Les 21 races de chiens ayant le meilleur odorat

Les 21 races de chiens ayant le meilleur odorat

Si la vue du chien est beaucoup moins développée que celle de l’Homme, il s’illustre en revanche par son flair : son odorat est 1.000 à 100.000 fois meilleur que celui de l’être humain. En effet, à l’intérieur de son museau, sa membrane olfactive – aussi appelée organe de Jacobson - est jusqu’à 40 fois plus grosse que celle de son maître, pouvant représenter jusqu’à 130 cm2. La truffe d'un chien occupe la plus grande partie de son visage et peut compter jusqu’à 300 millions de capteurs olfactifs, contre seulement 5 millions pour l’Homme.


Cependant, l’odorat d’un chien varie en fonction de sa race. Voici les races de chien ayant l’odorat le plus développé, et que l’on retrouve souvent utilisées comme chien de chasse, chien policier détecteur de stupéfiants ou encore chien de recherche de victimes et personnes disparues.

Le chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert est la race de chien qui a l’odorat le plus fin, avec 300 millions de récepteurs olfactifs. Ce chien de chasse fait donc des miracles quand il s’agit de rechercher des proies, mais il est également fréquemment utilisé par la police pour rechercher des personnes disparues ou des criminels. En effet, un chien de Saint-Hubert aguerri peut sentir des odeurs laissées jusqu’à deux jours avant le début des recherches, malgré la foule ou la pluie.

Le Beagle

Un Beagle suit une piste dans la forêt

Le Beagle possède 225 millions de récepteurs olfactifs, ce qui en fait une des races les mieux dotées en la matière, et donc disposant du meilleur odorat.

 

Aux États-Unis, des Beagles sont utilisés dans les aéroports pour détecter des produits agricoles interdits, comme les produits phytopharmaceutiques « de synthèse chimique » ou les produits à base de métam-sodium. Ces produits peuvent s’avérer dangereux pour la santé, car ils conduisent à dépasser la limite maximale de résidus agricoles autorisés - d’où leur interdiction.

 

Ces chiens sont également très doués pour le pistage canin, même s’ils sont meilleurs pour renifler des pistes olfactives parvenant du sol que celles présentes dans l’air.

 

Par ailleurs, des chercheurs de BioScentDx, une société américaine spécialisée dans la recherche contre le cancer, utilise leur odorat exceptionnel pour faire détecter des cancers par des chiens : ses équipes ont enseigné à quatre représentants de la race à reconnaître des tumeurs dans le sang, non sans un certain succès. En effet, lors des différents tests réalisés, trois d’entre eux furent capables de détecter des échantillons malades avec 96,7% de taux de réussite, et des échantillons normaux avec 97,5% de succès.

Le Berger Allemand

Le Berger Allemand

Le Berger Allemand possède 225 millions de récepteurs olfactifs. Il est utilisé comme chien renifleur par la police et l’armée dans de nombreux pays pour rechercher des stupéfiants et des explosifs. Grâce à son long et large museau, il est également excellent pour retrouver des personnes disparues.

Le Basset Hound

Le Basset Hound

Le Basset Hound est réputé pour suivre instinctivement les odeurs, quitte à ce que cette quête prenne le dessus sur les ordres que lui donne son maître. Néanmoins, contrairement à certains de ses congénères, il n’est pas utilisé pour détecter les stupéfiants ou repérer les armes. En effet, non content d’être trop têtu, difficile à dresser et parfois agressif, il n’est pas adapté en intérieur, comme c’est le plus souvent le cas dans les douanes. Néanmoins, enthousiaste au travail, il est souvent entraîné pour servir comme chien de chasse, et y fait des merveilles.

 

Le Basset Hound présente la particularité de laisser sa truffe au sol lorsqu’il assimile les odeurs, car il repère plus facilement les odeurs au sol que les particules odorantes en suspension.

Le Labrador Retriever

Le Labrador Retriever

A l’origine, le Labrador Retriever est un chien de chasse. Mais grâce à son odorat très développé et son tempérament calme et obéissant, il est également très apprécié des services de police, notamment les douanes.

 

En France, on le retrouve même au sein de la police technique et scientifique (PTS), qui l’utilise lorsqu’elle travaille sur des incendies. En effet, il parvient à reconnaître certaines odeurs même sur des éléments brûlés, ce qui peut s’avérer utile à l'enquête. L’odorologie, cette technique importée de Hongrie, se développe donc petit à petit en France, permettant d'utiliser l'odorat du chien pour aider à l’élucidation de certaines affaires judiciaires.

 

C'est également un excellent chien de décombres, reconnu pour sa capacité à retrouver des personnes ensevelies, par exemple suite à l’écroulement d’un immeuble.

 

Intelligent et très polyvalent, le Labrador Retriever est également un excellent chien guide d’aveugle, et fait aussi un très bon chien d’assistance pour personne handicapée.

Le Berger Belge Malinois

Le Berger Belge Malinois

Le Berger Belge Malinois est utilisé et apprécié par les forces armées du monde entier pour sa motivation au travail et son odorat très développé. En France, c’est par exemple le chien de prédilection du GIGN.

 

Il fait aussi un très bon chien de recherche et de sauvetage, que ce soit pour retrouver des personnes enfouies dans les décombres d’un immeuble ou des skieurs ensevelis sous une avalanche. Il fait ainsi partie des races les plus utilisées comme chien de recherche de victime d’avalanches.

Le Teckel (ou Daschund)

Le Teckel (ou Daschund)

Le Teckel, ou Daschund dans sa langue d’origine, possède pas moins de 125 millions de récepteurs olfactifs, qui contribuent à en faire un excellent chien de chasse particulièrement apte à partir à la quête de lapins, de lièvres ou encore de renards et de blaireaux. Cela vaut tout particulièrement pour le Teckel à poil dur, plus musclé que la variété à poil ras et celle à poil long. Le Teckel est particulièrement bon pour détecter les traces de sang laissés par les animaux blessés.

Le Golden Retriever

Le Golden Retriever

Originaire d’Écosse, le Golden Retriever fait partie des races de chien les plus adaptées pour la chasse. En anglais, « to retrieve » signifie « rapporter », ce qui illustre le fait que ce chien a été élevé à la base pour rapporter ce que son maître cherche ou chasse, grâce à son excellent odorat.

 

De nos jours, cette qualité conduit à l'utiliser également comme chien policier détecteur d'explosifs, ainsi que comme chien de recherche de personnes disparues.

Le Fox-Terrier

Le Fox-Terrier

Le Fox-Terrier possède 147 millions de récepteurs olfactifs. Chasseur né, il est idéal pour la recherche d’animaux ou de leurs cadavres, et est très apte à distinguer différentes odeurs, même au milieu de la foule.

 

S’il ne chasse pas, ce chien sportif sera parfaitement heureux auprès de maîtres actifs qui aiment les activités en plein air. Les sorties lui permettent également d’exercer et d’aiguiser son odorat.

Le Braque Allemand

Le Braque Allemand

Le Braque Allemand est le chien d’arrêt le plus utilisé au monde. Il servait autrefois pour la chasse des oiseaux à l’aide d’un filet et pour la chasse au vol. Cette dernière nécessite généralement un oiseau chasseur comme l’épervier, mais la présence d’un chien permet de repérer la proie. Sur ordre de son maître, il doit alors la faire fuir pour que l’oiseau puisse la repérer, lui foncer dessus et la capturer.

 

Possédant pas moins de 225 millions de récepteurs olfactifs, il a un odorat très développé, ce qui en fait une race de chien de travail idéale pour la chasse, au cours de laquelle elle se distingue par une technique de pistage bien spécifique. Cette dernière consiste à repérer le gibier, réduire la distance qui les sépare, puis prévenir juste avant de sauter et capturer l’animal, afin que son maître puisse coincer lui-même l’animal vaincu.

Le Pointer anglais

Le Pointer anglais

Le Pointer Anglais est un excellent chien de chasse, et plus particulièrement un chien d’arrêt sans précédent. Il peut s’attaquer à n’importe quel gibier et chasser pendant de longues heures sans jamais fatiguer. Cependant, il est encore meilleur lorsqu’il s’agit de chasser des oiseaux, notamment les perdrix, qu’il repère même de très loin grâce à son long museau et ses larges narines, formidables outils lui permettant de trouver et capturer les animaux à plumes.

Le Bluetick Coonhound

Le Bluetick Coonhound

Le Bluetick Coonhound est connu pour son odorat très développé, et plus particulièrement pour sa capacité à repérer et sentir le gibier de loin. Il a ce qu’on appelle un « nez froid », ce qui lui permet de repérer des traces olfactives vieilles de plusieurs jours. En effet, ses narines possèdent des glandes qui produisent un liquide accélérant le processus de refroidissement de la truffe du chien : cela lui permet d’évaporer la transpiration plus facilement, et donc éviter que ses capteurs olfactifs soient obstrués, notamment lorsqu’il fait chaud. En effet, contrairement à l’Homme, le corps des chiens ne transpire pas. Au delà du fait que ce processus d’évaporation de la sueur lui permet de garder une chaleur corporelle ambiante, il facilite l’entrée des particules olfactives les plus fines, et explique en bonne partie l'odorat hors du commun de ce chien. 

Le Springer Anglais

Le Springer Anglais

Le Springer Anglais est très réputé chez les chasseurs du fait de son incroyable odorat, ses larges narines et son habileté à trouver des proies ou des animaux blessés grâce aux traces de sang laissées au sol.

 

En plus de ce rôle de chien de chasse, on le retrouve également entraîné à sentir les explosifs, les stupéfiants, l’argent blanchi, les ruches d’abeilles ou encore les cadavres.

Le Terrier Écossais

Le Terrier Écossais

Le Terrier Écossais a un odorat très fin, et est un véritable expert pour faire sortir de leur terrier les renards et certains autres animaux sauvages comme les belettes, les blaireaux ou encore les rats, afin de mieux les attraper. Le revers de la médaille est qu’il creuse énormément de trous afin d’atteindre les proies potentielles qui ne sortent pas de leur terrier, ce qui peut en faire rapidement l’ennemi du jardin.

 

Son odorat en fait également un très bon chien de garde, car il est capable de sentir si quelqu’un rentre par effraction, et de prévenir son maître s’il y a un danger.

Le Cocker Spaniel anglais

Le Cocker Spaniel anglais

Le Cocker Spaniel anglais a un odorat extrêmement développé qui fait de lui un chasseur sans précédent. Excellent chien rapporteur, il est capable de suivre toutes les pistes imaginables, parfois jusqu’à perdre son maître. Il peut battre le terrain (c’est-à-dire prendre de l’avance pour repérer et sentir les lieux) jusqu’à 10 ou 15 mètres devant lui. S’illustrant également comme chien d’arrêt, il chasse le gibier à poils (lapin…) comme celui à plumes (canard…).

Le Redbone Coonhound

Le Redbone Coonhound

Du fait de son très bon odorat, le Redbone Coonhound est un pisteur né. Il est particulièrement réputé pour chasser des animaux comme l’ours noir, le raton laveur, le puma, le jaguar, le grizzli ou encore des cerfs comme le wapiti. Enthousiaste, endurant et travailleur, il est par ailleurs plus facile à entraîner et dresser à la chasse que d’autres chiens davantage réticents à obéir aux ordres.

Le Retriever de Nouvelle-Écosse

Le Retriever de Nouvelle-Écosse

Race de chien canadienne, le Retriever de Nouvelle-Écosse est le fruit du mariage entre le Golden Retriever et le Retriever de la baie de Chesapeake. Ce chien rapporteur est connu pour son odorat sans précédent et sa capacité à flairer ses proies, sur la terre comme dans l’eau. En plus d’être très réputé pour la chasse, il est également très doué pour le cavage (recherche de truffes).

Le Border Collie

Le Border Collie

Race de chien anglaise, le Border Collie est un animal très travailleur, utilisé à l’origine comme chien de berger pour la conduite de troupeaux de moutons. Grâce à son intelligence, son odorat et sa vue incroyables, il parvient aisément à comprendre ce que son maître lui demande et à faire respecter les ordres au troupeau dont il a la charge. Lorsqu’il sent qu’une des bêtes s’éloigne du reste du bétail, il se précipite pour aller la ramener auprès de ses congénères. On dit d’ailleurs que son odorat est si subtil qu’il est même capable de retrouver un animal en plein brouillard.

Le Retriever de la Baie de Chesapeake

Le Retriever de la Baie de Chesapeake

Le Retriever de la baie de Chesapeake est une race de chien américaine, originaire plus précisément de la baie éponyme située sur la côte est du pays. Il excelle à utiliser son odorat comme outil pour repérer le gibier, que ce soit dans un champ ou dans un marais, sur une terre sèche ou humide. Cela explique sa popularité auprès des chasseurs, d’autant qu’il est très travailleur.

 

Du fait de son amour pour la mer, les lacs et les rivières, il est même tout particulièrement apprécié et élevé pour la chasse au gibier d’eau.

 

En plus de sa fonction de chien de chasse, il peut également être utilisé comme chien détecteur d'explosifs.

Le chien courant Noir et Feu

Le chien courant Noir et Feu

Race de chien originaire des États-Unis, le Black and Tan Coonhound possède un nez « froid », ce qui lui permet de suivre de vieilles odeurs issues d’anciennes pistes.

 

Également appelé Coonhound Noir et Feu, il descendrait du Talbot – ou chien courant anglais –, un canidé importé aux États-Unis et généralement utilisé pour la chasse à courre. Le Talbot aurait été ensuite croisé avec le Foxhound de Virginie et le chien de Saint-Hubert, donnant naissance au chien courant Noir et Feu.

 

Grâce à son incroyable odorat, il est élevé pour traquer et chasser les ratons laveurs. Néanmoins, il est également réputé dans le cadre de la chasse au chevreuil, à l’ours et au puma.

Le Lagotto Romagnolo

Le Lagotto Romagnolo

Malgré sa petite taille, le Lagotto Romagnolo (ou Chien d’eau romagnol) est réputé pour avoir un excellent odorat. Cette race de chien italienne, originaire plus précisément de la ville de Romagne, est avant tout un chien de chasse au gibier d’eau dans les marais de Comacchio et ceux de Ravenne. Cependant, suite à l’assèchement de ces derniers, il est devenu un chien truffier. Passionné par le cavage de truffes, il peut les repérer à plus de cent mètres.

Dernière modification : 10/12/2020.