20 races de chien d'appartement

Une femme et son chien assis sur le canapé du salon

Adopter un chien semble souvent difficile quand on ne dispose pas d'un jardin. En effet, même si le meilleur ami de l'Homme est un animal domestique, il ne s'accommode pas forcément bien de telles conditions de vie. De fait, le risque est réel qu'il soit malheureux et développe divers problèmes de comportement s'il passe le plus clair de son temps cantonné entre quatre murs.


Néanmoins, toutes les races ne se valent pas en la matière. Certaines sont beaucoup plus casanières et ont nettement moins besoin d'exercice que d'autres, ce qui les rend compatibles avec une existence en appartement. D'ailleurs, contrairement à ce que l'on pourrait croire de prime abord, même certains chiens au gabarit assez imposant sont dans ce cas.


Voici donc un passage en revue de 20 races de chien d'intérieur : 10 de petite taille, 5 de taille moyenne, et 5 grandes voire très grandes.

Les particularités des chiens d'appartement

Une femme fait un câlin à son Westie dans son salon

Comme chacun sait, le chien descend du loup. Il est certes domestiqué depuis plusieurs milliers (voire dizaines de milliers) d'années, mais il s'agissait à l'origine d'un animal sauvage, habitué à évoluer dans de grands espaces naturels.

 

À force de côtoyer l'être humain, il a peu à peu évolué pour être capable de s'accommoder d'un mode de vie plus sédentaire. C'est ainsi que désormais, la plupart des races sont capables de vivre en appartement, à condition toutefois d'avoir chaque jour suffisamment d'occasions de se dépenser. De fait, celles qui ne supportent pas du tout une vie en intérieur (même avec beaucoup de promenades et de sorties) ne sont qu'une petite minorité.

 

Néanmoins, toutes les races compatibles avec la vie en appartement ne le sont pas dans les mêmes proportions. Certaines peuvent s'en accommoder faute de mieux, mais une telle existence est loin d'être idéale pour elles. Pour d'autres au contraire, c'est le mode de vie qui leur convient le mieux, et leur place n'est pas du tout au dehors.

 

Les chiens qui ont le plus leur place en intérieur sont généralement proches de leurs maîtres : passer beaucoup de temps loin de ces derniers (par exemple dans un jardin) ne leur convient donc pas. En plus de cela, ils sont souvent calmes et peu bruyants : autant de traits de caractère utiles pour vivre dans un espace confiné. Enfin, ils ont globalement un besoin modéré en exercice : quelques sorties par jour leur suffisent généralement pour être heureux et épanouis, contrairement à certains de leurs semblables qui ont besoin de se défouler quotidiennement au moins une - voire plusieurs - heure(s).

 

Par contre, contrairement à ce que l'on pense souvent, les plus petites races de chiens ne sont pas forcément les plus adaptées à une vie en appartement, même s'il est vrai que globalement elles le sont plus souvent que les grandes. En effet, elles prennent certes moins de place, mais sont souvent moins calmes ; certaines comme le Yorkshire sont même particulièrement actives et bruyantes. À l'inverse, certains très gros chiens comme le Dogue Allemand n'ont pas besoin de beaucoup d'exercice et ont parfaitement leur place en intérieur - sous réserve toutefois que le logement soit suffisamment vaste pour les accueillir dans de bonnes conditions.

10 petits chiens d'appartement

Comme ils prennent peu de place, les chiens de petite taille sont souvent bien plus aptes à une vie en appartement que leurs congénères plus grands. Toutefois, ce n'est pas le cas de tous : en particulier, certains sont trop énergiques et/ou trop bruyants pour faire de bons compagnons d'intérieur.

 

Voici une liste - non exhaustive - de dix petits chiens qui peuvent parfaitement vivre en appartement.

Le Loulou de Poméranie

Un adorable Loulou de Poméranie orange allongé sur le sol

Un pelage très fourni, des petites oreilles repliées, une queue enroulée sur elle-même et une bouille adorable : appartenant à la famille des spitz, le Loulou de Poméranie est facile à reconnaître et laisse rarement indifférent. C'est d'autant plus vrai que cette ravissante boule de poils haute comme trois pommes fait partie des chiens qui ressemblent le plus à un renard, en particulier lorsqu'il est roux.

 

Il est souvent considéré comme un compagnon idéal en appartement, et ce n'est pas sans raison : il est très proche de sa famille et aime beaucoup passer du temps à ses côtés. Pour peu qu'il reçoive toute l'attention dont il a besoin pour être heureux et épanoui, son grand sourire et ses yeux malicieux ont toutes les chances de combler ses proches.

L'Affenpinscher

Un Affenpinscher allongé sur un canapé

L'Affenpinscher possède un pelage entièrement noir et bien fourni, qui a une texture dure et une apparence totalement hirsute. Sa tête quant à elle est ronde et légèrement bombée, se terminant par un museau court. L'ensemble plaît autant qu'il déplaît, mais en tout cas ne manque pas d'originalité. De fait, l'apparence de ce chien fait penser à celle d'un petit singe - son nom signifie d'ailleurs « terrier singe » en Allemagne, son pays d'origine.

 

Compte tenu de son petit gabarit et de son besoin d'exercice modéré, l'Affenpinscher est un bon candidat pour une vie en appartement. Il n'est pas contre le fait de profiter d'un jardin, mais il s'en passe facilement s'il reçoit suffisamment d'amour au quotidien. D'ailleurs, il aime beaucoup être au centre de l'attention : rien ne lui plaît plus que de faire le pitre et d'amuser la galerie avec ses mimiques et ses pirouettes. En outre, il s'entend très bien avec les enfants.

Le Cavalier King Charles

Un Cavalier King Charles est allongé sur la moquette

Facilement reconnaissable grâce notamment à ses longues oreilles aux poils bouclés ainsi qu'à sa robe généralement bicolore ou tricolore, le Cavalier King Charles n'est pas bien grand. Il conserve tout de même une silhouette gracieuse et bien proportionnée : il n'est ni trapu, ni ramassé sur lui-même. Son poil soyeux est plutôt long et arbore de légères ondulations.

 

Facile à éduquer et de taille compatible avec un logement relativement étroit, le Cavalier King Charles est notamment très apprécié par les familles et les personnes âgées. Peu demandeur de longues promenades, il sait s’épanouir dans un cadre urbain, et même en appartement. De fait, ce dont il a le plus besoin pour être heureux n'est pas de l'espace, mais qu'on lui accorde beaucoup d’attention et d’amour.

L’Épagneul Japonais

Un Epagneul Japonais allongé sur un sol en bois

Encore peu connu, l’Épagneul Japonais est pourtant un petit chien très mignon, doté d'une silhouette élégante. Son museau est court sans pour autant être retroussé, tandis que ses oreilles triangulaires sont généralement portées repliées sur elles-mêmes. Quant à son pelage, il est long, soyeux et de couleur blanche mais parsemé de taches noires ou marron.

 

L’Épagneul Japonais a de quoi séduire les citadins, même ceux qui vivent en appartement. Il faut dire qu'il est idéal comme chien d'intérieur : son petit gabarit implique qu'il ne prend pas beaucoup de place (d'ailleurs, il rentre facilement dans un sac à main), son besoin d'exercice est modéré, et son caractère très tranquille ainsi que sa discrétion impliquent qu'il ne risque pas d'être trop envahissant ou de déranger les voisins. Si l'on ajoute à cela le fait qu'il est affectueux, intelligent et loyal envers les siens, on comprend aisément que ce chien gagnerait à être plus connu.

Le Bichon Maltais

Un Bichon Maltais est allongé sur une table en bois

Véritable modèle de grâce et d'élégance, le Bichon Maltais est un chien minuscule mais d'une grande noblesse, en raison notamment de son long pelage soyeux et de sa robe immaculée. En outre, même s'il ne fait pas partie de la famille des spitz, il possède comme eux une jolie queue portée haute voire recourbée sur elle-même.

 

Plébiscité notamment par les familles et les seniors, le Bichon Maltais est un excellent chien de ville - et même d’appartement. En effet, sa petite taille et son caractère plutôt sédentaire font qu'il a toute sa place dans un tel environnement. Au contraire, il risquerait de se sentir seul et même d'avoir froid (son pelage n'est pas bien épais) si on le cantonnait de nombreuses heures dans un jardin. Le confort d'un intérieur douillet et des moments privilégiés avec son maître sont ce qui a le plus de chances de le rendre heureux.

Le Caniche

Un Caniche brun heureux debout dans le salon

Mondialement connu et apprécié, le Caniche n'a plus vraiment besoin d'être présenté. Il se reconnaît notamment à son pelage tout frisé, à ses oreilles qui tombent de chaque côté de sa tête, ainsi qu'à son regard vif et intelligent. Il est le plus souvent petit, mais se décline en fait en plusieurs variétés dont une - le Caniche Royal - est plutôt de taille moyenne.

 

Toutes sont aptes à vivre en intérieur, même si en la matière c'est la plus petite - le Caniche Toy - qui est la plus adaptée, car c'est elle qui a le plus faible besoin d'exercice. En tout état de cause, les variétés les plus grandes ont besoin de davantage d'espace pour être à leur aise : elles ne sont pas conseillées si on habite un logement particulièrement étroit.

 

Quelle que soit la variété, le Caniche est un grand habitué de la ville, et une véritable coqueluche des citadins partout dans le monde. Il faut dire qu'il a notamment l'avantage d'être facile à éduquer et d'être peu enclin à causer des dégâts - y compris quand il se retrouve seul à la maison.

Le Griffon Bruxellois

Un Griffon Bruxellois allongé sur le lit avec une peluche

Adorable petit chien à la silhouette atypique, le Griffon Bruxellois ne laisse pas indifférent. Son poil assez long et hirsute, son museau plat ainsi que son visage très expressif le font beaucoup ressembler à un petit singe. Cette impression est renforcée par sa robe oscillant entre le jaune et le roux, qui lui confère une allure sauvage.

 

Même si sa bouille - et notamment sa bouche tirant vers le bas - peut paraître triste voire antipathique, il ne faut pas s'y tromper : le Griffon Bruxellois est un compagnon joyeux, fidèle et affectueux. Il convient très bien à des personnes vivant en ville, et même en appartement : ce n'est pas tant d'espace et d'exercice qu'il a besoin que d'amour et d'attention. D'ailleurs, une de ses occupations préférées est d'amuser la galerie en faisant le pitre !

Le Shih Tzu

Un Shih Tzu allongé sur le sol

Petite boule de poils élégante et sympathique , le Shih Tzu a une silhouette bien proportionnée et harmonieuse. Son pelage est soyeux, très fourni, et forme une sorte de moustache et de barbe sur son visage. Il se distingue aussi par sa longueur : il peut facilement atteindre le sol si on le laisse pousser, et les poils sur le sommet du crâne gagnent à être attachés en arrière à l'aide d'une barrette ou d'un élastique (comme on le ferait pour des cheveux) pour éviter qu'ils ne gênent sa vision.

 

Le Shih Tzu est un parfait petit chien d'appartement, et est très apprécié notamment des seniors. Il faut dire qu'il n'a qu'un besoin d'exercice modéré, est plutôt sédentaire et adore se prélasser sur un coussin ou sur les genoux de son maître adoré : il préfère le confort et la chaleur du foyer à une vie dans un grand jardin. Si on ajoute à cela qu'il n'est pas spécialement bruyant, il coche assurément toutes les cases du chien d'intérieur idéal.

Le Carlin

Un Carlin allongé avec une peluche jaune

Avec sa silhouette compacte et trapue, le Carlin semble un peu plus imposant qu'il ne l'est réellement. Il s'agit en fait bel et bien d'un petit chien, qui pèse seulement 5 à 10 kg une fois adulte. Il se distingue par son masque noir sur le visage, en contraste avec le pelage gris qui recouvre le reste de son corps, ainsi que par sa queue en tire-bouchon.

 

Le Carlin est parfois présenté comme un « chien antidépresseur », et ce n'est pas pour rien : il s'agit d'un véritable clown sur pattes. Élevé depuis toujours comme simple animal de compagnie, il n'a que peu besoin d'exercice et est d'un naturel calme (en tout cas une fois adulte) et peu bruyant. Il a donc toute sa place en appartement : il apprécie certes d'avoir accès de temps à autre à un jardin si l'occasion lui en est offerte, mais préfère largement passer du temps sur le canapé en compagnie de son maître adoré. D'ailleurs, il a du mal à rester seul longtemps, et a besoin de beaucoup d'attention.

Le Bouledogue Français

Un Bouledogue Français noir couché sur le lit

Le Bouledogue Français se reconnaît facilement à son gabarit minuscule et à ses immenses oreilles dressées sur la tête. Comme les autres bouledogues, il a un nez très écrasé, ce qui lui confère une apparence juvénile et mignonne même à l'âge adulte. Son poil court et serré est généralement sombre, en particulier noir ou fauve.

 

S'il est très apprécié un peu partout dans le monde - y compris par les citadins -, ce n'est pas sans raison. En effet, sa petite taille est parfaitement adaptée à la vie en appartement, tandis que son caractère doux et loyal le rend d'agréable compagnie au quotidien. Il apprécie d'ailleurs tellement être à proximité des chiens qu'il a tendance à se montrer un peu pot de colle. Quoi qu'il en soit, il est important de prendre le temps de jouer souvent avec lui et de lui permettre de se dépenser, car il s'avère plus actif que ce que son petit gabarit pourrait laisser penser.

5 chiens moyens d'appartement

Il n'y a pas que les petits chiens qui peuvent faire de parfaits compagnons d'intérieur : c'est le cas aussi de certains chiens de taille moyenne qui se distinguent par leur calme et leur besoin d'exercice modéré. Certes, ils demandent un peu plus de place, mais se passer d'un jardin n'est pas un problème pour eux non plus.

 

Voici une rapide présentation de cinq chiens moyens qui peuvent vivre en appartement, même si la liste pourrait bien sûr être nettement plus longue.

Le Staffordshire Bull Terrier

Un Staffie allongé sur un canapé

Semblant plus imposant qu'il ne l'est réellement, le Staffordshire Bull Terrier est un chien de taille moyenne puissamment bâti et d'apparence dissuasive. Sa tête est assez large et surmontée de deux petites oreilles triangulaires en partie repliées sur elles-mêmes. Son museau est court sans pour autant être écrasé, tandis que sa mâchoire forte lui confère un air naturellement souriant qui contraste avec son apparence générale plutôt menaçante.

 

Même s'il apprécie d'avoir à sa disposition un jardin, le Staffordshire Bull Terrier est davantage un chien d'intérieur que d'extérieur. En effet, il a besoin de beaucoup de compagnie pour ne pas se sentir seul et triste : si on lui fait passer le plus clair de son temps dehors, il risque fort de devenir rapidement malheureux. Heureusement, il est suffisamment calme et peu aboyeur pour vivre en appartement, à condition d'avoir l'occasion de faire beaucoup d'exercice chaque jour.

Le Chien Nu du Mexique

Un Xoloitzcuintle allongé lors d'une séance photo

Avec son apparence hors du commun, le Chien Nu du Mexique (ou Xoloitzcuintle) ne fait pas l'unanimité. Il est le plus souvent dépourvu de poils, mais se décline en réalité en plusieurs variétés : ainsi, certains représentants de la race possèdent un pelage. Dans tous les cas, sa peau épaisse mais douce et lisse peut prendre différentes couleurs : grise, noire, fauve... Quant à son corps, il est musclé et bien proportionné.

 

Comme pour n'importe quel chien sans poil, les spécimens dépourvus de pelage craignent beaucoup le soleil et le froid. De fait, le Xoloitzcuintle a bien plus sa place en intérieur qu'en extérieur - d'autant qu'il se montre globalement calme et peu bruyant, et qu'il n'a pas besoin de beaucoup d'exercice. En effet, quelques promenades et séances de jeux tous les jours lui suffisent largement pour être bien dans ses pattes et dans sa tête.

Le Cirneco de l'Etna

Trois Cirnecos de l'Etna couchés sur un lit

Le Cirneco de l'Etna a assurément une drôle de tête ! Par contre, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas une race nue : il s'agit en fait d'un chien à poil très ras - tellement ras qu'on pourrait croire qu'il est absent. Sa fourrure couleur fauve épouse parfaitement son corps très musclé et athlétique. Quant à sa tête, elle est fine, allongée, et surmontée de deux larges oreilles triangulaires portées bien dressées sur le crâne.

 

Comme beaucoup de chiens doté d'un pelage très court voire ras, le Cirneco de l'Etna craint le froid et n'est donc pas fait pour passer le plus clair de son temps dehors. De toute façon, malgré son besoin d'exercice non négligeable, il préfère largement le confort d'un foyer et la compagnie des siens à une vie dans le jardin. Il a donc toute sa place en appartement, dès lors que ce dernier est suffisamment vaste pour l'accueillir dans de bonnes conditions.

L'Eurasien

Vue proche de deux chiens Eurasiers

L'Eurasier est un chien qui ressemble à un loup, et force est de reconnaître qu'il impressionne et séduit. Il appartient à la famille des spitz : comme ces derniers, il possède des oreilles triangulaires dressées sur sa tête, un museau plutôt allongé, un pelage dense formant une belle crinière autour du cou ainsi qu'une queue en tire-bouchon. Sa robe est généralement noire ou fauve.

 

Affectueux et très proche de sa famille, l'Eurasier est nettement moins sauvage que ce que son apparence de loup pourrait laisser penser. Il apprécie bien sûr d'avoir accès à un jardin (comme la plupart des chiens, d'ailleurs), mais cela ne l'empêche pas d'aimer avant tout passer du temps aux côtés de ses maîtres. Il fait donc un très bon chien d'appartement, d'autant qu'il est à la fois calme, discret et peu bruyant.

Le Bedlington Terrier

Un Bedlington Terrier allongé sur un tapis blanc

Un chien qui ressemble à un mouton, ça existe : le Bedlington Terrier en est la preuve vivante ! C'est surtout son pelage qui le rend aussi original : il est à la fois épais, bouclé et feutré, et forme une sorte de toupet sur la tête ainsi que des petits pompons à l'extrémité des oreilles. Il peut être jaune, marron ou bien grisâtre, mais c'est indubitablement ce dernier cas qui est le plus populaire et apprécié.

 

Le Bedlington Terrier est doux comme un agneau, en plus de lui ressembler physiquement. Très attaché à sa famille, il apprécie de passer du temps en sa compagnie. En plus de cela, il est globalement calme et aboie assez peu. Tout ceci en fait un bon choix de race de chien pour vivre en appartement. Toutefois, comme les autres terriers, il a un besoin d'exercice conséquent : s'il s'accommode bien d'une vie en intérieur, il ne convient pas à un maître sédentaire et peu actif.

5 grands chiens d'appartement

Même s'ils ne sont pas bien nombreux, on trouve tout de même des gros chiens qui s'adaptent très bien à une vie en intérieur, à condition bien sûr que le logement soit adapté à leur gabarit.

 

Voici une présentation de cinq grands chiens qui peuvent vivre en appartement, même si quelques autres pourraient également être ajoutés à la liste.

Le Greyhound

Vue proche d'un Greyhound blanc allongé sur un lit

En plus d'être athlétique et rapide, le Greyhound a une taille imposante, puisqu'il mesure entre 60 et 80 cm au garrot à l'âge adulte. En revanche, comme les autres races de lévrier, il n'est pas bien gros : au contraire, il possède une véritable taille de guêpe, soutenue par de longues pattes fines mais puissantes.

 

Contrairement à la plupart de ses semblables, il est plutôt paresseux, tout particulièrement en prenant de l’âge. Peu actif, il n'aime pas spécialement l'effort et l'exercice : il préfère largement faire la sieste aux côtés de sa famille, quelle que soit l'heure de la journée. Comme il a en outre l'avantage d'être calme et silencieux, il a tout à fait sa place en ville - et même en appartement -, malgré sa grande taille.

Le Dogue Allemand

Un Dogue Allemand arlequin allongé sur un coussin

Le chien le plus grand du monde est un Dogue Allemand, et ce n'est pas un hasard : les représentants de cette race sont de véritables géants sur pattes. Il faut dire que leur hauteur au garrot frôle généralement le mètre à l'âge adulte. En dehors de cela, ils ont l'apparence typique des dogues : un corps puissant sans être massif, une belle ossature, ainsi qu'une allure noble. Leur pelage court peut prendre différentes couleurs, mais les plus communes sont vraisemblablement le gris, le fauve ainsi que le bigarré noir et blanc.

 

Compte tenu de son tempérament calme et de son besoin d'exercice modéré, le Dogue Allemand n'a pas spécialement besoin d'un jardin pour être heureux. Il doit certes être sorti tous les jours pour se dégourdir les pattes et prendre l'air (comme d'ailleurs n'importe quel chien), mais cela ne va pas au-delà. Par conséquent, il s'adapte parfaitement à une vie en appartement, à condition que celui-ci soit suffisamment grand pour qu'il dispose de suffisamment d'espace et que la cohabitation soit harmonieuse.

Le Mastiff

Un Mastiff dort sur un sol en bois

Le Mastiff est un véritable colosse : non content d'être très grand, il est aussi particulièrement imposant, puisque son poids à l'âge adulte peut largement dépasser les 100 kg. C'est d'ailleurs un Mastiff qui détient le record du chien le plus lourd du monde. Pour autant, il ne faut pas croire que les représentants de cette race sont du genre grassouillets : sans être non plus athlétique, leur corps est puissant et bien charpenté. Leur impressionnante musculature est d'ailleurs mise en valeur par leur pelage court et couché sur le corps.

 

Le gabarit imposant du Mastiff a de quoi effrayer, mais il ne faut pas s'y tromper : c'est en réalité un gentil géant, calme, doux et très proche de sa famille. Certes, il a besoin d'un tant soit peu d'exercice pour être en bonne santé - comme d'ailleurs n'importe quel chien. Néanmoins, il s'avère globalement plutôt paresseux et préfère faire la sieste sur le tapis aux côtés des siens que de pratiquer toutes sortes d'activités sportives. C'est donc un grand chien qui peut vivre en appartement, à condition bien sûr que ce dernier soit suffisamment vaste pour qu'il y soit à son aise.

Le Chien du Pharaon

Deux Chiens du Pharaon sur un fond gris

Avec son corps très fin mais musclé et son pelage ras, le Chien du Pharaon n'est pas sans rappeler un lévrier ; d'ailleurs, on le surnomme couramment Lévrier du Pharaon. Toutefois, il appartient en fait à une autre famille : celle des chiens de type spitz et chiens primitifs. Ses grandes oreilles et son poil fauve font qu'il ressemble beaucoup au Cirneco de l'Etna, mais il est en fait nettement plus grand que ce dernier, puisqu'il mesure facilement 15 à 20 cm de plus au garrot à l'âge adulte.

 

En tout cas, lui aussi peut parfaitement vivre en intérieur, car il est globalement calme, propre et proche de sa famille. Par contre, il convient alors de lui apprendre assez jeune à ne pas aboyer à tort et à travers, au risque qu'il se montre assez bruyant. En outre, son besoin d'exercice n'est pas négligeable : il faut s'assurer d'être suffisamment disponible et en bonne forme pour jouer avec lui et lui permettre de se dépenser. Dès lors que c'est le cas, il est tout à fait apte à vivre en appartement - sous réserve que ce dernier soit de grande taille.

Le Bullmastiff

Un Bullmastiff dort couché sur le parquet

Comme son ancêtre le Mastiff, le Bullmastiff est un beau bébé. Il lui ressemble d'ailleurs beaucoup : même s'il est à la fois moins grand et moins lourd, il pèse tout de même entre 50 et 60 kg à l'âge adulte. Son pelage ras et peu dense est généralement fauve ou roux sur l'ensemble du corps, sauf au niveau du visage, où il est obligatoirement noir.

 

Ayant hérité du tempérament calme et du faible besoin d'exercice du Mastiff, le Bullmastiff est lui aussi un grand chien qui peut vivre en appartement - si tant est que ce dernier soit suffisamment vaste. De fait, ce dont il a surtout besoin pour être équilibré et heureux, c'est de la présence et de l'attention de ses maîtres. Il apprécie néanmoins de passer du temps dehors s'il a accès à un jardin, et son instinct protecteur ne manque alors pas de s'exprimer : il veille attentivement à ce qu'aucun intrus ne s'approche du domicile. Pour autant, il ne saurait être question de le faire passer le plus clair de son temps au dehors, à l'écart des siens : il aurait toutes les chances d'être malheureux.

Conclusion

Évoluant depuis des millénaires aux côtés de l'être humain, le chien s'est largement adapté au mode de vie de ce dernier. C'est ce qui explique qu'un grand nombre de races sont désormais parfaitement capables de passer l'immense majorité de leurs journées en intérieur, voire en appartement. Certes, pouvoir accéder de temps à autre à un jardin est idéal pour la plupart des chiens, mais cela n'a rien d'obligatoire pour avoir un compagnon heureux et épanoui.

 

Pour autant, il ne faudrait pas croire qu'un chien qui peut vivre en appartement est inactif par nature : ce n'est absolument pas le cas. Certes, il a généralement un besoin d'exercice plus faible que la plupart de ses congénères, mais il lui faut quand même un minimum de sorties et d'activités au quotidien pour être stimulé physiquement et mentalement. À défaut, il risque de développer rapidement des problèmes de comportement : aboiements intempestifs, destructions...

Dernière modification : 25/10/2023.

Discussions sur ce sujet

adopter un chien en appartement

Bonjour tout le monde, J'ai envie d'adopter un petit chien depuis quelques temps et à la fois je me questionne...

Mon chien confond l intérieur et l extérieur

Bonsoir, mon petit Gibson, cavalier king Charles de 4 mois ne fait jamais ses besoins à l extérieur. J ai beau l...

Mon chien fait pipi à l’intérieur

Bonjour à toutes et à tous, On a déménagé il y 3 semaines dans une maison un peu loin de la ville. Mon chie...

Quel chien choisir pour vivre en appartement ?

Bonsoir à toutes et à tous, Nous allons habiter bientôt dans un appartement, mon compagnon et moi aimerions...

Mon chien gratte le sol de mon appartement

Bonjour, J'ai un problème avec mon chien, un malinois qui a 5 ans. En fait, il gratte le sol de l'appartement...

Poser une question
Chatsdumonde.com

Vous aimez aussi les chats ?