Énergique et particulier : le Chien du Pharaon

Le Chien du Pharaon, aussi appelé Lévrier du Pharaon, est un chien à l'expression un peu étrange, au regard presque humain. Cette race est rare et peu connue. Bien que ressemblant aux représentations de chiens sur les dessins retrouvés sur les monuments de l'Égypte antique, ce qui lui a valu son nom, il ne descend pas directement de ces illustres ancêtres. Il a été sélectionné principalement sur l'île de Malte et cet isolement lui a permis d'être bien préservé en tant que race.

 

Il est officiellement classé dans le groupe des chiens de type Spitz et de type primitif ; il a cependant de nombreux traits communs avec les représentants du groupe des lévriers.

 

Ce chien se caractérise par une énergie débordante. Seuls une famille ou un maître très actifs peuvent raisonnablement s'occuper d'un tel compagnon en le maintenant en éveil l'essentiel du temps. La pratique du cynodrome peut être pour lui un bon moyen de se dépenser. Il a un instinct de chien de chasse très développé, ce qui induit un rappel peu efficace s'il n'est pas enseigné dès les premiers mois de sa vie. Très sensible, sa socialisation doit être effectuée avec le plus grand soin afin d'éviter d'en faire un animal peureux.

 

Bien qu'il soit plutôt grand, il jouit d'une assez longue espérance de vie, jusqu'à 14 ans environ. Il a une santé solide même s'il est préférable de lui éviter des efforts physiques excessifs durant sa croissance qui pourraient entraîner des problèmes articulaires comme la dysplasie de la hanche. Il faut noter qu'il a, comme beaucoup de lévriers, une susceptibilité à l'anesthésie générale qui risque de lui être fatale si elle n'est pas pratiquée de manière adaptée.

Discussions sur ce sujet
Parcourir les vidéos

Par dossier :

Par race :

Par mot-clef :