Standard officiel Bouvier Portugais : Standard FCI N°170 (08/24/1995)

ALLURE GÉNÉRALE


Le chien de Castro Laboreiro, de forme presque rectangulaire, est un lupoïde du type mâtin. Animal vigoureux, d'un ensemble morphologique agréable, il a quelques fois une robe assez voyante. Chien à allures dégagées, faciles et énergiques. Son aboiement est assez caractéristique, très sonore il commence par des tons variables, en général graves et finit par des tons aigus prolongés, voisins du hurlement.

Taille : Mâle de 55 à 60 cm. Femelle de 52 à 57 cm.

Poids : Mâle de 30 à 40 kg. Femelle de 20 à 30 kg (Donné ici à titre indicatif).

ROBE


Poil : Gras, résistant, un peu rude au toucher, légèrement mat, lisse, bien couché sur presque toute la surface du corps, très abondant plus fréquent est le poil court (environ 5 cm de longueur) il est rare de rencontrer des sujets au poil plus court ou plus long. En général le poil est plus court et abondant sur la tête, les oreilles où il est plus fin et doux, de même qu'au bas des membres; il est fourni et long à la queue, surtout à la face inférieure, ce qui la fait paraître plus grosse à mi-longueur, ainsi que sur les fesses, très poilues. Absence de duvet.

Couleur : La couleur louvet est la plus fréquente dans ses nuances claires, moyennes et sombres, cette dernière étant la plus répandue. Exceptionnellement ces trois nuances peuvent exister chez le même sujet en des régions différentes : le louvet sombre à la tête, au dos et aux épaules, le louvet moyen au thorax, à la croupe et aux cuisses et le louvet clair au ventre et au bas des membres. La
couleur préférée est la "couleur du mont", ainsi nommée par les autochtones elle est considérée par les éleveurs de la région de Castra Laboreiro comme caractéristique pour la race : pelage composé, comme celui du loup, grisâtre avec des nuances plus ou moins foncées, pas noir, présentant sur tout ou sur des parties du corps des poils bruns (couleur de pignon de pin) ou rougeâtres (couleur acajou).

TÊTE


De grandeur moyenne, plutôt légère qu'empâtée, sèche sans être décharnée, bien garnie de téguments, mais sans rides; maxillaires puissants et bien articulés; tête allongée se rapprochant du type rectangulaire; bonne insertion.

- Région crânienne

Crâne : Moyennement développé et vu de devant, légèrement saillant sillon frontal presque nul profil se rapprochant de la ligne droite. Crête occipitale peu marquée.

Stop : Cassure du nez peu accentuée, plus distante du sommet du crâne que de l'extrémité du nez.

- Région faciale

Truffe : Bien prononcée, grande, droite, toujours noire, narines bien ouvertes.

Museau : Chanfrein long, fort, droit sur toute sa longueur, s'amincissant vers l'extrémité du museau, sans toutefois être ni étroit ni pointu. Bouche bien fendue lèvres normales, ni tombantes, ni charnues, bien ajustées commissures peu apparentes. Muqueuse buccale, palais et bord des lèvres fortement pigmentés de noir.

Dent : Denture complète, dents blanches, fortes, s'adaptant bien et implantées solidement dans les mâchoires puissamment musclées.

Yeux : Obliques, à fleur de peau, amygdaliformes, de grandeur moyenne parfaitement égaux et bien ouverts expression sévère et rude marron dans ses différentes nuances allant du marron clair chez le chien à pelage clair, au marron foncé, chez le chien à robe plus foncée.

Oreilles : De grandeur moyenne (12 cm de longueur sur 12 cm de largeur) peu épaisses, presque triangulaires, mais arrondies vers l'extrémité. Tombantes, insertion un peu au dessus de la moyenne tombant naturellement et parallèlement de chaque côté de la tête, comme si elles étaient plaquées. Lorsque l'animal est attentif, l'oreille se tourne vers l'avant, la face externe restant en position antérieure.

COU


Droit, bien constitué, court, d'épaisseur proportionnée, bien rattaché au tronc et d'une bonne insertion céphalique, ce qui donne à la tête un port hautain. Pas de fanon.

TRONC


Ligne du dessus : Dos horizontal de longueur moyenne rein fort, large, court et bien musclé, se rattachant d'une façon harmonieuse avec la croupe, laquelle constitue en suivant un plan doucement incliné.

Poitrine : D'une forme ogivale, haute, large et bien descendue.

Ligne du dessous : Ventre très peu volumineux, même un peu rétréci, montrant une sensible différence de niveau entre les régions xiphoïdienne et pubienne, ce qui produit une ligne du dessous d'une appréciable inclinaison du sternum à l'aine.

QUEUE


Pas coupée, lorsque l'animal est au repos, elle atteint le jarret. Le fouet est long et gros à son attache, très poilu à sa face inférieure. Queue en forme de sabre de belle prestance, attachée à la croupe en suivant une ligne d'insertion plus haute que la moyenne, tombant naturellement entre les fesses très poilues, restant toutefois bien détachée et portée ordinairement tombante au repos. Lorsque l'animal est excité, elle dépasse la ligne dorsale et s'incline vers le haut et l'avant, un peu sur le côté, mais jamais vers le bas, en forme de cor.

MEMBRES ANTÉRIEURS ET POSTÉRIEURS


Aplombs des quatre membres très corrects lorsqu'on les regarde de face ou de derrière. Vu de profil, la correction se maintient en ce qui concerne les membres antérieurs, alors que chez les membres postérieurs, la ligne du jarret au sol s'incline un peu vers l'avant de la verticale (chien légèrement sous lui). Ossature bien développée et recouverte de muscles puissants, surtout aux bras et aux cuisses qui se présentent bien fournies de masses musculaires abondantes qu'on apprécie facilement par derrière.
Les avant-bras et poignets se rapprochent d'une forme cylindrique. Les avant-bras sont droits et diminuent graduellement de volume de haut en bas, jusqu'au poignet qui est ni trop long ni trop fléchi (non bas-jointé). Articulations et angles articulaires bien développés angles à ouverture normale avec l'articulation scapulo-humérale presque droite et l'articulation tibia-tarsienne moyennement obtuse.

PIEDS


Proportionnels à la taille et plus arrondis que longs, presque un pied de chat. Doigts gros, naturellement recourbés, sans déviation en dehors (affaissés) ni en dedans (trop cambrés) et bien unis. Les coussinets sont gros et coriaces. Les ongles sont bien développés, noirs ou gris foncé, lisses, durs et s'usent régulièrement. Les chiens peuvent présenter des ergots simples ou doubles.

ALLURES


Mouvements de locomotion rythmiques et faciles, les membres se mouvant parallèlement au plan sagittal du corps. Pour se déplacer, le chien emploie de préférence le pas normal et va parfois de l'amble, à moins qu'une cause déterminée ne le force à se mouvoir plus rapidement (trot ou galop).

DÉFAUTS


Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

- Tête : Très volumineuse, osseuse et charnue, très étroite, longue et pointue.

- Truffe : De toute autre couleur que noire.

- Mâchoires : Prognathisme supérieur ou inférieur.

- Yeux : Vairons ou de grandeur inégale.

- Oreilles : Insertion atypique, très grondes, charnues et rondes (oreillard).

-- Surdité : Congénitale ou acquise.

- Queue : En forme de cor de chasse, rudimentaire, coupée ou absente (anourie).

- Robe : Bigarrée ou s'éloignant fortement de la couleur typique de la race, albinisme.

- Taille : Trop grande ou trop petite (gigantisme ou nanisme).


N.B. : Les mâles doivent présenter deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.

Soyez le(a) premier(ère) à donner votre avis sur cette race canine !

Vous connaissez bien les Bouvier Portugais, ou possédez vous-même un Bouvier Portugais ?
Que pensez-vous de cette race ? Avez-vous des conseils à partager ?

Votre nom / prénom :
Pour ne plus devoir indiquer votre nom à chaque fois : Inscription gratuite
Votre adresse e-mail :
Pour ne plus devoir indiquer votre e-mail à chaque fois : Inscription gratuite
Votre texte :
Sécurité :
Envoyer