dépense qui ne survient qu'une seule fois dans la vie du chien.

 

Si elle est réalisée dès la première année, elle vient s'ajouter à de nombreuses autres : achat de l'animal, identification, premiers vaccins, visites chez le vétérinaire pour s'assurer que sa croissance se déroule bien... Certains adoptants font donc le choix d'attendre un peu avant de stériliser leur compagnon, pour éviter d'avoir à supporter trop de dépenses dans un laps de temps réduit.

Prendre soin d'un chien stérilisé

Il y a certaines choses que tout maître doit savoir pour s'occuper d'un chien qui a été stérilisé, car cette opération s'accompagne de divers changements tant à court qu'à long terme.

Les heures et jours qui suivent l'opération

Un chien stérilisé équipé d'un collier élisabéthain

Qu'il s'agisse d'un mâle ou d'une femelle, la stérilisation est une opération assez lourde qui se pratique sous anesthésie générale. Elle est généralement plutôt bien supportée par les jeunes individus, mais cela peut être moins vrai pour les sujets plus âgés, malades ou fragiles. Dans tous les cas, le maître doit être présent pour accompagner son animal dans la récupération post-opératoire.

 

Tout d'abord, il y a des chances que le chien soit un peu confus ou désorienté juste après son réveil de l'anesthésie, car le produit peut continuer à faire encore un peu effet pendant quelques heures. Il est donc préférable de le garder bien au chaud en intérieur le temps qu'il soit parfaitement remis de ses émotions. S'il a du mal à tenir debout ou ne semble pas vraiment savoir où il se trouve, mieux vaut probablement l'installer dans un endroit sécurisé, en attendant qu'il récupère.

 

Dans le cas d'une femelle, il est possible que des douleurs post-opératoires persistent après le réveil, car l'intervention est plus lourde que pour un mâle. Des anti-douleurs et/ou des anti-inflammatoires prescrits par le vétérinaire peuvent donc être utiles pendant quelques jours. En outre, si la chienne a tendance à se lécher au niveau des points de suture, il est préférable de lui faire porter une collerette jusqu'à ce que les fils lui soient retirés.

Le changement d'alimentation d'un chien stérilisé

Un chien en surpoids assis sur le sol

Dans l'ensemble, un chien qui a été castré ou stérilisé devient moins actif, puisqu'il passe moins de temps à extérieur à chercher un partenaire de reproduction. Il arrive parfois également qu'ils ait tendance à manger davantage après l'opération, en raison des changements hormonaux qui s'opèrent. Ces deux facteurs cumulés entraînent souvent une prise de poids, si son régime alimentaire n'est pas ajusté en conséquence.

 

Il est donc recommandé de modifier l'alimentation d'un chien stérilisé dès le réveil de l'opération, de manière à réduire les apports nutritionnels et énergétiques que celle-ci lui procure. Cela permet d'adapter sa ration à ses nouveaux besoins, et ainsi d'éviter qu'il ne grossisse. Il existe d'ailleurs des aliments industriels spécialement conçus pour les chiens stérilisés, qui contiennent moins de lipides et doivent donc les aider à garder la ligne. Dans le cas où le maître fournit à son animal une alimentation maison, il a tout intérêt à demander conseil à un vétérinaire pour adapter correctement la ration et éviter ainsi une carence ou au contraire un excès en tel ou tel nutriment.

 

Quel que soit le cas de figure, il est important de changer l'alimentation de son chien de manière progressive. En effet, son appareil digestif est plus fragile que celui par exemple des humains, et a besoin de temps pour s'habituer à de nouveaux aliments. Si une transition en bonne et due forme n'est pas effectuée, il risque de mal digérer sa nouvelle pitance et de souffrir de problèmes digestifs divers : ballonnements, flatulences, diarrhées...

Limiter les problèmes urinaires

Il n'y a pas que les habitudes alimentaires qui changent avec la stérilisation : les habitudes urinaires aussi. En effet, le risque d'incontinence est plus important chez les individus non entiers que chez les autres.

L'incontinence urinaire chez une chienne stérilisée

Une chienne a fait pipi sur le tapis du salon

C'est chez la femelle que le risque d'incontinence urinaire post-stérilisation est le plus important. Elle serait due notamment à la chute du niveau d'hormones sexuelles dans l'organisme.

 

Ce problème survient en général entre 3 mois et 10 ans après l'opération, avec une moyenne d'apparition se situant vers l'âge de 2 ou 3 ans. Il touche plus fréquemment les grandes races comme le Boxer ou le Dobermann. En revanche, le Labrador et le Berger Allemand semblent relativement peu concernés par cette problématique, malgré leur gabarit imposant.

 

Le pourcentage d'individus atteints varie considérablement selon les races : par exemple, il atteindrait près de 65% chez le Boxer, alors qu'il ne dépasse pas 10% chez d'autres races. Le gabarit de l'animal est un facteur important : 30% des chiennes de plus de 20 kg sont touchées, contre environ 10% pour celles de moins de 20 kg.

 

Lorsqu'une incontinence urinaire post-stérilisation se produit chez une femelle, il est généralement possible d'y remédier grâce à des traitements médicamenteux. Cette solution est efficace à près de 90%.

L'incontinence urinaire chez un mâle stérilisé

Un chien mâle a fait pipi par terre, sa maîtresse le gronde

La cause de l'incontinence post-stérilisation qu'on constate chez certains mâles castrés est encore mal comprise de nos jours. Toutefois, celle-ci pourrait être due à une modification de la forme du col vésical (c'est-à-dire la sortie de la vessie), puisque ce phénomène a été observé chez bon nombre de sujets atteints. Le délai d'apparition de ce dernier est d'environ 5 ou 6 mois à compter de l'opération.

 

Il ne semble pas y avoir de races ni de gabarits prédisposés à l'incontinence post-stérilisation chez les chiens mâles. En revanche, ceux ayant été castrés avant leur puberté ont bien plus de chances de connaître ce problème que les autres.

 

Contrairement à ce qui se passe chez la femelle, l'incontinence post-stérilisation du mâle est plutôt difficile à traiter : l'efficacité des traitements disponibles avoisinerait seulement les 50%.

Stérilisation des chiens : que prévoit la législation ?

Une chienne Jack Russel allaite ses petits

Faut-il rendre obligatoire la stérilisation des chiens ? Si cette question se pose moins souvent pour ces derniers que pour les chats, de nombreux pays y réfléchissent, en dépit des inquiétudes qu'elle suscite encore chez certains maîtres.

 

En effet, en plus de limiter le risque d'apparition de certaines maladies génitales, la stérilisation pourrait constituer une solution viable à l'épineux problème des abandons de chiens, puisque nombre d'animaux atterrissant dans des refuges proviennent de portées non désirées. Les associations de protection animale sont donc dans l'ensemble en faveur d'une stérilisation obligatoire, sauf bien sûr pour les individus destinés à la reproduction.

La loi sur la stérilisation des chiens en France

Un Pitbull court dans l'herbe

En France, la stérilisation des chiens n'est pas obligatoire : chaque propriétaire a donc la possibilité de faire son choix en toute conscience.

 

Il existe toutefois une exception à cette règle. En effet, la loi française du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux rend obligatoire la stérilisation des chiens de première catégorie, c'est-à-dire les chiens d'attaque ressemblant à un Pitt-Bull, un Boer-Bull ou un Tosa Inu mais qui pour autant ne sont pas inscrits au Livre des Origines Français (LOF) et ne sont donc pas considérés comme de pure race.

 

Dans ce cas précis, la stérilisation est réalisée très tôt, vers l'âge de 3 à 4 mois (donc bien avant l'âge de la puberté).

La loi sur la stérilisation des chiens en Belgique

En Belgique, la stérilisation des chats est devenue obligatoire entre 2016 et 2018, suivant les régions. En revanche, pour ce qui est des chiens, il n'existe à ce jour aucune obligation allant dans ce sens, même pour ceux considérés comme étant dangereux.

La loi sur la stérilisation des chiens en Suisse

Comme pour la Belgique, la Suisse n'impose pas de stérilisation pour les chiens, quels qu'ils soient.

La loi sur la stérilisation des chiens au Québec

Des chiens errants debout dans la rue

Au Québec, quelques municipalités commencent à légiférer sur ce sujet et à rendre obligatoire la stérilisation des chiens.

 

C'est le cas par exemple de la ville de Montréal : depuis le 1er janvier 2020, les propriétaires de chiens ne peuvent plus obtenir de permis de détention pour leur animal si celui-ci n'a pas été stérilisé et identifié. Les seules exceptions concernent les individus de moins de 6 mois et ceux enregistrés comme reproducteurs auprès d'une association de race reconnue.

Les alternatives à la stérilisation d'un chien

Une femme emmène son chien chez le vétérinaire

Les maîtres ne souhaitant pas recourir à la stérilisation pour leur chien mais cherchant malgré tout à éviter les naissances imprévues et limiter les problèmes de comportement peuvent recourir à d'autres méthodes.

 

Chez la femelle, il existe à l'heure actuelle trois méthodes de contraception différentes :

  • la pilule contraceptive, qui retarde voire supprime le cycle en cours ;
  • l'implant contraceptif, qui diffuse sous la peau des hormones bloquant le cycle menstruel pendant 6 à 12 mois selon les cas ;
  • les injections hormonales, qui bloquent le cycle pendant environ 5 mois.

 

Chez le mâle, il y en a deux, et on parle de castration chimique :

  • l'équivalent de la pilule pour femelle, qui bloque la production de spermatozoïdes en empêchant l'action de la testostérone ;
  • l'implant contraceptif sous-cutané, dont l'action empêche la synthèse de la testostérone pendant 6 à 12 mois.

 

Ces méthodes présentent l'avantage d'être totalement réversibles : elles n'empêchent donc pas le chien de se reproduire ultérieurement si le maître le décide. En revanche, les effets secondaires sont nombreux et parfois même graves. Par exemple, d'après une thèse intitulée « Le pyomètre chez la chienne : une urgence chirurgicale ou médicale ? » présentée en 2009 à la Faculté de Médecine de Créteil (France), environ 12% des métrites et pyomètres survenant chez la chienne seraient liées à l'utilisation de contraceptifs pendant les premières semaines du cycle.

Le mot de la fin

Faire stériliser son chien est important si l'on ne souhaite pas le faire reproduire, et c'est même une obligation dans certains endroits et/ou dans certains cas précis. Il faut dire que la stérilisation présente de nombreux avantages tant pour l'animal que pour son maître ; il n'y a donc pas lieu d'avoir mauvaise conscience de faire pratiquer cette opération sur son compagnon.

 

Pour autant, il ne saurait être question d'attendre qu'elle règle tous les éventuels problèmes de comportement de l'animal. En effet, autant elle facilite la disparition des comportements gênants causés par la production d'hormones sexuelles, autant elle est inefficace lorsque les problèmes surviennent pour d'autres raisons : manque d'attention ou d'exercice, souci de santé... Ces cas de figure doivent être pris en charge par un vétérinaire et/ou un comportementaliste.

 

Sources :

Clinique Vétérinaire les Poumadères

Université Paul-Sabatier de Toulouse

Faculté de Médecine de Créteil

Par Aurélia A. - Dernière modification : 05/20/2021.

Commentaires sur cet article

Mon cocker anglais ne s'entend pas trop avec le chien de mon mari c'est un grand chien de sept ans trop proche de sa mére , une labrador croisée, du coup le petit pour see faire apprivoiser lui leche les babines tous les jours depus cinq ans!!!! ce week end probléme par rapport a une gamelle , le grand chien a mordu le petit il est enfler de partout donc parti chez le véto ce matin!!

Question est-il nécessaire de faire vaster le grand chien qui a sept ans, en plus il n'est pas propre et a été battu par l'ex de mon mari il lui reste des séquelles!!!!

   
Par lesenne christelle

bonjour, j'ai fait castrer mon chien mardi matin, ma chienne est en chaleur depuis mercredi dernier y a t-il encore des risques, combien de temps le mal peut-il encore avoir du sperme ds le canal?

0    0
Par Brunie

Je viens de le faire castré mon chien je vois une réél évolution il est calme les femelles il en a rien a faire en 3 jours ce que je remarque enfin les balades s'en laisse sont agréables ont lui court plus après

0    0
Par Snoopy25200

Merci Céline!Même si c'est parfois pénible à supporter,peut-être vaut-il mieux garder nos chiens entier? On ne sait plus à quel saint se vouer!

0    0
Par Marina

Pour les chiens têtus et agressifs, je vous conseille ++++ la lecture du livre de Jan FENNELL, "les chiens nous parlent. Décodez le langage de votre compagnon".
J'ai appliqué tous les conseils de ce livre et le comportement de mon chien agressif a été transformé en gentil toutou. Extrêmement efficace et méthode très très douce !

0    0
Par Anne

oulalalalla.. faut pas tout melanger hein.. faut pas dire que la castration est une mauvaise chose !! il faut dire qu 'elle presente des """aspects positifs non negligeables" mais que cela demeure une intervention chirurgicale, donc avec des risques post op'.
dans les aspects+ : tempérement du chien, evite toutes sortes de marquages , evite des portees non voulues avec des chiots qui se retrouvent apres en SPA et qu il faut placer sans quoi c'est la piqure qui les attends, cela fait des croisements de chiens improbables et il y a des interactions dangereuses et des chiens dits "tarés" non pas parce qu ils sont fous mais parcequ ils ont des tares du a des croisements merdiques, cela evite aux chiennes d'avoir des cancers mammaires, des cancers de l uterus, des grossesses nerveuses, cela evite d'avoir tous les males du quartier devant sa porte, cela evite aux maitres de payer des avortements .... bref je pense de toutes facons que la repro hors elevage devrait etre interdite par respect pour nos chiens. après c'est une intervention chirurgicale, banalisée de plus en plus certes mais le risque zero n'existe pas .
cordialement ,
albert et baloo,

0    0
Par baloo et albert

Mon fiston ( c'est comme ca que j'appel mon chien ) est âgé de 9ans et il a du sang dans son penis qui vient apres le pipi.
Du coup je suis allée chez le vétérinaire affolée il m'a donné du "Ypozane" ( 1fois/jrs pendant 7jours ) et du "Clavaseptin" (1/2 comprimé matin midi et soir pendant 7jours ) pour éviter la castration. J'espere que cela va marcher ça me ferait mal que mon chien soit castré car j'ai envie qu'il vive avec ses roubignoles jusqu'à sa mort.
Le véto m'a dit que si cela récidivait ( dans 6 mois ou 1ans ) mon fiston aurait droit à une echographie et à une castration !!

0    0
Par Sophie

un peu peur de la castration mais là ras le bol.
il a mordu quelques personne et là samedi c'est moi qu'il a chopé et bien trace de croc dans le pied ematome impossible de marché donc là c'est decidé c'est un caniche nain avec une seule testicule et de tout temps très hargneux il nous laisse à peine sortir de chez nous
quand on lui dit qqchose il grogne et quand on est pas là evidement pipi partout

0    0
Par laure

En 2008,j'ai fait peut être trop confiance à ma vétérinaire, et j'ai fait castré mon très beau bichon frisé de 6 ans et demi, car d'après cette vétérinaire sa prostate présentait une hypertrophie avec kystes et abcès. ensuite il a eu des antibiotiques et croyer moi le pauvre il était toujours chez cette vétérinaire.
Entre temps il me refait du sang dans les urines, alors il subit des prélèvement par le sexe d'urine, plus analyse en labo, on lui décèle un streptocoque D, mais pas de cellules cancéreuses, alors encore deux antibiotiques pour vraiment faire partir celui-ci. L'urine revenait normale. Alors cette véto lui fait passer une ECHOGRAPHIE avec une spécialiste. On lui décèle un SHUNT PORTO CAVE, mais pas grave, le chien avait pourtant des périodes bien, il mangeait très bien, mais n'arrivait plus à sauter sur les fauteuils, ses paramètres du foie sont surveillées car ils sont souvent au plus haut et l'urée au plus bas, mais le chien semble heureux mais plus de vigueur. Il prenait défois du ZENTONIL pour le foie. En 2009 vers mi décembre il a plus de 39 de fièvre et a très mal au dos, la véto dit que c'est de l'arthrose ou des becs de lièvre sur les reins, rebelote antibiotique XEDEN, lorsqu'on arrête la fièvre revient et le chien urine vraiment des urines marron, avec parfois encore du sang, alors elle le laisse 27 jour encore sous XEDEN, l'analyse d'urine ne montre pas de cancer mais de l'hématurie dans le sang avec globules blanches, les plaquettes ont quand même baissées, mais la vétérinaire ne s'inquiète pas, elle lui fait une radio moyene des reins, elle dit qu'un rein est modifié et reprogramme une ECHO a la fin du traitement XEDEN;
Quel horreur le jour de sa seconde ECHO ! on lui décèle de graves lésions reinales avec autres choses mais ça reste vague, Soi disant pas de tumeur !!!!!!Je ne vous dis pas ce qu'on a passé en famille!!!!
Vite opération d'une ablation du rein gauche pour le lendemain !!
Je n'ai pas le temps de me retourner et écoute ma véto.
Mon tacha se fait opérer, la chirurgie se passe très bien, le rein est sorti, je l'ai vu !!!3 fois son volume, je passe voir mon chien , son coeur est bon, cette vétérinaire me dit qu'il devra passer plusieurs cap, déjà évacuer l'anesthésie, je repars, et puis le soir on m'annonce mon chien est décédé, soi disant d'une embolie pulmonaire, il était en hypothermie, la véto n'a pas pu le ranimer !

Je ne vous dis pas on a a gros sur le coeur ! On se dit que l'on aurait pas dû déjà le faire castrer, sans doute il y a eu un microbe résistant que cette vétérinaire n'a pas suivi de près et puis étais ce nécessaire de lui retirer un rein.
Noous sommes dégoutté de cette vétérinaire !

Je suis contre la castration des chiens chimiques et normales

Faîtes attention avant de castrer votre chien, le mien a vieilli d'un seul coup, il ne voulait plus aller se balader

Sincèrement

Céline (Alpes-Maritimes 06)

0    0
Par vanina3

decidement les jack sont d'actualité le mien aussi je pense le faire castrer il adorable mais tetu et agressif avec nous par moment j'ai juste peur qu'il mordre les enfants qui lui feraient du mal car il a un sacrer coup de gueule quand on le prend par surprise il a 3 ans et j hésite et lui aussi fait pipi de temps en temps dans la maison c'est la premiere fois que j'ai ce probleme avec un chien mais c'est vrai que c"est le premier jack avant avec d'autre races pas de probleme

0    0
Par margotte

mon chien de 7 ans vient d'être castré il y a moins de 24H00. Très mauvais réveil, saignements, hématum, 8 heures en observation chez le vétérinaire avant de le récupérer. 04H30 ce matin, gémissements du chien, il y avait du sang partout. Pansement imbibé. Pas de vétérinaire disponible avant 08H30. Chien nettoyé, calmé, et qui se repose maintenant. INCROYABLE, pourtant deux ont été opérés à la même date et avec le second tout se passe bien. Problème, erreur, exitation trop importante du chien ?? Ils ont tous les deux le même âge et cette intervention était directement liée à l'arrive d'une petite femelle dans la famille toutous, et la mauvaise expérience de ses premières chaleurs. Inquiétude, attente, quelqu'un aurait-il vécu cette situation avec son propre mâle ?

0    0
Par Albanie

bonjour,j'ai moi aussi un mâle jack russel terrier il a 10 mois ,il est souvent en chaleur et ce depuis qu'il a 3 mois mais ca reste supportable (et j'espere pour longtemps).bien souvent des gens m'on dit oulàlà bon courage car c'est un chien qui saute partout qui fait des bêtises etc.. et bien je n'ai rien de tout ca et je suis bien contente pourvu que ca dure .en tout cas j'habite a istres

0    0
Par lulu

j'ai un jack russel de preque 2 ans (en aout) il est tres nerveux, assez agressif avec les gens exterieur a la maison, cours les femelles surtout une petite bichon de mes voisins, il a reussi a l'attrper 2 fois meme le portail ferme il reussi a passer et les proprietaires commencent a en avoir plus que assez, 2 avortements en 4 mois et moi aussi cela m'embete, mon veto dit que je peux le faire castrer mais j'ai un peut peur car il a deja 2 ans, est ce dangeureux ou contre indique a cet age ?

0    0
Par celine

Bonjour à toutes et à tous !
J'ai un mâle Jack Russel de 3 ans (en août), et étant un pe trop nerveux, impossible à prendre en voiture et encore moins à promener en laisse, aboie tout le temps... bref...
Le gros problème est que depuis plus d'un mois, il aboie sans cesse le matin, vers 5h 5h30, et n'arrête pas tant qu'on ne déscent pas !
Je suis enceinte mon bébé arrive en novembre, et il nous réveille tous tous les matins, il faut donc faire quelque chose au plus vite.
Le véto m'a donner des calments, alors il n'aboie plus vers 5h mais vers 8h, j'ai donc gagné quelques heures de sommeil, mais le problème est toujours là !
Le véto me dit de le castrer, je suis totalement hésitante, car j'ai la femelle avec ki il fait des jeunes, et je ne suis pas sur que cela règlera le problème du matin!!
Je ne sais plus quoi faire !

0    0
Par Fanny

je viens de faire castrée mon chien, jack russel, qui était tres exiter, fugeur bagareure, et fesait pipi, je vois une nette amélioration, il est plus calme, mais bon c'est le debut,... il a était castrée car en 1 mois il est montée sur trois femelle, et s'exiter de plus en plus sur les cousin a la maison, et fuguer toujours, j'éspère avoir fait le bon choix.ah oui j'ai un bébé et ils s'exiter toujours sur les nounoours

0    0
Par sylvie

j'ai fait castrer mon chien par piqure le 13.03 il est toujour aussi fou et excité par contre je trouve qu'il ne mange plus correctement tous les jours je ne sais pas si c'est lié a la castration chimique , j'envisage une vrai opération des conseils

0    0
Par RUDER

je voudrais savoir si vous connaissait des différente façon de castrer un chien car j'ai entendu qu'il y avait une façon par piqure vous connaissez

Merci de votre reponse
cordialement

0    0
Par sabrina

avant et apres castration mon chien est toujours aussi exciter,nerveux mechant ,se masturbe plusieurs fois par jour,tous les jours,depuis l'age de 5 mois a aujourd'hui ager d'un an ,berger belge malinois.nous avons vu plusieurs veterinaires,nous ne savons plus quoi faire.

0    0
Par dawson

j aimerais savoir si un chien qui a les testicules en dedans est ce que ses un danger?

0    0
Par Dolores Mallet

mon labrador à 7ans et n'est pas stérilisé.Cependant il se sauve souvent jusque là j'ai eu beaucoup de chance et lui aussi.
est-il trop agé pour ce type d'intervention ?

0    0
Par mcfourcault

Discussions sur ce sujet