La vie d'un chiot pendant la gestation et à la naissance

La vie d'un chiot pendant la gestation et à la naissance

La vie d'un chiot ne commence pas au moment où, vers l'âge de 2 semaines, il ouvre ses yeux bleu foncé et pose un regard incertain sur un monde encore flou. On sait en effet que même avant la naissance, un chiot est sensible à son environnement et qu'il peut entendre ce qui se passe à travers le ventre de sa mère. Sa croissance prénatale est même particulièrement rapide, en comparaison par exemple de celle d'un bébé humain.


Quelles sont les étapes du développement d'un chiot avant la naissance ? Dans quelle mesure l'état de santé et le mode de vie de la mère influencent-ils le développement prénatal du chiot ?

Offrez les meilleurs soins à votre chien !
Offrez les meilleurs soins à votre chien !
Les frais vétérinaires peuvent très vite grimper...

Choisissez une assurance qui le couvre en cas d'accident et de maladie.
Page 1 :
Le développement du chiot, de la fécondation à la naissance

Le rapide développement prénatal des chiots

Le rapide développement prénatal des chiots

Lors des périodes de chaleurs, si une saillie de la chienne a lieu et qu'elle aboutit à la fécondation d'au moins un ovule par un spermatozoïde, une gestation est enclenchée. Celle-ci dure 63 jours (plus ou moins 1 jour) à compter de la date de fécondation, c'est-à-dire à peu près aussi longtemps que la gestation de la chatte, mais beaucoup moins longtemps que les 9 mois d'une grossesse humaine.

 

Pendant cette période, le ou les chiots se développent et grandissent dans l'utérus de leur mère, de sorte qu'après la naissance, ils sont capables de survivre dans le monde extérieur.

 

Le développement de chaque chiot dans le ventre de la mère a lieu en deux phases successives, d'une durée à peu près équivalente :

  • la période embryonnaire, de la fécondation au 35ème jour ;
  • la période foetale, du 35ème jour à la mise bas de la chienne, aux alentours du 63ème jour.

La période embryonnaire chez le chiot

La période embryonnaire chez le chiot

Chez le chien, la période embryonnaire s'étend de la fécondation (peu après la saillie) au 35ème jour de gestation. Elle correspond à la multiplication des cellules de l'oeuf fécondé et la différenciation des différents organes. Le chiot se trouve alors sous forme d'embryon. Les éventuelles défaillances congénitales, telles que certaines maladies cardiaques ou malformations osseuses, apparaissent dès cette phase, même si elles ne sont pas encore décelables.

 

Les différentes étapes de la période embryonnaire chez le chiot sont les suivantes :

 

Fécondation : la rencontre entre l'ovule et un spermatozoïde a lieu en moyenne 5 jours après la saillie et se déroule dans l'oviducte, c'est-à-dire à l'extrémité de l'utérus de la chienne.

Jusqu'au 3ème jour : les informations génétiques du père et de la mère fusionnent. Il n'y a alors qu'une seule cellule.

4ème jour : division en 2 cellules.

 

5ème jour : division en 4 cellules.

6ème jour : division en 8 cellules.

8ème jour : le morula (une masse ronde correspondant au premier stade de l'embryon) est constitué, et comporte alors 32 cellules.

9ème jour : le morula migre vers l'utérus de la chienne par le biais des cornes utérines.

15ème jour : la blastula (une petite boule creuse de cellules qui correspond à l'une des phases initiales du développement de l'embryon) est constituée, et contient alors entre 500 et 2000 cellules. Contrairement à ce qui se passe chez l'être humain, la blastula ne se fixe pas immédiatement à la paroi de l'utérus : pendant quelques jours, elle "flotte" librement dans le lait utérin.

20ème jour : l'embryon change de forme pour pouvoir se fixer à la paroi de l'utérus. On appelle cette étape la nidation. Le chiot mesure alors environ 7-8mm (soit la taille d'un petit pois) et s'entoure d'un sac amniotique qui assure sa protection et sa survie jusqu'à la naissance. Le placenta commence à lui fournir oxygène et nutriments, à évacuer ses déchets par le biais du cordon ombilical, et à filtrer les anticorps produits par le système immunitaire de la mère, qui considère alors l'embryon comme un corps étranger.

22ème jour : le système nerveux du chiot (cerveau et moëlle épinière) et sa colonne vertébrale sont formés, et les organes commencent à se développer. On voit également apparaître une ébauche des pattes antérieures et postérieures du chiot.

23ème jour : à partir de ce stade, on peut déterminer de manière fiable si la chienne est pleine. Il existe 3 manières de procéder :

  • par une prise de sang du chien, afin d'y confirmer la présence ou non de relaxine. Il s'agit d'une hormone sécrétée pendant la gestation afin de favoriser la mise bas. Cette méthode ne permet toutefois pas de connaître le nombre de petits, ni de déterminer s'ils sont vivants ou morts-nés ;

  • par palpation à travers la paroi abdominale : à ce stade, cette méthode est fiable à seulement 70%. En outre, elle doit être pratiquée avec beaucoup de douceur et de précaution, au risque de provoquer l'avortement de la chienne ;

  • par une échographie abdominale  : cette façon de faire permet d'avoir une première idée du nombre de chiots (le risque d'erreurs est toutefois encore grand à ce stade) et d'évaluer la vitalité et la croissance de chacun. Elle n'est pas douloureuse pour la mère et ne présente aucun risque pour le foetus.


25ème jour : le coeur du chiot commence à battre. Les oreilles se forment, et les membres deviennent bien visibles.

28ème jour : l'embryon mesure entre 14 et 18 mm. Les viscères et le début du squelette sont visibles. Les intestins du chiot sont situés dans son cordon ombilical, faute de place suffisante dans son abdomen.

30ème jour : l'embryon mesure environ 25mm. Les yeux du chien sont formés mais restent fermés, couverts par leur paupière. Les muscles se forment, et les organes sexuels deviennent apparents.

35ème jour : l'embryon mesure environ 35mm. Les doigts commencent à se former, et les organes génitaux se différencient selon le sexe du chiot.

La période foetale chez le chiot

Radiographie d'une chienne gestante (après le 50ème jour)
Radiographie d'une chienne gestante (après le 50ème jour)

A partir du 35ème jour de grossesse, on parle de foetus, et non plus d'embryon. La période foetale s'étend donc du 35ème jour jusqu'à la mise bas de la chienne. Elle correspond à un perfectionnement des organes (qui deviennent tour à tour opérationnels) et à une période de croissance du chiot : ce dernier passe de moins de 4 centimètres en début de période à une vingtaine lorsqu'il naît.

 

A l'instar de la phase embryonnaire, elle comporte différentes étapes :

Entre le 35ème et le 39ème jour : le foetus a la taille d'une boule de billard et commence à effectuer ses premiers mouvements. Les muscles des pattes et de la mâchoire se développent rapidement, les oreilles du chien sont formées et bien visibles, les vibrisses et les ongles du chien apparaissent, et les intestins prennent place dans l'abdomen du foetus, désormais suffisamment large pour les accueillir.


40ème jour : l'abdomen de la chienne commence seulement à enfler. Le gonflement est d'autant plus visible que la mère porte de petits et qu'elle a eu de portées par le passé. Chez une chienne dont c'est la première gestation, le gonflement de l'abdomen peut être faiblement visible à ce stade.

42ème jour : le squelette du chien commence à s'ossifier, c'est-à-dire à se solidifier et se transformer en os.

43ème jour : la fréquence cardiaque du chiot est comprise entre 220 et 240 pulsations par minute. Les battements de coeur sont perceptibles par ultrasons, mais ils sont plus difficiles à entendre chez les chiens de grande taille que chez les autres.

45ème jour : la croissance du foetus s'accélère, et l'appétit de la chienne s'accroît considérablement. Le pelage et la couleur de robe commencent à apparaître. La truffe est bien visible, et l'odorat du chien se met en place. Bien qu'on n'en ait pas la certitude formelle, on suppose fortement que le goût et le sens tactile du chien sont déjà opérationnels à ce stade.

51ème jour : le squelette est calcifié (c'est-à-dire que les os contiennent du calcium) et peut être vu par rayons X. C'est seulement à partir de ce moment-là qu'on peut avoir une idée précise du nombre de chiots dans la portée.

57ème jour : le développement prénatal du foetus est achevé. Autrement dit, la naissance peut avoir lieu.

Entre le 58ème et le 63ème jour : fin de la gestation et mise bas. Si au bout du 63ème jour, le travail n'est toujours pas commencé, mieux vaut consulter un vétérinaire pour s'assurer qu'il n'y a pas de problème particulier.

 
Il est intéressant de noter que chez la chienne gestante, les premières modifications visibles apparaissent vers le 40ème jour, c'est-à-dire aux deux-tiers de la grossesse. Si on établit un parallèle avec l'être humain, cela reviendrait à ce que le ventre d'une femme enceinte commence à gonfler à partir du 6ème mois ! On note également que le foetus passe de moins de 2 cm de long à sa taille finale (une vingtaine de centimètres) en l'espace d'à peine un mois.

Le chiot à la naissance

Le chiot à la naissance

Aux alentours du 63ème jour de gestation, la chienne met bas : les petits et leur placenta sont expulsés de l'utérus de leur mère l'un après l'autre, toutes les trente minutes environ.

 

Contrairement aux humains, c'est la queue du chien qui sort en premier dans plus d'un cas sur deux, et non sa tête. Si le sac amniotique ne s'est pas percé dans l'utérus de la mère, cette dernière se charge de le déchirer à la naissance.

 

Une fois le sac percé, les poumons du chiot commencent à fonctionner et il peut enfin respirer normalement : il pousse généralement un cri à sa première inspiration, un peu comme les bébés humains. Ce cri bloque d'ailleurs les instincts cannibales de la mère qui pourrait, sans cela, dévorer ses propres petits. Ce cannibalisme se produit d'ailleurs parfois dans le cas d'une chienne sourde ou de chiots incapables de crier.

 

La mère sectionne ensuite de ses dents le cordon ombilical, désormais inutile. Ce geste est inné chez les canidés, mais si vous constatez que votre chienne ne le fait pas, c'est à vous de vous en charger.

 

Elle lèche ensuite son petit pour le débarrasser des mucosités qui peuvent encore le recouvrir. Ce léchage joue un rôle important dans le développement du chiot : il permet de stimuler les fonctions respiratoires de ses poumons, d'accroître ses facultés d'apprentissage et d'évacuer le contenu de sa vessie et de ses intestins, car la propreté du chien n'est pas innée. Il permet également à la mère de s'imprégner de l'odeur corporelle caractéristique de chacun de ses petits.

 

Les paupières du chiot restent closes jusqu'aux alentours du 15ème jour : il est donc aveugle à la naissance, même s'il peut percevoir la lumière vive. Ses oreilles sont collées sur ses conduits auditifs : lorsqu'il vient au monde, tous les sons autres qu'aigus lui parviennent sous la forme de vagues bourdonnements. Ses autres sens, à savoir le toucher, l'odorat et le sens gustatif du chien, sont quant à eux déjà performants à la naissance : ainsi, le chiot mémorise très vite l'odeur corporelle de sa mère et est capable de se repérer au toucher, même s'il n'est pas encore en mesure de marcher.

Page 1 :
Le développement du chiot, de la fécondation à la naissance
Dernière modification : 06/20/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 Envoyer cette page à un ami
Un chien assuré, c’est un chien en bonne santé
Un chien assuré, c’est un chien en bonne santé
Accidents, maladies, vaccins… : détendez-vous, l'assurance s’occupe de tout et vous rembourse sous 48h !