Chien sportif : 20 races de chiens sportifs

Un Jack Russell et un Golden Retriever courent dans la neige

Que ce soit pour du sport en amateur ou en professionnel, ou pour avoir un compagnon lors de ses sorties, les avantages d'avoir un chien sportif sont nombreux. Il s'agit en effet d'un compagnon toujours prêt à jouer et à partir à l'aventure.


Toutefois, il va de soi qu'un tel chien ne convient pas à tous les maîtres, ni d'ailleurs à tous les logements. Il a en effet non seulement un grand besoin d'espace, mais aussi d'exercice. Il faut donc être en mesure de lui consacrer suffisamment de temps et d'énergie pour tenir la distance quand on lui propose des activités physiques.


Voici une liste non exhaustive de 20 races de chiens infatigables et qui adorent se dépenser : 5 sont de petite taille, 10 sont de taille moyenne, et enfin 5 sont grandes voire très grandes.

5 petits chiens sportifs

Même si l'on imagine plutôt les chiens sportifs comme étant assez grands, c'est en réalité loin d'être toujours le cas. En effet, on trouve aussi des tout petits chiens qui ne manquent pas d'énergie et sont toujours partants pour diverses activités physiques : marcher, courir, nager, jouer, faire du sport...

 

Voici ainsi une liste non exhaustive de 5 petites races de chiens connues pour être sportives.

Le Yorkshire

Un Yorkshire en train de courir sur la plage

Faisant partie des plus petits chiens au monde, le Yorkshire est aussi l'un des plus populaires. Il se reconnaît bien évidemment à son gabarit minuscule, mais aussi à son pelage à la fois long et plutôt hirsute, qui lui donne un côté un peu sauvage. Il est d'une couleur fauve sur la majeure partie du corps, et gris plus ou moins foncé sur le dos et la queue.

 

Le Yorkshire possède de toutes petites pattes, mais cela ne l'empêche pas d'être un chien sportif et d'apprécier les activités physiques, comme la plupart des autres terriers. Il est d'ailleurs plutôt endurant, contrairement à ce que son minuscule gabarit pourrait laisser penser. Parmi les activités qu'il préfère, figurent notamment la marche rapide, la course, la baignade, ou encore divers sports canins comme l'agility. L'idéal est qu'il puisse se dépenser au moins une heure par jour.

L'Épagneul Papillon

Deux chiens Papillon courent dans un jardin

Aisément reconnaissable à ses larges oreilles triangulaires, l'Épagneul Nain Continental Papillon (aussi appelé Papillon tout simplement) est un petit chien apprécié notamment pour son élégance naturelle. Son pelage long et fin forme une sorte de collerette autour du cou et des franges au  niveau des oreilles. Il est majoritairement blanc, avec des zones de couleur réparties sur le corps et sur la tête.

 

S'il a l'air tout sage et tout mignon, le Papillon est en fait une véritable boule d'énergie, avec un besoin d'exercice plus élevé que celui de ses congénères de petite taille. De manière générale, il est conseillé de lui faire faire au moins 45 minutes d'activité physique par jour (marche rapide, course, jeux divers...), mais il peut en réalité en faire bien davantage. Il est même capable d'accompagner son maître pour un footing.

Le Corgi Pembroke

Un Corgi Pembroke heureux court dans la neige

Petit mais plutôt costaud, le Welsh Corgi Pembroke a un look reconnaissable entre mille : des pattes très courtes, un corps épais et tout en longueur, de larges oreilles arrondies sur le sommet de sa tête, et une queue très courte voire absente. Son pelage forme une élégante collerette autour de son cou ; il est généralement bicolore ou tricolore.

 

Sa petite taille et son côté un peu « bouboule » peuvent faire douter du caractère sportif du Corgi Pembroke. C’est pourtant mal le connaître : loin d’être un chien de salon, il est rapide et endurant, et a de l'énergie à revendre. Ainsi, il est recommandé de lui faire faire autour de 45 minutes d'exercice chaque jour. Par ailleurs, il fait un très bon candidat pour toutes sortes de sports canins : l'agility bien sûr, dans laquelle il excelle, mais aussi le cani-run, le rallye d'obéissance...

Le Jack Russell

Un Jack Russell se baigne dans la mer

Encore un petit chien très populaire ! Le Jack Russell dispose d'un corps compact et bien musclé, notamment pour ce qui est des pattes avant, du cou et du poitrail. Par contre, sa tête est plutôt petite par rapport au reste du corps. Son pelage court peut prendre différentes textures : lisse, dure, ou un mélange des deux. Dans tous les cas, il doit être essentiellement blanc, avec des taches de couleurs pouvant être d'une teinte fauve, noire et/ou feu.

 

Le Jack Russell a beau être tout petit, il a en fait toute l’énergie d'un grand. Pour cette raison, l'idéal est de lui faire faire environ deux heures d'activité physique par jour : il peut s'agir de chasse, de flyball, de cavage... S'il ne reçoit pas sa dose quotidienne de sorties et d'exercice, il risque d'être difficile à canaliser, voire de se montrer bruyant et/ou destructeur. Il peut par exemple s'en prendre à divers objets ou meubles du domicile, ou creuser des trous dans le jardin.

Le Basenji

Un Basenji bondit dans l'herbe sèche

Le Basenji est un chien à l'apparence atypique : il possède en effet de larges oreilles dressées sur sa tête, des plis sur le sommet du crâne, un pelage ras, et enfin une queue en tire-bouchon. Il est plutôt petit, mais ses longues jambes fines le font paraître plus grand qu'il ne l'est réellement. Il peut prendre toutes sortes de robes différentes, mais ce sont les robes bicolores et tricolores qui sont les plus populaires et répandues.

 

Le Basenji est à l'origine un grand chasseur, capable de débusquer et de poursuivre un grand nombre de petits animaux. Il est d'ailleurs aujourd'hui encore utilisé à cette fin dans divers endroits du monde. Il n'est donc pas surprenant qu'il soit particulièrement sportif. Il a en effet besoin d'environ une heure et demie d'activité physique par jour : il peut s'agir de longues promenades, joggings, cani-VTT... ou encore toutes sortes de jeux, comme le frisbee.

10 chiens sportifs de taille moyenne

S'il en existe des petits, la majorité des chiens sportifs sont en fait plutôt de taille moyenne. Il s'agit en effet du meilleur compromis entre vitesse et endurance, entre poids et agilité.

 

Voici donc ci-dessous une liste non exhaustive de 10 races de chiens moyens et connus pour être de grands athlètes.

Le Dalmatien

Un Dalmatien bondit dans un jardin

Avec son pelage blanc tacheté de noir ou de brun, le Dalmatien n'a vraiment plus besoin d'être présenté. Il est assez haut sur pattes, mais même s'il n'est pas bien gros, il est loin d'être aussi fin et mince qu'un lévrier : son corps est en fait puissant et bien proportionné, avec une poitrine profonde. Du reste, sa silhouette est mise en valeur par son poil ras.

 

On le dit parfois hyperactif, et c’est vrai que le Dalmatien est un véritable sportif, semblant doté d'une énergie inépuisable. Il fait d'ailleurs partie des chiens qui courent le plus vite ! Dans l'idéal, il lui faut en moyenne entre une et trois heures d'exercice chaque jour, qu'il s'agisse de promenades, de course, de jeux divers, de sports canins comme l'agility... S'il n'a pas suffisamment l'occasion de se dépenser, il a toutes les chances de développer des problèmes de comportement : destructions, aboiements, agressivité, fugues à répétition...

Le Boxer

Un Boxer avec un frisbee dans la gueule marche dans la mer

Appartenant à la famille des molosses, le Boxer en impose : non pas tant par sa taille, qui reste dans la moyenne, mais plutôt par son corps très musclé. Il est en outre doté d'une mâchoire large et forte, qui lui donne l'air de sourire souvent - une particularité que l'on retrouve chez beaucoup de chiens de la même famille. Son pelage ras met en valeur sa silhouette athlétique ; il peut être fauve ou bringé (c'est-à-dire rayé), avec dans tous les cas un masque noir sur le visage.

 

S'il est aujourd'hui essentiellement apprécié comme simple compagnon de vie en raison de son caractère joyeux et agréable, le Boxer est en fait à l'origine un chien de combat. Il n'est donc pas surprenant qu'il soit resté très sportif, même de nos jours. Dans l'idéal, il lui faut au moins une heure et demie d'activité physique par jour, qu'il s'agisse de longues promenades, de jeux divers, de sports canins comme le cani-cross... L'avantage est qu'il n'est pas difficile et apprécie un grand nombre d'exercices, pourvu qu'il les fasse en compagnie des siens.

Le Husky de Sibérie

Un Husky court dans la neige

Avec son museau allongé et ses oreilles droites, le Husky de Sibérie ressemble à un loup des montagnes. Son pelage très dense constitue une formidable protection contre le froid, la neige et plus généralement les intempéries. La robe la plus emblématique est un panaché de noir, gris et blanc, mais elle peut en réalité arborer un grand nombre d'autres couleurs.

 

Le Husky a été sélectionné pour son physique à la fois puissant et endurant, afin d'être en capacité de tracter de lourdes charges sur de longues distances. Il n'est donc pas surprenant qu'il soit aujourd'hui encore le chien de traîneau par excellence, et qu'il s'illustre dans les activités de plein air, en particulier les sports de traîneau. Il apprécie également les sports canins plus classiques, comme l'agility ou le canirun. L'essentiel est qu'il puisse faire suffisamment d'exercice : dans l'idéal, il lui faut au moins une heure d'activité physique par jour.

Le Berger Australien

Un Berger Australien bleu merle saute sur un frisbee dans l'herbe

Ressemblant beaucoup au Border Collie, avec lequel il est souvent confondu, le Berger Australien est un chien alliant grâce et agilité. Il est doté d'une silhouette harmonieuse et bien proportionnée, qui n'est ni compacte, ni exagérément musclée ou mince. Sa fourrure dense forme une belle crinière autour du cou, en particulier chez le mâle : cela renforce son élégance naturelle. Elle est généralement bicolore ou tricolore, mais est très populaire également lorsqu'elle est merle - c'est-à-dire avec de larges plages décolorées sur le corps.

 

Comme la plupart des autres chiens de berger, le Berger Australien est connu pour être à la fois un grand joueur et un travailleur hors pair. Son endurance ainsi que sa vivacité d’esprit en font un sportif très apprécié, à qui il faut par conséquent offrir suffisamment d'occasions de se dépenser. De fait, il lui faut en moyenne au moins deux heures d'activité par jour pour être bien dans sa tête et dans ses pattes. Heureusement, il n'est pas bien difficile à contenter : il apprécie les jeux, les promenades, les sports canins (le cani-VTT, le flyball...), les baignades, etc.

Le Labrador

Un Labrador marron bondit dans la mer

Probablement la race la plus populaire à travers le monde, le Labrador est un chien de taille moyenne, au corps puissant mais bien proportionné. Il possède plusieurs particularités, qui font de lui un excellent nageur : des pattes musclées, des pieds palmés, une queue large qui fait office de gouvernail, un pelage imperméable... Ce dernier est court, mais dense ; il ne peut prendre que trois couleurs différentes, à savoir le blanc, le marron ou le noir (sa teinte d'origine).

 

S'il est autant apprécié des familles, c'est en raison essentiellement de son caractère calme et agréable, ainsi que de sa grande docilité. Il ne faut pourtant pas oublier qu'il s'agissait à l'époque d'un chien de chasse : même s'il n'est plus beaucoup utilisé à cette fin de nos jours, il est resté un grand amateur de sports et d'activités physiques en général. Son péché mignon est la baignade, mais il se complet dans toutes sortes d'exercices : promenades, jeux, jogging... Il fait donc un parfait compagnon pour un maître sportif, capable de lui faire faire au moins une heure d'activité par jour.

Le Malinois

Un Malinois en train de sauter au dessus d'un obstacle

Le Malinois est la plus populaire et répandue des variétés du Berger Belge. Très semblable physiquement au Berger Allemand, il s'en distingue par un corps plus haut mais plus fin, ainsi qu'un pelage court et près du corps. Sa robe est fauve charbonnée, avec un masque noir sur le visage ainsi qu'éventuellement quelques petites taches blanches.

 

Le Malinois était à l'origine un berger, et c'est sans doute ce qui explique qu'il est très sportif. Il possède en effet un grand besoin de se dépenser, et fait donc la joie d’un maître actif et toujours partant pour des activités physiques. Tout ou presque lui convient : faire une randonnée, courir, nager, jouer, faire du sport... Il est même connu pour être capable de réaliser des sauts impressionnants : d'ailleurs, c'est un Malinois qui détient à ce jour le record du monde de saut en longueur pour un chien, avec un bond de 9,5 mètres - soit environ un mètre de plus que le même record pour un humain.

L'Epagneul Breton

Un Épagneul Breton noir et blanc en train de courir dehors

Plus grand que la plupart des autres épagneuls, mais également plus petit que les autres chiens d'arrêt, l’Épagneul Breton est doté d'un corps de taille moyenne et plutôt haut sur pattes. Son pelage est à la fois fin et mi-long ; sa robe la plus répandue est le fauve sur fond blanc, mais on trouve aussi d'autres teintes - notamment tricolores.

 

Comme la plupart des autres chiens ayant longtemps été utilisés pour la chasse, l’Épagneul Breton est connu pour être un grand amateur d'activités physiques en général. C'est même un besoin pour lui : il doit avoir suffisamment d'occasions de se dépenser chaque jour, sans quoi il risque de ne pas se sentir bien, voire de développer des problèmes de comportement. Ainsi, les spécialistes estiment qu'il a besoin d'au moins deux heures de sport par jour : il peut s'agir de faire une longue promenade, jouer, se baigner, accompagner son maître lors d'un jogging ou d'une sortie en vélo...

Le Beagle

Un Beagle bondit dans un parc pour attraper une balle au vol

Le Beagle est une race de taille moyenne dotée d'un corps plutôt compact et robuste, sans pour autant être lourd ou massif. Il se reconnaît notamment à ses longues oreilles pendantes, son pelage court et sa robe généralement tricolore - même si elle peut aussi être bicolore. Ses pattes sont solides et musclées.

 

Sans grande surprise, le Beagle adore passer du temps en extérieur, et a besoin de faire beaucoup de sport et d'exercice : dans l'idéal, il lui faut au moins une heure et demie d'activité par jour pour se défouler suffisamment. Naturellement, comme il a longtemps été - et est d'ailleurs encore - utilisé pour la chasse, il affectionne particulièrement la course et le rapport d'objets. Il est toutefois généralement partant pour un grand nombre d'activités différentes - y compris des jeux avec d'autres chiens, car il est habitué à vivre en meute.

Le Border Collie

Un Border Collie merle court avec un frisbee dans la gueule

Probablement l'un des chiens de berger les plus célèbres au monde, le Border Collie est une race bien proportionnée, à la fois athlétique et agile. Sa fourrure mi-longue forme une crinière autour du cou ainsi qu'un élégant plumeau au niveau de la queue. La robe la plus connue est le bicolore noir et blanc, mais il en existe en fait bien d'autres : merle, tricolore, unie, etc.

 

De part son passé de berger, le Border Collie allie à la fois vitesse et endurance, puissance et agilité. Ainsi, il adore courir, et peut facilement accompagner une personne sportive lors d'une sortie par exemple en vélo ou en trottinette. En plus de cela, il fait un excellent nageur, et s'avère aussi un joueur infatigable : tout lui plaît, qu'il s'agisse de frisbee, rapport d'objets, course-poursuite... Enfin, comme il fait partie des chiens les plus intelligents qui soient, il est parfaitement possible de lui faire faire toutes sortes de sports canins, alliant exploit physique et vivacité d'esprit.

Le Golden Retriever

Un Golden Retriever avec un harnais court dans un champ

Très similaire au Labrador, et appartenant d'ailleurs à la même famille que lui, le Golden Retriever s'en distingue notamment par un pelage nettement plus long et dense, ainsi que par sa robe immanquablement blanche. Il est également un tout petit peu plus grand et moins lourd. En dehors de cela, les deux races sont très similaires.

 

C'est valable d'ailleurs aussi pour ce qui est de son caractère : le Golden Retriever est lui aussi un grand sportif, en raison notamment de son long passé de chasseur. Il apprécie particulièrement la nature et les grands espaces ; il est tout de même capable de vivre en ville, à condition de faire au moins une heure d'exercice par jour, qu'il s'agisse de promenade, de jeux comme le rapport de balle ou de frisbee, de sports canins comme l'agility... Il fait par ailleurs un très bon choix si l'on est à la recherche par exemple d'un compagnon de randonnée, de jogging ou de sortie en vélo.

5 grands chiens sportifs

Naturellement, certains chiens de grande taille sont également connus pour être particulièrement sportifs. Ce sont bien souvent des races qui conservent une silhouette relativement fine et élancée malgré leur gabarit, car les plus lourdes ont naturellement moins de facilité à faire de l'exercice, toutes choses égales par ailleurs.

 

Voici donc ci-dessous une liste non exhaustive de 5 races de grands chiens sportifs.

Le Lévrier Afghan

Un Lévrier Afghan court dans un jardin

Le Lévrier Afghan est l'un des plus grands lévriers - et même l'un des plus grands chiens qui soient. Comme les autres races de la même famille, il se démarque par un corps très fin et haut sur pattes, ainsi que par un museau très allongé. Par contre, il est doté d'un pelage épais et long, qui le fait paraître plus imposant qu'il ne l'est réellement. Il peut prendre toutes sortes de couleurs différentes : noir, gris, beige, blanc...

 

Comme les autres lévriers, il était à l'origine essentiellement utilisé pour la chasse : il n'est donc pas surprenant qu'il soit très sportif et ait un grand besoin d'activité physique. Son sport favori : la course, bien entendu ! Rien ne lui fait plus plaisir que d'accompagner son maître lors de ses footings, sorties vélo ou trottinette... Cela dit, il apprécie aussi d'autres activités physiques : les randonnées, les jeux divers, les sports canins... L'essentiel est qu'il ait l'occasion de faire au moins deux heures d'exercice par jour.

Le Dobermann

Un Dobermann qui court dans l'herbe avec une balle dans sa gueule

Le Dobermann est un chien vraiment grand, à la fois élégant et athlétique. Il se reconnaît notamment à son museau allongé, ses petits oreilles triangulaires normalement dressées sur sa tête, et son pelage ras couleur noir et feu. Pendant longtemps, sa queue était coupée très court ; cette pratique a toutefois été interdite dans beaucoup de pays, et il a donc désormais une queue plutôt longue.

 

Bien qu'il fasse partie des chiens qui font le plus peur, le Dobermann est en fait gentil, pacifique et même docile. Par contre, il est très énergique et a besoin de faire beaucoup d'exercice au quotidien : au moins deux heures chaque jour en moyenne. Courir est probablement l'activité physique qu'il préfère : il fait ainsi un très bon choix pour un maître à la recherche de compagnie pour ses sorties sportives (randonnée, jogging, vélo...).

Le Berger Allemand

Un Berger Allemand qui court au bord de l'eau

Musclé et imposant, le Berger Allemand n'a plus vraiment besoin d'être présenté. Il ressemble beaucoup au Malinois : par contre, il est un peu plus massif que lui, et son pelage est nettement plus long et dense. Sa robe est généralement fauve avec un masque noir sur le visage et un manteau noir sur le dos ; elle peut toutefois aussi être grise, même si c'est rare.

 

Le Berger Allemand est l'un des chiens de travail les plus populaires, et ce n'est pas sans raison. En effet, en plus de son impressionnante docilité, c'est un grand sportif qui ne craint pas l'effort, bien au contraire. Dans l'idéal, il convient de lui faire faire au moins deux heures d'exercice par jour : il peut s'agir de promenades, de sorties plus sportives comme du canicross ou du cani-VTT, de baignades, de jeux... et même de sports canins.

Le Chien de Rhodésie à crête dorsale

Un Rhodesian Ridgeback courant derrière une balle sur la plage

Race originaire du Zimbabwe, le Chien de Rhodésie (ou Rhodesian Ridgeback) possède un corps puissant et musclé, qui pour autant ne paraît ni lourd ni pataud. Son pelage très court est couleur froment, c'est-à-dire fauve. Toutefois, sa principale particularité est la fine crête qui pousse sur le sommet de son dos, et qui lui a d'ailleurs valu son nom en anglais (« ridge » et « back » signifiant respectivement « crête » et « dos »).

 

Élevé au départ pour la chasse au lion en raison de sa force et sa rapidité, le Rhodesian Ridgeback est aujourd'hui encore un véritable athlète. Il a d'ailleurs besoin d'au moins une heure d'exercice au quotidien pour être bien dans sa tête et dans ses pattes. Toutes sortes d'activités lui plaisent : courir, jouer, creuser des trous, réaliser des tours...

Le Braque de Weimar

Deux Braques de Weimar jouent avec un gros bâton dans un parc

Encore un chien de chasse ! Le Braque de Weimar en impose, en raison de sa grande taille : entre 60 et 70 cm au garrot à l'âge adulte. Par contre, son corps est bien proportionné : il n'est ni mince, ni lourd. Son pelage ras met en valeur sa musculature particulièrement développée. Il est forcément gris, du bout du museau à la pointe de la queue.

 

Comme la plupart des races ayant été conçues pour la chasse, le Braque de Weimar fait partie des chiens les plus sportifs. Il est à la fois rapide et endurant, ce qui lui permet de pratiquer toutes sortes d'activités : jouer, courir, nager, pratiquer divers sports canins comme l'agility... Par ailleurs, il est doté d'un flair exceptionnel : il est donc toujours partant pour tout ce qui lui permet de mettre son odorat à contribution, comme les jeux de piste ou le cavage. Cela permet de lui proposer un grand nombre d'activités différentes, sachant qu'il a besoin d'au moins une heure d'exercice par jour.

Conclusion

Si les chiens connus pour apprécier faire beaucoup d''exercice sont nombreux et divers, la majorité d'entre eux sont en réalité des races ayant longtemps été utilisées pour la chasse et/ou la protection de troupeaux - même si ce n'est plus forcément le rôle qu'ils remplissent de nos jours. En plus d'apprécier le grand air, ils ont ainsi besoin de se dépenser longuement au quotidien, sous peine de rapidement devenir malheureux ou de développer des troubles comportementaux. Heureusement, ils ne sont pas bien difficiles, et affectionnent un large panel d'activités physiques différentes.

 

Il convient toutefois de noter qu'une bonne partie d'entre eux comme le Labrador sont dans le même temps des chiens très calmes. En effet, s'ils se dépensent suffisamment chaque jour, ils se montrent plutôt paisibles et tranquilles. De fait, « sportif » n'est pas synonyme de « turbulent » ou d'« agité ». Ce sont ainsi de bons choix si l'on souhaite avoir un compagnon avec qui partager moult activités sans pour autant apprécier d'avoir du remue-ménage à la maison !

Dernière modification : 15/01/2024.