Sport canin : quels sports pratiquer avec son chien ?

Sport canin : quels sports pratiquer avec son chien ?

Tout comme vous, votre chien a besoin de se dépenser de manière quotidienne, quelle que soit sa taille. De plus, vous et votre chien avez peut-être quelques kilos à perdre... Alors pourquoi ne pas faire du sport en duo ? 


Vous pouvez alors simplement adapter, dans la mesure du possible, votre sport préféré à votre toutou ou bien essayer carrément un sport canin.


Plus qu'une balade, les sports canins se sont largement développés ces dernières années et permettent aux chiens de se dépenser tout en étant accompagnés de leur maître.


Certaines de ces activités impliquent l'utilisation de différents accessoires comme des balles pour chien, des peluches, des disques, des frisbees ou encore des cordes. Vous pouvez les trouver sur la boutique en ligne Miscota.

Les concours d'obéissance

Les concours d'obéissance

Les concours d'obéissance sont réservés aux chiens de races reconnues par la Société Centrale Canine

 

Les chiens doivent obligatoirement avoir leur carnet de travail (délivré par la S.C.C) et être titulaire du certificat de sociabilité et d'aptitude à l'utilisation (CSAU) pour participer aux concours.

 

Un chien non confirmé peut y participer mais le conducteur doit obligatoirement appartenir à un club de race reconnu par la société canine régionale ou à une association territoriale.

Le field trial ou concours de travail

Le field trial ou concours de travail

Les concours de travail sont également appelés field trial et sont réservés à certaines races de chien. Ces concours sont organisés par les sociétés canines régionales et par les clubs de race, sous le patronage de la Société Centrale Canine.

Le principal objectif de ces concours de chasse et de travail est de constater, de privilégier et de primer les qualités naturelles des chiens. Il s'agit, au travers des épreuves :

 

  • De travailler au maintien et à l'amélioration des qualités de chasse inhérentes au chien ;
  • De découvrir des sujets possédant un potentiel particulier ;
  • De reconnaître ces chiens de qualité en vue de leur éventuelle reproduction.

 

Il existe plusieurs types de field trial :

 

Le travail à l'eau

Le travail à l'eau

Le travail à l'eau n’est pas fait pour toutes les races de chiens. En effet, seuls les Labradors, les Terre Neuve, les Golden Retrievers, les Leonbergs, les Landseers et les Bergers de Podhale sont capables de la réaliser.

 

Là encore, une complicité entre le chien et le maître est indispensable. Cette activité permet au chien de se dépenser dans l’eau tout en le faisant ramener des objets vers son maître.

Les sports canins réservés aux chiens de race

Le cavage : chercher la truffe

Le cavage : chercher la truffe

Les chiens truffiers pratiquent le cavage. Cela consiste pour le chien à rechercher des truffes enfouies. Depuis quelques décennies, les caveurs utilisent le chien qui a remplacé avantageusement le cochon.


Le cavage consiste à faire chercher au chien six truffes enterrées dans un carré de 5 mètres de côté. Le chien doit gratter la terre où est enterrée la truffe afin que son maître ait le droit de la déterrer. Il doit ensuite la porter à un ramasseur, situé à l'un des quatre coins du carré.

L'obéissance rythmée

L'obéissance rythmée

L'obéissance rythmée ou obérythmée est un sport canin très en vogue dans lequel le chien évolue avec son maître. Il s’adresse à tous les chiens, en condition physique normale, sans condition d’âge ni de race.

 

Cela consiste en une série d’épreuves visant à montrer la capacité du chien à écouter et à comprendre parfaitement son maître. Une certaine dimension esthétique, voire artistique, est ici de mise puisque les deux partenaires présentent une chorégraphie en musique. Pendant des mois, le couple répète pour offrir un spectacle riche en surprises et en émotions. 

 

L'objectif de l'obéissance rythmée est de mettre en évidence la complicité entre le chien et le maître, et d'éduquer son chien de manière ludique.


D'ailleurs, la C.N.E.A (Commission Nationale d'Education et d'Agility) définit l'obérythmée ainsi : « Il s’agit d’éducation canine, dans un style libre et sur fond musical, avec un double objectif : se faire plaisir et avoir un chien obéissant. C'est une discipline dynamique et ludique où l’équipe "maître-chien" forme un couple en parfaite harmonie ».

Le frisbee : agilité et souplesse

Le frisbee : agilité et souplesse

Avec cette discipline, aucun chien n’est exclu ! Toutes les races de chien peuvent en effet pratiquer le frisbee canin, ou disc dog, même si certaines d'entre elles comme le jack russell terrier ou le border collie s’avèrent généralement plus douées.

 

Le frisbee pour chien a aussi l’avantage de pouvoir se pratiquer dans de nombreux endroits différents. Alors, munissez-vous d'un frisbee assez solide pour résister à la mâchoire de votre toutou, et c'est parti ! .

 

Le jeu consiste pour le chien à rattraper dans les airs un disque en plastique lancé par son maître. Pour séduire le jury des compétitions, il devra toutefois faire preuve d’une belle agilité et d’une grande souplesse. Plus les cabrioles et les sauts de cabri seront nombreux, plus les juges seront enthousiasmés.

 

Encore relativement peu connue en France, cette discipline s’est largement développée outre-Atlantique où elle compte trois disciplines distinctes : 

  • le freestyle, au cours duquel maître et chien interagissent au moyen du frisbee ;
  • le lancer courte distance, durant lequel le chien doit rattraper et ramener le disque le plus de fois possible en un temps donné ;
  • la longue distance, qui consiste à faire attraper le plus loin possible le frisbee par le chien.

 

Il existe même des compétitions durant lesquelles le chien doit exécuter des aller-retour ou des figures en duo avec son maître.

 

Les bras, les abdominaux, les cuisses et les fessiers seront mis à l’épreuve ainsi que votre équilibre. Tonification garantie ! Attention cependant, car le frisbee est contre-indiqué pour certains chiens. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Le flyball : attraper la balle !

Le flyball : attraper la balle !

Apparu à la fin des années 70, le flyball est un sport canin récent qui suscite un fort engouement en Grande-Bretagne. Il fait conjointement appel à des obstacles et à une balle de tennis.


Il s'agit d'une course de relais s'effectuant à une grande vitesse d'exécution. La course met en compétition deux équipes de quatre chiens minimum, sur deux parcours identiques et parallèles.

 

Le principe est simple : les chiens doivent réaliser le parcours à toute vitesse puis, à la fin, appuyer sur une pédale qui envoie la balle au loin. Pour passer le relais, les chiens doivent chacun à leur tour rapporter la balle à leur maître. Les meilleurs chiens mettent moins de vingt secondes pour réaliser le parcours…


Ce jeu est à la portée de tous les maîtres et de tous les chiens assez motivés par la balle.

Le canicross : effort sportif et course à pied

Le canicross : effort sportif et course à pied

Le canicross est un sport canin qui requiert la collaboration du chien et de son maître. Ceux-ci sont en effet reliés par un harnais et doivent courir ensemble, au même rythme.

 

C'est donc une activité à la fois athlétique et familiale qui nécessite de trouver une bonne connivence entre les deux partenaires. Pendant la course, le chien doit en permanence être devant le maître.

 

Le matériel réglementaire, idéal pour le confort du maître et celui du chien, se compose de 3 parties : 

 

Pour le confort et la santé, les colliers étrangleurs, semi-étrangleurs et/ou à pointes sont interdits.


Qu'il soit pratiqué en simple loisir ou en compétition, ce sport canin est accessible à tous, licenciés ou non. Il est ouvert aux chiens de toutes races, indifféremment de leur taille. Ils n'ont pas non plus besoin d'être inscrits au LOF.

 

C'est un sport qui séduit des cyclistes, des athlètes et des triathlètes, attirés par ses incontestables bénéfices physiques. Néanmoins, aucun niveau minimum n'est requis pour le maître.

 

Le canicross se décline en deux autres versions :

  • la canimarche qui consiste en une marche à pied à un rythme soutenu ;
  • le canicyclocross ou cani-vtt qui consiste en une course pour cyclistes. Ici, la barre remplace la longe.

 

L'agility : obéissance et effort

L'agility : obéissance et effort

C'est le plus connu des sports canins et il est ouvert à tous les chiens, inscrits ou non au LOF. Le chien effectue un parcours d’obstacles (passerelles, palissades, bascules, haies, murs, tables, slaloms, tunnels...) guidé par la voix de son maître qui le suit parallèlement au même rythme que lui. La coordination se doit donc d’être parfaite. 

 

Ce sport est un régal pour votre chien, et à vous le renforcement musculaire, le bénéfice cardio-vasculaire et la perte de calories. Equilibre et souplesse seront aussi au rendez-vous puisque vous devrez courir, slalomer entre les obstacles, sauter et grimper.

 

Deux épreuves le composent :

  • L'agility proprement dite, qui repose sur l'écoute et la compréhension du chien. Guidé par son maître, le chien devra sauter différents obstacles (haies, pneus, murs...), passer des épreuves (tunnel, slalom...), monter sur des rampes... Il s'agit de mettre en valeur l'intelligence et la souplesse de l'animal. 
  • Le jumping, la deuxième épreuve, repose sur des obstacles, des sauts de tunnel et un slalom qui composent un parcours tracé par le jury.

 

Ce jeu, à la fois éducatif et sportif, requiert :

  • les bases élémentaires d'éducation et d'obéissance ;
  • une bonne complicité entre le chien et son maître, car ce dernier guide l'animal tout au long du parcours ;
  • de la précision et de la vitesse en compétition, car le parcours est à réaliser en un minimum de temps et le règlement de l'agility prévoit un certain nombre de pénalités suivant la faute effectuée.

Les sports canins faisant l'objet de compétitions

Le roller

Munissez-vous d'un équipement confortable et de protections (genoux, coudes, poignets et tête). Pour votre chien, choisissez un harnais adapté. Ainsi, vous êtes prêts à muscler vos jambes, vos fessiers et à entretenir votre état cardio-vasculaire. Cet exercice nécessite cependant une parfaite symbiose entre vous et votre chien. Il doit vous obéir et anticiper les obstacles qui pourraient se dresser face à vous.

Le VTT ou le vélo

Le VTT ou le vélo

Les amoureux des deux-roues peuvent faire participer leur chien.

 

En VTT, votre toutou devra apprendre à se déplacer à la même vitesse que vous, sur votre droite, et ne jamais passer devant votre vélo, ni s’en écarter.

 

En randonnée vélo avec un chien, vous serez tous les deux reliés par l'intermédiaire d'une barre. Le chien ne pourra donc pas passer devant votre vélo, mais il vous faudra tout de même rouler à allure modérée afin d'anticiper ses actions ou réactions et minimiser le risque de chute.

 

Pour vous, cette activité sollicitera les muscles des jambes et des cuisses, les fessiers, le dos et les épaules.

Le jogging

Le jogging

Pour faire du jogging avec son chien, il faut que celui-ci soit entraîné à courir à vos côtés.

 

Le meilleur rythme : courir et faire des pauses. Vous brûlerez ainsi plus de calories et cette alternance permettra de développer votre condition physique et votre vitesse. Faites, par exemple, 45 minutes de course suivies d’une pause de 25 minutes ; vous brûlerez ainsi 400 calories.

Les sports faciles à pratiquer en tandem avec un chien

Les règles à respecter avant de faire du sport avec votre chien

Adaptez l'effort à votre chien

Adaptez l'effort à votre chien

Il est important d'adapter l'activité physique au chien en sachant tenir compte de différents paramètres : son âge, sa condition physique et sa race. Vous pouvez consulter votre vétérinaire pour vous assurer que votre chien pourra vous suivre.

Respectez les règles de base, pour vous comme pour votre toutou

Tout comme vous, votre chien aura besoin de s’échauffer. Ne faites pas l’impasse sur cette étape indispensable. Prenez vos précautions : pas d’exercice avec lui juste avant ou après le repas. Et avant de sortir, pensez à prendre de l’eau en quantité suffisante pour vous et votre chien. Il aura soif également puisqu’il se dépensera comme vous !

Optez pour un endroit où les chiens sont admis

Beaucoup d’endroits sont interdits à nos amis à quatre pattes. Veillez à respecter les règlements mis en place en choisissant un lieu autorisé où vous pourrez vous dépenser. Pour les chanceux qui ont un jardin, c’est encore mieux.

Prenez en considération votre entourage 

Respectez les autres sportifs qui peuvent craindre les chiens : gardez votre animal près de vous ou faites du sport dans un endroit où vous ne gênerez personne.

Faire du sport avec son chien : quels avantages ?

C’est bon pour votre moral et celui de votre chien

C’est bon pour votre moral et celui de votre chien

Vous prenez l’air en compagnie d’un être que vous aimez et vous vous faites du bien ! Complicité, dressage et forme seront au menu de vos exercices.

C'est susciter la sympathie des gens à l'égard de votre duo avec votre chien

Un chien, ça attire toujours les regards, alors un maître qui fait du sport avec son chien, cela fait plaisir à voir ! Vous observerez les regards qui se posent sur votre tandem, attendris et impressionnés à la fois.

C’est bénéfique pour votre forme et celle de votre chien

On dit que vingt minutes de promenade à raison de cinq fois par semaine est bien plus efficace qu’un régime pour perdre du poids. 

Conclusion

Vous disposez donc d'un choix assez large et varié au niveau des sports praticables avec votre chien. C'est une bonne manière de joindre l'utile à l'agréable : faire bouger son compagnon pour le maintenir et se maintenir soi-même en bonne santé, tout en passant des moments privilégiés avec lui.

Dernière modification : 18/10/2023.

Discussions sur ce sujet

Chien renversé par un vélo.

Bonsoir à tous, Quelqu'un a oublié de fermer le portail de la cour et notre chien s'est précipité dans la rue...

Je voudrais initier mon coton de tulear à l'agility, je suis dans le Gard ma chiennes

Bonjour, je possède un coton de tulear qui va avoir 6 mois et je voudrais le diriger vers l'agility, qu'en pensez...

A quel âge commencer l'obérythmée avec son chien ?

Bonjour à tous Pour un chiot, quel est l'âge minimum pour commencer l'obérythmée ? Faut-il commencer par des petits...

Poser une question