20 races de chiens qui supportent mal le froid

20 races de chiens qui supportent mal le froid

Pour certains chiens, les températures hivernales sont bien plus difficiles à supporter que pour d’autres.


Mais ce n’est pas parce qu’un chien a des poils qu’il supporte mieux le froid que son maître. En effet, la résistance au froid dépend certes de l’épaisseur du pelage du chien, mais aussi de son gabarit et de son âge. Par exemple, les vieux chiens, notamment ceux qui ont de l’arthrose ou des problèmes osseux, supportent bien moins le froid que les plus jeunes. À l'inverse, celui habitué à rester dehors a le poil qui durcit, ce qui le protège davantage l’hiver que celui qui passe ses journées au chaud dans la maison.


S’il n’est pas habitué ou pas résistant au froid, il est donc nécessaire de prendre certaines précautions pour protéger son chien du froid. Une solution peut notamment consister à l’emmitoufler dans un manteau pour chien.


Il n’en reste pas moins que certaines races de chiens sont de façon générale plus sensibles au froid que d’autres...

Partager
 Envoyer cette page à un ami

Le Chihuahua

Le Chihuahua

Pesant entre 1 et 3 kilos seulement, le Chihuahua est le plus petit chien au monde. Sa petite taille ne l’empêche pas d’avoir dans l’ensemble une santé robuste, mais il est très sensible au froid, car ses poils très courts et fins ne permettent pas de le protéger des intempéries. Ce chien originaire du Mexique, où il ne fait que rarement froid, n’est donc pas habitué aux baisses de climat.

 

Par ailleurs, c’est un chien qui a l’habitude de rester à l’intérieur, et qui est donc d’autant moins en mesure de s’acclimater au froid du dehors. Et même à l’intérieur, le Chihuahua a souvent tendance à se caler sous les couvertures.

 

Il n’est pas donc pas surprenant qu’il tremble fréquemment lorsque les températures sont basses, et un manteau pour chien ne sera clairement pas un luxe dans de telles circonstances. Bien évidemment, le meilleur moyen d’éviter à un Chihuahua d’avoir froid est de lui procurer une certaine activité. En balade par temps froid, il sera davantage en mesure de se réchauffer s’il a la possibilité de courir que s’il doit marcher à un pas lent, et la protection du chien contre le froid doit évidemment être adaptée en conséquence.

Le Xoloitzcuintle, ou Chien Nu du Mexique

Le Xoloitzcuintle, ou Chien Nu du Mexique

Tout est dans le nom de cet adorable animal : chien originaire du Mexique, le Xoloitzcuintli est totalement nu et ne possède pas de poils. Autant dire qu’il est pour lui difficile, lorsque les températures chutent, de se protéger du froid. L'achat d'un manteau pour chien s’impose donc pour couvrir sa peau nue.

 

Pour être tout à fait précis, il existe en fait trois tailles de chiens nus du Mexique. Les plus petits, du fait de leur gabarit, sont d’autant plus sensibles au froid, car ils ont moins de matière pour les protéger des faibles températures.

Le Chien Chinois à Crête

Le Chien Chinois à Crête

Reconnaissable entre mille, le Chien Chinois à Crête a pour particularité de n’avoir des poils que sur la tête, la queue et les pattes : le reste de son corps est complètement nu. Il n’est donc pas évident pour lui de supporter le froid quand l’hiver pointe le bout de son nez, d’autant qu’il est assez frêle et petit : 4kg pour 33cm en moyenne.

 

Cette race de chien originaire de Chine aurait migré au Mexique via le détroit de Behring, devenant l’ancêtre du Chien Nu du Mexique.

Le Greyhound, ou Lévrier anglais

Le Greyhound, ou Lévrier anglais

Le Greyhound étant un chien de chasse, il adore courir, et a un réel besoin de se dépenser. Cependant, étant très frêle et ayant des poils extrêmement fins, il préfèrera parfois renoncer à son envie de faire de l’exercice pour rester plutôt à l’intérieur et ne pas avoir à supporter le froid du dehors. S'il se sent d’attaque pour braver les températures hivernales, il faudra l’équiper en conséquence, par exemple avec un manteau ou un pull pour chien, en particulier si elles descendent en dessous de zéro. 

Le Petit Lévrier Italien

Le Petit Lévrier Italien

Le Petit Lévrier Italien aime tout particulièrement dormir ; il s'agit donc d'un chien qui sera heureux en appartement et ne demande pas forcément à sortir. Et pour cause !

 

En effet, ce chien est une version plus petite et plus mince du Greyhound. Il souffre donc lui aussi du froid. En plus d’avoir une robe et un pelage très fins qui ne le protègent pas du froid, il n’est pas très grand. Bref, tout concourt à ce qu’il ne supporte que difficilement les intempéries, contrairement à certains de ses congénères plus robustes et à poils longs, comme par exemple le Husky.

Le Pinscher nain

Le Pinscher nain

Le Pinscher nain adore se dépenser et courir à l’air pur, mais dans l’ensemble ce chien préfère la vie en appartement, notamment à cause de sa faible résistance au froid. En effet, non content d’avoir des poils courts, ce chien n’a pas de sous-poils. Ces derniers se trouvent normalement sous les poils visibles, et sont généralement plus longs, plus fins, laineux et très compacts. Leur absence rend le Pinscher nain davantage sensible au froid que les races de chiens qui en sont pourvues.

 

En hiver, il faut donc veiller à toujours le garder en haleine en lui proposant différentes activités pour qu’il reste le moins statique possible : cela lui évitera de se mettre à trembler de froid. Si le maître souhaite le sortir autant que pendant les autres saisons, il est préférable de vêtir l’animal d’un manteau pour chien, de sorte qu’il ne souffre pas des baisses de température et qu’il continue à avoir une activité journalière sans pour autant changer ses habitudes.

Le Whippet, ou Lévrier nain

Le Whippet, ou Lévrier nain

Tout comme le Pinscher nain, le Whippet adore courir dans la nature et se défouler. Cependant, son poil court ne le protège pas autant qu’il le faudrait contre le froid. Il est donc préférable, à l’orée de l’hiver, de faire l’acquisition d’un manteau coupe-vent pour chien, de manière à le protéger des bourrasques lors des balades, que ce soit en ville ou en forêt. 

Le Rat Terrier

Le Rat Terrier

Le Rat Terrier est un chien de chasse qui a besoin de se dépenser au quotidien. En revanche, son petit gabarit ne lui permet pas d’être très résistant aux baisses de températures. N’ayant pas non beaucoup de graisse ni beaucoup de poils, tout se conjugue pour laisser le froid et l’humidité atteindre directement sa peau.

 

De fait, malgré son besoin d’exercice au quotidien, le Rat Terrier s’adapte extrêmement bien à la vie en appartement, pour peu qu’il ait la possibilité de se dépenser. Lorsque les températures commencent à baisser, mettre un manteau à son chien n’est donc pas un luxe pour lui permettre de satisfaire son besoin d’exercice sans pour autant mettre en péril sa santé.

Le Saluki, ou Lévrier Persan

Le Saluki, ou Lévrier Persan

Le Saluki est une race noble et un excellent chien de course. Très agile et rapide, il a constamment besoin de se dépenser. Cependant, qu’il s’agisse de la variété à poil court ou de la variété à poil long, ce chien ne supporte pas le froid, du fait de sa carrure élancée et son absence de graisse. S’il a besoin d’un jardin au quotidien pour se défouler, ils ne peut néanmoins pas y dormir la nuit, dès lors que les températures se rafraîchissent, car il risquerait d’attraper froid. En journée, il vaut également mieux prévenir que guérir, et le munir d’un manteau pour chien.

Le Caniche Toy

Le Caniche Toy

Le Caniche Toy, plus petite variété du Caniche, est avant tout un chien d’intérieur, et ne développe pas de poils d’hiver comme certains de ses congénères qui passent leur journée dehors. Sa peau est en outre très fine et sa carrure bien frêle. Par conséquent, malgré son poil épais, il ne supporte pas les basses températures, contrairement à d’autres races de chien ou même au Caniche Royal, au Caniche Moyen et au Caniche Miniature, qui s’en accommodent nettement mieux. Lorsqu’il commence à faire froid, il est donc préférable de l’équiper d’un manteau pour chien lors des sorties, y compris si elles ne sont que de courte durée.

Le Toy Fox Terrier

Le Toy Fox Terrier

Du fait de sa petite taille et de la finesse de son pelage, le Toy Fox Terrier supporte mal le froid. Il a besoin de se dépenser quelle que soit la saison, mais dès que la balade est terminée et qu’il est, par conséquent, moins actif, il sent très vite sentir le froid attaquer sa peau et veut rentrer. Un manteau pour chien peut s’avérer être un investissement judicieux, mais il est également possible de faire des balades pendant lesquelles il est toujours actif, ce qui lui évitera de trembler de froid.

Le Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier

Le Yorkshire Terrier est une des exceptions qui confirme la règle, car ce chien à poils longs ne supporte pas le froid. Cela est dû en fait à son gabarit : cette race de chien de petite taille ne pèse que 3kg tout mouillé, et sa carrure ne lui permet donc pas de supporter les intempéries aussi bien que ses congénères. Il est donc important de le munir d’un manteau pour chien lorsque le temps se rafraichit, pour éviter qu’il n’attrape froid et ne tombe malade.

 

Pour autant, le plus est parfois l’ennemi du mieux, et il faut veiller à ne pas trop couvrir le Yorkshire Terrier, car, de par sa toute petite taille, trop de couches de vêtements risqueraient de l’angoisser et lui donner l’impression de ne plus pouvoir bouger et se déplacer librement. Le problème se pose moins avec des chiens plus grands également sensibles au froid, tels le Basenji ou le Whippet, car ils ont d’assez grandes pattes pour se déplacer librement sans être encombrés par les vêtements pour chiens.

Le Teckel

Le Teckel

Le Teckel est un chien à poils courts qui pèse rarement plus de 10kg, ce qui ne lui permet pas de faire face au froid sans broncher. De fait, c’est un chien qui a besoin de se dépenser, mais qui ne supporte pas les températures basses.

 

Il lui arrive même de refuser de sortir faire ses besoins pour ne pas avoir à affronter le froid extérieur. En outre, le Teckel étant court sur pattes, il arrive que son ventre touche le sol et donc possiblement la neige, ce qui lui fait mal et irrite sa peau.

Le Basenji, ou Terrier Nyam-Nyam

Le Basenji, ou Terrier Nyam-Nyam

Le Basenji vient du Congo, en Afrique Centrale : on comprend dès lors aisément qu’il n’est pas habitué aux climats froids. En outre, à l’instar par exemple du Pinscher nain, ce chien ne possède pas de sous-poils et a des poils de couverture assez courts, ce qui ne le protège pas des intempéries. Autant dire qu’il sera bien plus à l’aise en été ou au printemps qu’en hiver.

Le Bulldog Anglais

Le Bulldog Anglais

Derrière ses airs de méchant, ce chien inoffensif souffre du froid. Court sur pattes et à poils courts, le Bulldog Anglais n’apprécie que très moyennement l’arrivée de l’hiver. Frileux, il commence à trembler dès que la baisse des températures se fait sentir. Il faut donc veiller à l’habiller et l'équiper d'un manteau pour chien, d’autant que cette race présente des problèmes cardiaques : le froid ne ferait qu’aggraver sa condition.  

Le Boxer

Le Boxer

Le Boxer n’a pas de sous-poils, ce qui l’empêche de maintenir une chaleur corporelle constante. Même à l’intérieur, si les températures ne sont pas assez élevées pour lui, il se cache sous des couvertures pour s’endormir. S’il n’est pas assez couvert, ses tremblements lui prendront une certaine énergie et lui feront brûler bien plus de calories qu’à l’accoutumée, ce qui le fatiguera énormément. 

Le Shih Tzu

Le Shih Tzu

Les Shih Tzu, même si ce sont des chiens à longs poils dont on pourrait présager qu’ils les protègent du froid, sont des petits chiens frêles dont la carrure ne leur permet pas de bien résister aux intempéries. Cependant, s’ils sont équipés d’un manteau pour chien assez chaud et qu’ils sont dotés de protections pour les coussinets afin d’affronter le froid ou encore la neige, ils seront en mesure de s’accommoder des températures hivernales.

Le Dalmatien

Le Dalmatien

Le Dalmatien peut courir pendant plusieurs heures grâce à sa carrure et sa musculature développée. En revanche, si les nuits sont fraîches ou que l’hiver arrive, il vaut mieux éviter de le laisser dormir dehors au risque qu’il ne tombe malade, son poil étant trop court pour le protéger des intempéries. 

Le Podenco d’Ibiza

Le Podenco d’Ibiza

Élancé, noble et grand, le Podenco d’Ibiza est originaire les îles Baléares, en Espagne. Autant dire que le froid n’est pas monnaie courante là d’où il vient. Curieux, c’est un excellent chien de chasse. Mais en hiver, il vaut mieux prendre les devants pour qu’il ne tremble pas de froid. En effet, il ne possède pas assez de tissu adipeux pour supporter les températures hivernales aussi bien que certaines autres races de chien. Il vaut donc mieux l’installer au chaud à la maison plutôt que dans une niche au sein d'un jardin. 

L’Épagneul Nain Continental Papillon

L’Épagneul Nain Continental Papillon

L’Épagneul Nain Continental Papillon, qui doit son nom à la forme de ses oreilles tombantes, est un parfait chien d’appartement. Il aime son petit confort et n’est pas habitué aux changements de températures. Il ne développe pas de poils d’hiver aussi épais que certains de ses congénères, habitués eux à vivre en extérieur.

 

En outre, ne pesant guère plus de 5kg pour 28cm maximum, son gabarit ne le protège que trop peu du froid, bien qu'il s'agisse d'un chien à poils longs. En outre, mangeant moins que les plus gros chiens, il a moins de réserves pour affronter les températures négatives.

Dernière modification : 10/21/2020.
Reproduction interdite sans autorisation.

Vidéos sur ce sujet

Discussions sur ce sujet