Le Chien du Groenland

Page suivante :
Le Samoyède
Le Chien du Groenland, un chien résistant au froid

Pour savoir dans quelle mesure le Chien du Groenland craint ou non le froid, il suffit de s'intéresser un peu à son histoire...

 

Les fouilles archéologiques permettent de déterminer qu’il est arrivé au Groenland il y a entre 4.000 et 5.000 ans avec les premiers Inuits Sarqaq, qui eux-mêmes venaient de la Sibérie. Il est utilisé depuis des millénaires comme chien de traîneau ainsi que pour chasser l'ours polaire et le phoque. Les Vikings, premiers Européens à s’installer au Groenland, y notèrent son existence et l’utilisèrent vraisemblablement aussi comme chien de chasse et chien de traîneau. Par la suite, les explorateurs (à commencer par Roald Amundsen, le premier homme à atteindre le pôle Sud, qui était accompagné dans son périple de pas moins de 116 chiens nordiques, dont des représentants de cette race) et les chasseurs de baleines l’utilisèrent abondamment comme chien de traîneaux.

 

Sur les 2.166.086 km² que couvre le Groenland, seule une zone de 5.000 km² est dépourvue de glace en permanence. Autant dire que ce chien est fait pour avoir les pieds dans la neige... Et s'il a survécu aux expéditions et à la chasse à l'ours polaire, ce n'est pas un hiver en ville ou à la campagne qui l'impressionnera !

 

Cela dit, son habitude des grands espaces et du froid extrême peut justement lui jouer de mauvais tours s'il est confiné en milieu urbain, spécialement en cas de longs étés chauds... De fait, ce n’est pas du tout une race de chien adaptée à la vie en appartement. Mieux vaut éviter de lui faire subir un tel écart, à moins d'avoir la certitude de pouvoir lui offrir de longues balades quotidiennes en liberté ainsi qu’un vaste endroit ombragé pour les mois d'été.

Page suivante :
Le Samoyède
Dernière modification : 01/14/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet