Le Bouvier des Flandres

Originellement, le Bouvier des Flandres est un conducteur de troupeaux. Ce chien que l'on pouvait retrouver de part et d'autre de la frontière franco-belge est le dernier représentant des diverses races de Bouviers que l'on connaissait à la Belgique.

Partager :  

Caractéristiques & descritpion

Le Bouvier des Flandres est un chien de bouvier, il fait parti des races de chiens du groupe 1.

 

Pays d’origine : Belgique et France

 

Nom d’origine : Vlamse Koehond

 

Taille : de 62 à 68 cm pour un mâle et de 59 à 65 cm pour une femelle.

 

Poids : de 35 à 40 kg pour un mâle et de 27 à 35 kg pour une femelle.

Un petit bout d’histoire :

Le bouvier des Flandre est aussi surnommé le «colosse au cœur tendre».

 

Au début de XXe siècle, on trouve plusieurs types de Bouviers dans la région de Flandres dont le Bouvier des Flandres.

 

Décimé pendant la première Guerre Mondiale, la race put être reconstituée en 1923 à partir de quelques spécimens rescapés et grâce aux efforts d’éleveurs flamands.

 

Colosse au cœur tendre, ce chien est doté par la nature d’un corps carré et puissant, de sourcils épais, d’une barbe et d’une moustache bien fournie, d’un poil rude et légèrement ébouriffé. Il peut avoir l’air rébarbatif pour qui ne le connaît pas.

 

En réalité, c’est un grand chien, réfléchi et bien équilibré, d’une gentillesse et d’une loyauté à toute épreuve envers ses maîtres.

 

Utilisé d’antan pour conduire le bétail, le Bouvier des Flandres est devenu une excellent chien de garde autant pour une simple maison que pour un grand domaine. Sportif, joyeux, il adore l’eau, celle des rivière comme celle de la baignoire… Entièrement dévoué à son maître, il aime la vie de famille, monte la garde auprès des berceaux et joue avec les enfants.

Caractère, aptitudes, éducation :

Le Bouvier des Flandres est un chien très rustique, franc, dominant, énergique. Il est d’un tempérament équilibré, calme, d’un sage hardi.

 

C'est un chien d’un caractère bien trempé, un peu bourru, d’un seul maître. Sportif et débordant d’énergie, vigilant et docile, il lui faut une éducation ferme, sans faille. Il est dissuasif envers les étrangers. Dès l’origine ce chien a travaillé à la ferme pour la garde et la conduite des troupeaux de bovins, de même qu’en tant que chien de baratte et chien de trait. Ses grandes qualités olfactives ont été appréciées par la police.

Conseils :

Le brosser au moins deux fois par semaine et le mener chez un toiletteur trois à quatre fois par ans pour une séance de coupe et d'épilation (ou le faire soi même pour ceux qui savent le faire). L’appartement ne lui convient pas particulièrement. Il a besoin d’espace et d’exercice.

Utilisations :

Chien de berger, de police (pistage, liaison), chien de garde, et chien de compagnie.

 

Pour en savoir plus sur le Bouvier des Flandres

Dernière modification : 06/06/2016.
Reproduction interdite sans autorisation.

Discussions sur ce sujet