Le Montagne des Pyrénées, doux, protecteur, mais indépendant

Le Montagne des Pyrénées, aussi appelé Patou, était utilisé comme chien de protection de troupeau. Son travail reposait sur son instinct de protection de la meute. En naissant parmi les moutons, il veillait sur eux naturellement sans qu'il soit nécessaire de le dresser pour cela. De ce fait, il est très indépendant et tout à fait capable de prendre ses décisions par lui-même.

 

Avoir une vie normale avec ce chien nécessite de développer de forts liens avec lui. Il doit pouvoir faire confiance à un maître sûr de lui qui s'engage à passer beaucoup de temps et de moments forts avec son compagnon canin. En retour, ce dernier protégera toute la famille comme la sienne.

 

S'il est exposé à la dysplasie de la hanche ou à la torsion de l'estomac comme le sont particulièrement les grands chiens, le Patou est une race plutôt rustique et solide à la condition toutefois de l'acquérir chez un éleveur sérieux. Il importe aussi de le laisser grandir tranquillement durant ses deux premières années, sans trop d'efforts physiques ni obésité, pour lui éviter de graves problèmes articulaires.

Discussions sur ce sujet
Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :