Abiotrophie cérébelleuse

Partager
 

L'abiotrophie cérébelleuse, également dénommée abiotrophie corticale cérébelleuse, est une maladie neurologique génétique plutôt rare affectant certaines races de chevaux et de chien, qui affecte la coordination et l’équilibre de l'animal.

 

Elle se développe lorsqu'un certain type de neurones, les cellules de Prukinje, qui sont situées dans le cervelet (qui gère la coordination et l’équilibre du corps), commencent à mourir. Incurable, elle apparaît normalement avant l’âge de six mois.

 

Du fait qu’il manque de coordination, un chien atteint d’abiotrophie cérébelleuse peut avoir besoin d’assistance pour effectuer certaines tâches, comme par exemple monter les escaliers. En outre, le risque d’accidents du chien est accru.

 

Bien que l’évolution diffère d’un individu à l’autre, c’est une maladie dégénérative qui finit souvent par rendre difficile tout mouvement, avec donc souvent à la clé l’euthanasie du chien.

Reproduction interdite sans autorisation.

Rechercher une définition :

Définitions par ordre alphabétique :

Définitions par thème :