L'Akita Inu

Page précédente :
Le Berger du Caucase
L'Akita Inu, un chien résistant au froid

Akita est avant tout une préfecture du Japon, se situant dans la région du Tohoku (au nord de l’île principale, Honshu) et baignée à l'ouest par la mer du Japon. Essentiellement montagneuse, la préfecture d’Akita est divisée par les montagnes en deux zones climatiques distinctes : la côte est tempérée tout au long de l'année, alors que l’intérieur des terres subit des étés plus chauds et des hivers plus froids, avec en particulier une importante quantité de neige dans la région de Yokote.

 

L'Akita Inu était à l'origine utilisé pour chasser l'ours, le cerf élaphe et le sanglier, ce qui en dit long sur sa force et son tempérament. Il était d'ailleurs aussi prisé pour les combats de chien, avant que le gouverneur local interdise en 1908 cette pratique, afin de préserver la pureté de la race. En effet, les propriétaires de chiens de combats tentaient, au gré des reproductions, de la modifier pour la rendre toujours plus agressive et combattante. Durant la Seconde Guerre Mondiale, pour sauver leur Akita Inu de la capture par la police (qui désirait mettre la main dessus pour les utiliser à son service), certains propriétaires cachèrent leurs chiens dans les montagnes, confiants que leur robustesse et leur instinct de chasseur les aideraient à survivre.

 

Autant dire que ce n’est pas une promenade hivernale qui aura raison de ce chien ! Ne craignant ni le froid ni le chaud, il ne nécessite aucun soin particulier pour s’accommoder des conditions météo du moment, hormis les précautions logiques en cas de froid polaire avec humidité ou de canicule estivale.

Page précédente :
Le Berger du Caucase
Dernière modification : 03/23/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.
Partager
 

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet