Comment devenir éleveur de chien ?

Page précédente :
Le métier d'éleveur canin

Les formations pour devenir éleveur canin

Plusieurs formations permettent de devenir éleveur de chiens :

  • Le Brevet d'Études Professionnelles Agricoles (BEPA) élevage canin et félin, en 2 ans après la troisième, la seconde ou le CAP ;
  • Le Baccalauréat Professionnel élevage canin et félin, en deux ans après la seconde, le BEP ou le BEPA.

 

Ces études sont accessibles dans certains lycées agricoles, CFA et maisons rurales familiales. Elles peuvent être effectuées par apprentissage ou en alternance.

 

Il existe également plusieurs formations pour devenir éleveur de chiens à l'attention des adultes, qui s'étalent sur plusieurs mois.

 

Ces divers enseignements permettent d'obtenir le certificat de capacité pour les personnes exerçant des activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques (CCAD). Ce certificat est obligatoire lorsque l'on souhaite s'installer en tant qu'éleveur canin professionnel.

Le contexte légal du métier d'éleveur de chiens

Même si l'activité d'élevage canin n'est pas réservée aux professionnels et peut être pratiquée par tout le monde, elle doit respecter les règlements en vigueur dans le pays où on l'exerce et, en France, de la Société Centrale Canine (SCC).

 

Les articles L.216-6 à L.216-8 du code rural et de la pêche maritime encadrent le métier d'éleveur en France. Il y est ainsi indiqué qu'un éleveur canin est considéré comme étant professionnel dès la première portée vendue par an.

 

Plusieurs démarches sont alors à effectuer :

  • Déclarer son activité auprès du préfet ;
  • Utiliser des des installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale.

 

Mais l'éleveur de chiens doit également pouvoir justifier, au choix :

  • D'une certification professionnelle dont la liste est établie par le ministère de l'agriculture ;
  • D'une formation habilitée par le ministère de l'agriculture ;
  • De l'obtention du CCAD.

 

De plus, en France, on peut se déclarer éleveur canin à condition de :

  • Posséder au moins une femelle en âge de se reproduire et et ayant un pedigree définitif (LOF, LOSH, etc.) ;
  • Obtenir un affixe ou un préfixe auprès de la Société Centrale Canine (SCC), afin d'identifier l'élevage et sa lignée.

Le mot de la fin

Le métier d'éleveur canin est avant tout une passion. Il ne s'improvise pas et exige un bon nombre de qualités, en plus de nécessiter une connaissance parfaite du chien.

 

En tout état de cause, il est important de ne jamais faire passer le côté financier de l'élevage avant le bien-être des animaux.

 

Si vous êtes vous-même éleveur de chiens, n'oubliez pas d'enregistrer votre activité dans notre annuaire d'éleveurs canins.

Page précédente :
Le métier d'éleveur canin
Dernière modification : 11/29/2018.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Sommaire de l'article

Discussions sur ce sujet

Articles sur le même thème