Habituer son chien à sa cage et à la voiture

Habituer son chien à sa cage et à la voiture

Si la voiture et/ou la cage de transport du chien ne sont utilisées que pour le conduire chez le vétérinaire, il ne tardera pas à faire le lien entre les deux et pourrait même refuser d'y mettre les pattes, ne sachant que trop ce qui l'attend ensuite.

 

Pour éviter qu'elle ne soit systématiquement associée à un événement négatif, vous pouvez utiliser la cage du chien en intérieur : il est possible par exemple de la laisser près du lieu de couchage du chien ou de sa litière, pour qu'elle fasse partie de son environnement habituel. Vous pouvez également vous en servir comme accessoire de jeu et/ou d'éducation, en lui ordonnant successivement de rentrer dans la cage, y rester un moment et en sortir, et en le récompensant à chaque fois qu'il obéit. Vous avez d'ailleurs tout un intérêt à procéder de la même façon avec votre véhicule, pour de la même manière éviter le stress du chat en voiture. De cette façon, ni l'un ni l'autre ne susciteront d'inquiétude exagérée chez votre toutou.

 

De fait, le processus d'habituation est exactement le même si le chien a le mal des transports. Par conséquent, l'intérêt de l'exercice est double : non seulement il sera moins stressé sur le chemin de la clinique vétérinaire, mais en plus de cela, il sera possible de voyager en voiture avec le chien l'esprit beaucoup plus tranquille.

Dernière modification : 11/09/2019.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager