Un barbecue un peu particulier dans les rues de Londres

09/07/2016
Partager
 

À l’occasion de la journée mondiale du chien du 26 août 2016, des membres du groupe PETA (Mouvement pour une Éthique dans le Traitement des Animaux) ont organisé un barbecue un peu particulier, dans le quartier de Trafalgar Square, à Londres. Après avoir fait griller un faux chien, fabriqué à partir de seitan, un aliment à base de protéines de blé, ils ont proposé aux passants d’en déguster un morceau gratuitement.

À ceux ayant refusé d’y goûter, ils ont demandé pourquoi ils répugnaient à manger de la viande de chien, mais continuaient à consommer d’autres viandes. Cette action était destinée à mettre en évidence les incohérences dans le raisonnement des consommateurs de viande et à réussir à les convaincre à devenir végans (ou végétaliens).

Est-il possible de prétendre défendre les animaux et de continuer à en manger ? Pour certains, la réponse est affirmative, car ils font une différence entre animal de boucherie et animal de compagnie. Pour d’autres, tous les animaux se valent et faire une différence entre eux est impossible. Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, il s’avérera sans doute difficile de mettre tout le monde d’accord. Finalement, chacun devra, sans doute, accepter une pluralité d’opinions et de modes de vie.


Pensez-vous qu’il soit incohérent de déclarer aimer les animaux et de continuer à en manger ?

Discussions sur ce sujet