Chien âgé : comment aider son chien à bien vieillir

Chien âgé : comment aider son chien à bien vieillir

Comme les êtres humains, les animaux vieillissent, fatalement. Divers changements s'opèrent alors, qui nécessitent quelques changement dans les habitudes.


Comment ce vieillissement se manifeste t-il chez le chien, et quelles sont ses conséquences sur le quotidien de votre compagnon ainsi que sur vos interactions avec lui ?


 

Des croquettes personnalisées pour un chien en bonne santé
Des croquettes personnalisées pour un chien en bonne santé
Pour le garder en bonne santé, offrez-lui le meilleur : des croquettes conçues spécifiquement pour lui par des nutritionnistes professionnels.

Vous verrez rapidement la différence !
Offre d’essai sans engagement
Cliquez ici
Partager
 

Qu'est-ce que la vieillesse ?

Qu'est-ce que la vieillesse ?

Votre chien était inépuisable. Il acceptait volontiers de courir à vos côtés ou après la balle. Il jouait, sautillait, aboyait joyeusement sans jamais faillir. Il vous suivait dans vos sorties ou attendait sagement derrière la porte pour vous faire la fête. Il approuvait vos caresses et même vos colères. Il a appris beaucoup de choses... oh oui, il en a appris des choses… Vous voir essayer de le rattraper, ça, c’était marrant ! Mais le mieux, c’était le sourire de satisfaction. Rien que pour ça, il était capable de surmonter l’impossible ou simplement de se lover les 4 pattes en l’air.

 

Et puis un jour, les choses ont changé. Vous le savez sans vraiment y croire. Ce petit pincement au cœur qui vous annonce en douceur ce que vous ne voulez pas entendre. Des petits signes, d’abord inaperçus, puis de plus en plus évidents : votre chien a vieilli.

 

Il a vieilli et la vie n'est plus pareille, c’est vrai. Mais il est encore possible de vivre de bons moments de complicité. Après tant d’années à vous suivre, c’est maintenant à vous de l’aider à traverser sereinement sa vie de senior.

 

Comment ? En apprenant à identifier les signes de vieillesse. En comprenant les effets de celle-ci sur son corps. En adaptant son confort, son mode de vie à son état physiologique. En acceptant ses écarts, ses humeurs. En étant à ses côtés, comme il l’a été pour vous pendant toutes ces années.

Les signes de vieillesse chez le chien

Les signes de vieillesse chez le chien

L’évolution du mode de vie de nos chiens et les progrès en médecine vétérinaire retardent certes, mais ne permettent pas d’éviter ce qui tôt ou tard finit par arriver. Bien sûr, selon la race, l’âge qui marque le début de la vieillesse n'est pas le même.

 

Un chien de petite taille entrera dans cette catégorie après 10/12 longues années, tandis qu’un chien de grande taille rejoindra les petits vieux dès 8 ans. Et ne parlons même pas des races de chiens géants, qui y entrent dès 6 ans.

 

Mais, quelle que soit la race, les signes de l’avancement de l’âge gériatrique restent les mêmes. Ces signes sont à la fois physiques et comportementaux.

Les poils blancs sur le museau

Les poils blancs sur le museau

C'est sans doute le symptôme de vieillissement le plus évident. Pour certaines races, les poils blancs gagnent l’ensemble de la robe. Le pelage du chien devient alors plus terne, voire dépilé par endroit. Les chiens à poil blanc ont cette chance d’avoir l’air jeune plus longtemps, même si leur robe blanche perd en éclat au fil des années.

 

Le vieillissement se traduit notamment par un grisonnement du pelage, une perte de poils du chien plus ou moins prononcée, une réduction de sa mobilité et son dynamisme, la diminution de sa masse musculaire, les sens du chien qui deviennent moins performants, et des difficultés motrices. Toutes ces modifications physiques peuvent être à l’origine de changements comportementaux.

Les problèmes de vue

Les problèmes de vue

Avec l’âge et comme chez l'Homme, la vision du chien se trouble. Il commence donc à aboyer « pour rien », et à réagir bizarrement face à des formes ou des silhouettes qu’il connaît pourtant bien. Dans les pièces peu lumineuses, il se déplace avec hésitation et, dans un stade avancé, finit par cogner les obstacles.

 

C’est un reflet bleuté du cristallin qui annonce la dégénérescence, suivi peu à peu par un voile blanc. C’est ce qu’on appelle la cataracte sénile. Un traitement est possible pour retarder l’évolution de ladite cataracte, mais inéluctablement, le chien devient aveugle un jour ou l'autre.

Les problèmes d'audition

Les problèmes d'audition

La perte d'audition peut être bilatérale ou unilatérale. L’animal donne l’impression de n’en faire qu’à sa tête. Il lui arrive d’être surpris par un objet ou une personne auquel il ne s’attendait pas,  et qui est hors de son champ de vision. Il ne réagit plus à certains sons qui l’auraient habituellement fait aboyer. Il a besoin de regarder son maître pour comprendre ce qu’il lui demande.


Si rien ne pourra arrêter cette perte, il est en revanche possible de continuer à communiquer avec un chien sourd ou malentendant en joignant dès que possible la gestuelle aux ordres.

Les problèmes de surpoids

Les problèmes de surpoids

Comme pour les humains, il est de plus en plus difficile d’éliminer les excès. La diminution ou l’absence d’exercice face à une ration quotidienne inchangée entraîne une surcharge pondérale.

 

Si elle est en apparence inoffensive pour l’animal, elle va en réalité, à elle seule, être responsable de nombreux maux supplémentaires, tels qu'une fatigue cardiaque, des difficultés respiratoires, une usure prématurée des articulations… Il est donc important de faire maigrir son chien.

Les problèmes articulaires

Les problèmes articulaires

L’arthrose du chien peut induire une tolérance moindre aux caresses appuyées, au toilettage, aux sollicitations de jeunes enfants ou encore à la montée et descente d'escaliers.

 

Dès lors, il arrive que le chien se montre agressif : par exemple des morsures peuvent apparaître, qui n'ont pas pour but de faire mal mais simplement de faire cesser les manipulations douloureuses. Il est également possible que le chien évite les caresses et les soins qu’il appréciait auparavant volontiers.

Les problèmes intestinaux

Les problèmes intestinaux

Avec l'âge, des problèmes intestinaux sont susceptibles d'apparaître, car l'appareil digestif du chien vieillit lui aussi.

 

Par exemple, il met plus de temps à digérer les aliments, ce qui augmente le risque de constipation en cas d'alimentation contenant peu de fibres. Il supporte aussi moins bien les changements d'alimentation : diarrhées et troubles digestifs divers sont donc susceptibles d'apparaître plus facilement que chez un adulte.

L'apparition de grosseurs

L'apparition de grosseurs

Des verrues ou des kystes peuvent se former sur les différentes parties du corps. Une, deux, voire jusqu’à plusieurs dizaines.

 

La plupart sont bénins, mais il faut tout de même se méfier, car certaines de ces grosseurs peuvent donner naissance à un cancer du chien. Seul un spécialiste peut déterminer s'il y a lieu ou non de s'inquiéter.

L’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire

Pour certains chiens, la vieillesse s’accompagne d’une impossibilité de contrôler l’émission d’urine : c'est ce qu'on appelle l'incontinence urinaire. La perte est alors inconsciente.

 

Des petites gouttes lors de ses déplacements aux grosses flaques lorsqu’il est couché, impossible de passer au travers. Mais rassurez-vous, il existe de nombreuses astuces pour les chiens incontinents et des solutions médicamenteuses que votre vétérinaire saura vous conseiller.

Les troubles cardiaques

Les troubles cardiaques

L’essoufflement du cœur est sans doute l’un des plus gros symptômes de vieillissement cardiaque.

 

Le chien peine à jouer longtemps, sa respiration s’accélère, il peut également tousser ou éternuer. D’abord occasionnellement, puis de plus en plus souvent. Un traitement est possible ; demandez conseil à votre vétérinaire.

Le stress et la dépression

Le stress et la dépression

Il arrive que l’anxiété créée par ces modifications internes perturbe le sommeil du chien : il dort bien moins et se réveille plus souvent. La fatigue cumulée au stress peut à terme être responsable d'une dépression du chien.

 

Il existe également une dépression d'involution : il s'agit d'un trouble neurologique touchant particulièrement les vieux chiens. Ceux qui en souffrent deviennent peu à peu confus et désorienté. Ils oublient ce qu'ils avaient appris, et peuvent même devenir agressifs envers leur entourage.

Comment aider son chien à bien vieillir

Comment aider son chien à bien vieillir

Tous ces changements et détériorations sont dus au fait qu'avec l'âge, les cellules ne se renouvellent plus, ou moins bien, les organes accusent une certaine usure, les conduits sanguins sont encrassés ou ont perdu de leur élasticité. Ainsi, rhumatismes, hypertension artérielle ou encore insuffisance cardiaque du chien peuvent apparaître, et le rendre moins vif et performant.

 

La première chose à faire pour aider son chien vieillissant est de prendre conscience de son âge et de ses difficultés. En effet, nombreux sont les maîtres qui n’acceptent pas l’idée que leur animal vieillisse. Or cette acceptation est importante, car c'est en l'observant et en interprétant bien ses comportements qu'il est possible d’aménager son quotidien.

 

Ainsi, si votre chien est âgé, essayez de respecter ces quelques règles :

  • Portez votre compagnon s’il montre des difficultés à monter les escaliers. Pour les chiens de grande race, il existe des systèmes de harnais dotés d'une anse. Même chose pour monter ou descendre du véhicule lors d'un trajet en voiture avec son chien.

  • Assurez-vous qu'il a une place au calme et au chaud dans la maison, sans pour autant être à l’écart ;

  • Ne le réprimandez pas s’il s’est oublié sur le tapis de la salle à manger ;

  • Réaménagez les sorties quotidiennes, en privilégiant par exemple des promenades moins longues et sur terrain plat. Il est impératif de continuer à faire des faire des promenades avec son chien, de même que des jeux et des activités qui le motivent, tout en prenant bien en compte les limites de ses capacités. C'est le meilleur moyen de lui éviter le surpoids et la dépression liés à la diminution de ses aptitudes ;

  • Donnez-lui une alimentation pour chien âgé, adaptée à sa condition et à son activité, qui pourrait pallier d'éventuelles carences ;

 

  • S’il a des difficultés à dormir la nuit, proposez-lui de dormir près de vous dans un panier pour chien près de votre lit. La présence rassurante aide souvent l'animal à trouver un sommeil plus calme ;

  • Les départs en week-end, vacances, déménagements sont très perturbants pour votre vieux compagnon. Épargnez-lui ces changements autant que possible ;

 

 

Par ailleurs, si vous choisissez ce moment pour accueillir un nouvel animal dans le foyer, mieux vaut éviter les chiens très vigoureux, qui pourraient épuiser votre vieux compagnon. Mesurez bien également les capacités de ce dernier à vivre les bouleversements qu’engendre l’arrivée d’un chiot à la maison.

 

En cas de doute, faire appel à un vétérinaire ou un comportementaliste canin peut être utile, car ils peuvent aider à bien interpréter les changements de comportement de l'animal et permettre d’organiser votre quotidien dans son intérêt.

Le mot de la fin

Comme vous, votre chien vieillit et subit lui aussi les différentes dégénérescences de son corps. Selon son caractère, son entourage, et le degré des maladies, il peut même changer complètement de comportement.

 

Ainsi, certains chiens deviennent destructeurs et/ou agressifs, d’autres dépressifs, d’autres encore réagissent de façon aléatoire et imprévisible selon les circonstances. L’important, c’est de rester auprès de lui et de lui donner la possibilité de vivre au mieux sa vie de senior.

Dernière modification : 09/21/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet