20 races de chiens qui supportent mal la chaleur

20 races de chiens qui supportent mal la chaleur

Tout comme les humains, les chiens peuvent ne pas supporter la chaleur. En période de températures élevées voire de canicule, ou lors d’une exposition trop forte au soleil, un chien peut commencer à se sentir mal, et la situation peut déraper très rapidement : troubles du rythme cardiaque, déshydratation, évanouissement... Un coup de chaleur peut vite s’avérer fatal.


C’est pourquoi il est essentiel de savoir comment le protéger, tout particulièrement en période estivale : les chiens font face à de nombreux risques en été, et la chaleur représente un élément trop souvent ignoré ou sous-estimé.


Cela dit, la résistance d’un chien à la chaleur peut varier grandement d’un individu à l’autre, en particulier en fonction de sa race : certaines sont plus résistantes à la chaleur que d’autres.


Voici donc 20 races de chiens qui supportent assez mal la chaleur et qu’il vaut donc mieux ne pas adopter si vous habitez dans une région très chaude, ou emmener avec vous en vacances si vous partez séjourner dans un tel endroit.

Le cas des races brachycéphales

Le cas des races brachycéphales

Les chiens brachycéphales sont ceux dont la largeur du crâne est plus grande que sa profondeur. Cela se caractérise par une face écrasée.

 

Malheureusement, cette particularité morphologique représente un handicap majeur : le chien est davantage enclin à développer des difficultés respiratoires et des problèmes cardiovasculaires, qui peuvent apparaître très tôt ou à un âge plus avancé : c'est ce que l'on appelle le syndrome brachycéphale. En effet, cette forme de crâne et de museau entraîne une forte compression des voies respiratoires supérieures, plus ou moins importante selon la race et l’individu lui-même. Cette compression peut même engendrer une obstruction de l’entrée de la trachée.

 

Or, contrairement aux humains, les chiens ne se refroidissent pas en transpirant mais en haletant. Dès lors, on comprend mieux que la plupart des chiens appartenant à des races brachycéphales ont une importante intolérance à une forte chaleur ou une grande humidité, du fait de leur faible ventilation respiratoire.

Le Bichon Maltais

Le Bichon Maltais

Le Bichon Maltais est un chien très petit, atteignant à peine 25 cm au garrot. Joyeux, affectueux et très intelligent, il était le préféré des pharaons égyptiens au Vème siècle avant Jésus-Christ. À croire que déjà à l’époque, on avait remarqué combien il fait un bon compagnon et un ami fidèle de l’Homme.

 

Comme tous les bichons, le Maltais possède un poil blanc pur, soyeux et long. Toutefois, ce qui peut être considéré comme un atout aux yeux de son maître se transforme bien vite en handicap majeur lorsque la canicule s’installe. Ainsi, associés à sa petite taille, ses poils longs et denses font que le Bichon Maltais supporte assez mal la chaleur.

Le Border Terrier

Le Border Terrier

Le Border Terrier puise ses origines en Écosse, où il était surtout utilisé pour la chasse au renard et la protection des animaux de basse-cour. Plutôt calme et très proche de son maître, il est aussi très courageux et très rapide à la course.

 

Ses poils durs, denses et imperméables, ainsi que ses sous-poils serrés, lui permettent de s’accommoder du froid extrême, et en font une race de chien qui supporte bien le froid. Cette capacité devient toutefois un handicap au soleil, si bien que le Border Terrier a du mal à supporter la chaleur.

Le Bouledogue Français

Le Bouledogue Français

Probablement issu de croisements entre des Bulldog Anglais et des terriers, le Bouledogue Français est un molosse doté d’une solide tête et d’une puissante mâchoire. Très affectueux, surtout envers les enfants, il fait un bon compagnon.

 

Malheureusement, avec sa face complètement aplatie et son museau presque invisible quand on le regarde de profil, le Bouledogue Français fait partie des races de chien brachycéphales. De ce fait, dès que le mercure dépasse les 25°C, il commence à souffrir de difficultés respiratoires. Plus encore que toute autre race, l’enfermer dans une voiture au soleil pourrait très rapidement lui être fatal.

Le Boxer

Un Boxer se tient debout dans l'herbe

Le Boxer est utilisé depuis longtemps pour la chasse, puisque son rôle dans l’Antiquité était d’immobiliser sa proie jusqu’à l’arrivée de son maître. De nos jours, ce grand sportif et qui aime jouer représente un compagnon idéal pour une personne pratiquant des activités d’extérieur. Son allure très vive et son ossature puissante ne doivent toutefois pas masquer qu’il s’avère non seulement courageux, mais aussi très calme et équilibré.

 

Le Boxer a cependant un handicap majeur : c'est une race de chien à la santé fragile. Il est par exemple prédisposé à la dysplasie de la hanche, et fait montre d’une forte intolérance à la chaleur. Cette caractéristique est héritée de l’un de ses ancêtres, le Bulldog Anglais. Brachycéphale, il est particulièrement exposé aux difficultés respiratoires qu’implique cette particularité morphologique.

Le Caniche

Le Caniche

Le Caniche est un chien particulièrement reconnaissable à ses poils bouclés ou cordés. S’il était à l’origine utilisé pour la chasse aux canards et autres oiseaux aquatiques, il est devenu de nos jours un bon chien de compagnie, particulièrement apprécié pour son intelligence et son élégance. Malheureusement, avec ses poils denses et ses oreilles tombantes, le Caniche supporte assez mal la chaleur.

 

Le Caniche Nain, la variété miniaturisée de la race, est également concerné. Pire : comme il est de petite taille, il a une prédisposition aux difficultés respiratoires.

Le Carlin

Le Carlin

Aussi connu sous le nom de Pug dans les pays anglo-saxons, le Carlin est un molossoïde de petite taille originaire de la Chine. Très intelligent, très câlin et très joyeux, qui déteste la solitude mais fait tout pour plaire à son maître (allant parfois jusqu’à lui faire des farces), il est le compagnon idéal de l’Homme, et c’est une race de chiens adaptée avec des enfants.

 

Par contre, en période de forte chaleur, le Carlin est moins calme et moins joyeux. En effet, faisant partie des races brachycéphales, sa morphologie le prédispose aux troubles respiratoires et aux coups de chaleur.

Le Chow-chow

Le Chow-chow

Originaire de Chine, le Chow-chow - ou « chien à la langue bleue » - a surtout été élevé pour sa peau et pour sa viande. En effet, en mandarin, le mot « chow » signifie... « nourriture ».

 

Sa tête est large et son museau compressé : c’est une race brachycéphale, et il est donc exposé aux difficultés respiratoires en cas de fortes chaleurs. Il les supporte d’autant moins qu’il possède une fourrure très dense. Ses poils sont rudes, mais ses sous-poils sont doux et laineux, ce qui a pour effet de le réchauffer rapidement lorsqu’il est exposé au soleil.

Le Colley à poil long

Le Colley à poil long

Originaire d'Angleterre, le Colley à poil long, ou Rough Collie, est un animal très intelligent, bien proportionné et doté d’une allure élégante. De nature très protectrice, surtout avec les enfants, il n’apprécie guère l’agitation et la brutalité.

 

Si les fortes chaleurs sont peu courantes dans son pays d’origine, le froid et la pluie le sont en revanche nettement plus. Il possède donc des poils denses et assez longs qui s’avéraient utiles pour le protéger des intempéries à l’époque où il était exclusivement utilisé comme chien de berger. Toutefois, à cause des deux couches de fourrures qui isolent complètement son corps, le Colley à poil long supporte assez mal les fortes chaleurs.

Le Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux est l’une des races de chiens françaises les plus puissantes. Ce molossoïde pourvu d’une grande musculature et d’un stop bien marqué a clairement un aspect très dissuasif. Originellement utilisé pour la chasse, il est de nos jours utilisé comme gardien et pour le combat. Cela dit, son physique imposant et sa réactivité exemplaire ne doivent pas faire oublier que, dans le fond, il est de nature très calme.

 

Le Dogue de Bordeaux éprouve cependant des difficultés avec la chaleur, car c’est une race brachycéphale. En effet, quand on le regarde de profil, on remarque tout de suite que sa mâchoire inférieure est plus avancée que le museau.

L’Epagneul Tibétain

L’Epagneul Tibétain

L’Epagneul Tibétain est originaire des montagnes de l’Himalaya, où on le retrouvait surtout dans les monastères du Tibet. De petite taille, extrêmement intelligent, gai et éveillé, il est en outre affectueux et fidèle à son maître ; autant de qualités qui font de lui un compagnon idéal, même s’il se montre très méfiant envers les étrangers.

 

Faisant partie des races brachycéphales, l’Epagneul Tibétain est pourvu de longs poils soyeux qui l'aident à davantage supporter le froid des hautes altitudes des monastères tibétains que la chaleur des grandes villes occidentales.

L’Epagneul Japonais

L’Epagneul Japonais

Cousin assez proche de l’Epagneul Tibétain, l’Epagneul Japonais est aussi tout petit, puisqu’il ne dépasse pas les 30 cm au garrot. Du fait de son intelligence et de son tempérament très doux, il fait un animal de compagnie idéal pour l’Homme.

 

Ses beaux poils longs et abondants lui confèrent une apparence des plus gracieuses et élégantes, mais peuvent se retourner contre lui l’été venu. De fait, l’Epagneul Japonais est enclin à des problèmes respiratoires en cas de fortes chaleurs, d’autant qu’avec sa tête large et son museau assez court, il fait partie des races brachycéphales.

Le Griffon Bruxellois

Le Griffon Bruxellois

Le Griffon Bruxellois est un petit chien affectueux, très vigilant et très attaché à son maître. Il s’illustre par sa forme carrée (la longueur de son corps est équivalente à sa hauteur au garrot) et par le fait que sa truffe se trouve au même niveau que ses yeux. Il possède une robe rousse constituée de poils durs et denses.

 

Faisant partie des races brachycéphales, le Griffon Bruxellois supporte assez mal la chaleur.

Le King Charles Spaniel

Le King Charles Spaniel

Le King Charles Spaniel est un chien nain d’agrément d’origine anglaise, pourvu de poils longs, soyeux et sans boucles. Attachant, affectueux et docile, le King Charles Spaniel est le compagnon idéal des Anglais, surtout ceux appartenant à la cour et à la haute bourgeoisie des 16ème et 17ème siècles.

 

Malheureusement pour lui, le King Charles Spaniel a un nez plat, ce qui lui cause parfois des troubles respiratoires, surtout en période de forte chaleur.

 

Il faut noter en tout cas que cette race est différente du Cavalier King Charles, un cousin proche inscrit parmi ses ancêtres, mais plus grand et moins exposé aux problèmes de santé liés à la brachycéphalie.

Le Komondor

Un Komondor debout dans le jardin

Le Komondor est un chien de grande taille faisant partie des races canines originaires de Hongrie. Son aspect de grosse peluche ne doit pas induire en erreur : c’est un chien dominant et impressionnant, qui ne tolère pas la présence des étrangers et attaque en silence. Il était d’ailleurs surtout utilisé comme chien de garde des troupeaux contre les loups et les ours.

 

Cet air trompeur de grosse peluche lui est donné par ses très longs poils feutrés floconneux et serrés, de la tête à la queue, qui masquent sa musculature. Pouvant atteindre 30 cm sur la croupe, ces poils rudes en font une race qui résiste bien au froid, mais le mettent en revanche mal à l’aise en cas de fortes chaleurs.

Le Lhassa Apso

Le Lhassa Apso

Le Lhassa Apso est un petit chien d’agrément natif du Tibet. Son nom d’origine est « Apso Seng Kye », qui signifie « chèvre rugissant comme un lion », avant que son nom définitif ne l’associe à la capitale tibétaine. Il possède une forte personnalité et est très attaché à son maître, à tel point que certains individus souffrent d’un grand stress lorsqu’ils sont laissés seuls.

 

Malheureusement, avec sa face aplatie, le Lhassa Apso fait partie des races brachycéphales. C’est ce qui explique qu’il peut souffrir de difficultés respiratoires dès que le mercure commence à monter.

Le Mastiff

Un Mastiff marche dans le jardin

Le Mastiff est une race originaire d'Angleterre. On retrouve parmi les ancêtres de ce molossoïde à la musculature puissante et nettement dessinée des Dogues Assyriens et des Dogues Tibétains. Il était surtout utilisé tant comme gardien de troupeaux que pour la chasse aux gros gibiers (cerf, sanglier, chevreuil...).

 

Malgré des narines largement ouvertes, le Mastiff fait partie des races brachycéphales, et peut donc ressentir des difficultés respiratoires lors des fortes chaleurs de l’été. Il possède aussi une prédisposition à l’obésité, ce qui le cas échéant aggrave son intolérance à la chaleur.

Le Mâtin Napolitain

Le Mâtin Napolitain

Le Mâtin Napolitain est un molossoïde originaire de Naples. Dans l’Antiquité, c’est lui que les légions de l’Empire romain emmenaient à leurs côtés pour la guerre. Ceci explique qu’il soit à l’origine de différentes races de mâtins, comme le Mâtin Espagnol, le Mâtin des Pyrénées ou le Mâtin Belge, du fait de croisements avec des races locales survenues lors de leurs conquêtes.

 

Le Mâtin Napolitain possède une tête courte et massive, ainsi qu’un crâne large, aplati entre les oreilles. Faisant donc partie des races brachycéphales, il peut éprouver des difficultés à respirer en période de fortes chaleurs. Sa peau foncée et épaisse ne l’aide pas non plus à s’accommoder du soleil.

Le bulldog anglais

Le bulldog anglais

Chien emblématique de la « Vieille Angleterre », le Bulldog Anglais était notamment utilisé dans le Bullbaiting, un jeu d’arène où le chien prenait la place de l’homme face au taureau. Aujourd’hui, il fait partie des gardiens les plus efficaces, du fait de sa nature hostile envers les étrangers.

 

Le Bulldog Anglais est un molossoïde de taille moyenne, musclé et athlétique. Possédant une face courte et un museau incliné vers le haut, il fait partie des races brachycéphales. Les vétérinaires préconisent de ce fait une chirurgie corrective au niveau du voile du palais, dès le plus jeune âge, pour éviter l’apparition de problèmes respiratoires, particulièrement en période de fortes chaleurs et d’humidité persistante.

Le Shih Tzu

Le Shih Tzu

Originaire du Tibet, le Shih Tzu fait partie des races de chien les plus anciennes. La plus vieille trace du Shih Tzu dans l’histoire remonte à 200 ans avant Jésus-Christ, quand le Dalaï-lama offrit un Shih Tzu à l’empereur chinois de l’époque : cette pratique est ensuite devenue une tradition pendant des siècles.

 

De nature très calme et très sociable, le Shih Tzu est couvert de poils denses non bouclés. En raison de son museau écrasé qui empêche une ventilation respiratoire correcte et de sa fourrure assez épaisse, il supporte assez mal la chaleur. Celle-ci peut causer un stress et des difficultés à respirer.

Le Terrier de Boston

Le Terrier de Boston

Le Terrier de Boston est un molossoïde de petite taille, reconnaissable aux taches blanches parsemant son épaisse peau noire. Intelligent, très sensible à l’intonation de la voix et doté d’un sens de l’humour notable, le Terrier de Boston est un compagnon gentil , mais se montre très prudent avec les enfants.

 

Comme tous les terriers, les chiens appartenant à cette race ont une tête courte et un nez plat, ce qui favorise l’apparition de difficultés respiratoires lorsque la température est élevée. Ainsi, en été, il a tendance à être moins gai et moins éveillé que d’habitude, surtout en période de fortes chaleurs.

Dernière modification : 10/12/2020.