Le Husky sibérien

Page précédente :
Le Terre-Neuve
Page suivante :
Le Dogue du Tibet
Le Husky sibérien, un chien résistant au froid

Selon la légende tchoukche, le Husky Sibérien serait né de l'amour d'un loup et de la lune, car il possède l'apparence du loup et arbore une queue en croissant de lune. Plus prosaïquement, il est originaire de Sibérie orientale, et a accompagné l’histoire du peuple tchouktche.

 

Or, chez les Ttchouktches, le chien faisait partie de la famille et partageait son habitation. De ce fait, les individus agressifs étaient systématiquement éliminés, ce qui amène à disposer aujourd’hui d’une race à la fois résistante au froid et robuste, capable de tirer des traîneaux et garder des biens, mais également docile et douce, adaptée pour jouer avec les enfants.

 

Le climat de la région d’où il est originaire est marqué par des hivers froids (la température moyenne est de -32°C), secs et clairs, alors que les étés sont chauds et humides. Autant dire qu’il peut supporter sans peine les grands froids secs. En revanche, l'humidité peut être source d’inconfort pour lui. Le cas échéant, il faut donc veiller à éviter les coups de froid en le séchant bien lors de son retour de promenade, et en privilégiant des balades plus courtes mais plus fréquentes. En été, il faut être vigilant en cas de canicule : un bon brossage, des zones ombragées et de l'eau disponible en permanence devraient suffire à assurer son confort.

Page précédente :
Le Terre-Neuve
Page suivante :
Le Dogue du Tibet
Dernière modification : 01/14/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet