Que faire du corps d'un chien mort : enterrement, incinération...

Que faire du corps d'un chien mort : enterrement, incinération...

Un chien âgé est amené à quitter ce monde un jour ou l’autre. C’est une chose naturelle à laquelle il faut se préparer, pour ne pas se retrouver déboussolé et devoir agir dans l’urgence. Mais malheureusement, il arrive parfois que le décès de l'animal ait lieu alors qu’il est encore jeune, par exemple des suites d'une maladie ou d'un accident. Il est alors nécessaire de trouver une solution rapidement.


Que faire du corps d'un chien décédé ? Est-il possible de faire incinérer, enterrer, voire empailler son chien ?

Page 1 :
Faire face à la mort de son chien
Faire face à la mort de son chien

L'espérance de vie des chiens a beau s'allonger au fil du temps, notamment grâce aux progrès de la médecine, nos compagnons ne vivent pas bien longtemps en comparaison des humains, et partent souvent bien trop tôt.

 

Après le décès d'un chien, le maître est astreint à certaines formalités administratives : il doit par exemple annoncer la disparition de son animal aux autorités concernées, mais aussi et surtout décider de ce qu'il doit faire de la dépouille. Or, s'occuper du corps de son chien décédé n'est pas un acte facile, et peut même s'avérer insurmontable lorsqu'on n'y est pas préparé. Mieux vaut donc se renseigner en amont, pour être aussi prêt que possible le jour où l'inéluctable se produit...

Gérer la dépouille de son chien

En France, en Belgique, en Suisse, au Canada et dans de nombreux autres pays, il est formellement interdit d'abandonner le corps d'un animal sur la voie publique, dans une décharge, une benne à ordures ou dans les égouts, et ce quelle que soit la cause de sa mort. En France, par exemple, ce délit est puni d'une amende de 150 euros.

 

Au passage, si jamais vous trouvez dans la nature le corps d'un animal mort, n'y touchez pas vous-même : contentez-vous d'en informer les autorités locales, qui se chargeront de le récupérer.

Réagir rapidement après le décès du chien

Réagir rapidement après le décès du chien

Il faut savoir qu'une fois mort, le corps d'un animal se décompose rapidement : si le décès a eu lieu au domicile, il ne faut donc pas attendre avant d'entreprendre les démarches nécessaires. Le niveau d'urgence dépend :

  • de l'état du corps : plus la dépouille est abîmée (chien écrasé, mort par noyade, etc.), moins elle se conserve longtemps ;
  • de la température : plus il fait chaud, plus le corps s'abîme vite ;
  • de la cause de la mort : si le chien est décédé d'une maladie contagieuse, le fait d'attendre augmente le risque de transmission aux autres animaux de la maison, voire aux membres de la famille dans le cas d'une zoonose (maladie du chien transmissible à l'Homme).

 

Pour ces raisons, il est conseillé d'entreprendre les démarches au plus tard dans les heures qui suivent le décès, et dans l'attente de placer le corps dans une boîte ou un sac hermétique, dans un endroit frais et isolé. En cas de doute, mieux vaut contacter un vétérinaire pour lui demander conseil.

Effectuer les démarches concernant la dépouille

Effectuer les démarches concernant la dépouille

Lors de la mort de son chien, le maître peut décider de gérer lui-même les démarches à effectuer pour disposer de la dépouille, s'il s'en sent capable. Il se charge alors de contacter directement les entreprises qui répondent à ses attentes (cimetières animaliers, sociétés d'incinération, etc.), et le cas échéant de commander les articles funéraires pour animaux (cercueils, urnes, sépultures, etc.) qu'il souhaite offrir comme dernier hommage à son défunt compagnon. Ces démarches aident bien souvent à faire le deuil de son chien.

 

Si en revanche il ne souhaite pas s'en occuper, ou si le chagrin est trop lourd à porter, le vétérinaire peut accepter de l'épauler en gérant ces formalités à sa place, si bien sûr son emploi du temps le lui permet. Il se charge alors de récupérer le corps de l'animal au domicile et de contacter les entreprises appropriées conformément à la volonté du maître. Les frais correspondants restent bien sûr à la charge de ce dernier et sont à régler directement au vétérinaire. Les tarifs sont libres.

 

Enfin, dans le cas où ni le maître ni le vétérinaire ne peuvent se charger de cette tâche, les entreprises d'équarrissage sont tout à fait à même de s'occuper de la dépouille des animaux de compagnie, même si en temps normal elles gèrent principalement les animaux d'élevage. La dépouille est alors incinérée, puis les cendres utilisées comme combustibles. Seul les coûts de transport jusqu'au centre d'équarrissage (carburant et péages éventuels) étant à la charge du propriétaire, c'est généralement une solution peu onéreuse.

Déclarer le décès de son chien

Déclarer le décès de son chien

En France, en Belgique, en Suisse ainsi que dans différents autres pays, il est obligatoire de faire identifier son chien par puce électronique ou tatouage (les modalités dépendent de chaque pays), et donc également de déclarer son décès lorsque celui-ci survient.

 

Si l'animal était effectivement identifié, il faut contacter l'organisme en charge du fichier d'identification des animaux domestiques pour l'informer du décès, à savoir :

 

La déclaration peut généralement se faire par internet ou par courrier, en précisant le numéro d'identification de l'animal et son nom, puis en indiquant la date du décès.

 

S'il s'agissait d'un chien de race inscrit auprès d'un organisme de référence (Société Centrale Canine en France, Société Royale Saint-Hubert en Belgique, Société Cynologique Suisse, Canadian Kennel Club au Canada, etc.), il faut penser à l'en informer également en lui précisant le nom, la race, le sexe, le numéro d'identification et la date de décès. Si le maître possède une attestation de décès faite par le vétérinaire et/ou un certificat d'incinération établi par la société de crémation, il est conseillé d'en envoyer aussi une copie à l'organisme.

Page 1 :
Faire face à la mort de son chien
Dernière modification : 03/27/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet